Une suite pour Cyberpunk et une trilogie pour The Witcher

par JulSa_

Il est difficile aujourd’hui de parler des meilleurs studios de jeux vidéo en Europe sans mentionner CD Projekt Red, société à l’origine de « The Witcher » et « Cyberpunk 2077 ». Après des débuts un peu compliqués, la maison d’édition est enfin parvenue avec ces jeux à satisfaire les gamers en proposant un contenu de qualité et des graphismes améliorés. La production séduit notamment grâce à l’originalité des systèmes de quêtes. Il y a quelques jours, pour le plus grand bonheur des gamers, CD Projekt a annoncé en fanfare les perspectives dans les mois et années à venir pour ses deux œufs d’or. Rétrospection sur la maison de production ainsi que ses dernières infos concernant « The Witcher » et « Cyberpunk 2077 ».

CD Projekt Red : la petite histoire

Créée par Marcin Iwiński et Michal Kiciński en 1994, la société polonaise avait pour principale activité la localisation et la distribution de jeux sur son territoire. En fait, le but au départ était de publier des jeux sur CD-ROM sur le marché Polonais ; mais de fil en aiguille, CD Projekt devient le premier éditeur en Pologne distributeur de logiciels sur CD. Il demeure durant plusieurs années, la seule entreprise Polonaise experte en édition de jeux vidéo et applications éducatives. CD Projekt s’impose ensuite très vite comme un grand acteur de l’industrie européenne du gaming.

En 2002, une équipe de développement est mise sur pied et le premier jeu, The Witcher, est présenté en 2007. Après la sortie du premier opus de ce qui sera plus tard sa licence phare, CD Projekt Red empile les succès. Le studio rachète le site de ventes en ligne GOG en 2008 et enchaîne ensuite deux autres opus monumentaux en 2011 et 2015 : The Witcher 2 et l’excellent The Witcher 3 : Wild Hunt. La franchise connaît une réussite monstre et s’installe en tant qu’acteur majeur de l’industrie européenne, voire mondiale.

CD Projekt sort en décembre 2020 son dernier jeu CyberPunk 2077, qui ne connaitra pas un succès immédiat en raison de nombreux bugs, notamment sur les consoles Next Gen de Microsoft et de Sony. Malgré ce départ précipité, le studio n’abandonne pas pour autant son titre et des promesses sont faites aux gamers. Deux ans plus tard, avec un succès de CyberPunk 2077 boosté par la série animée Cyberpunk Edgerunners, on peut dire que les attentes ont été comblées par CD Projekt Red. L’évolution de l’éditeur est semblable à celle de certains développeurs de casinos en ligne, un secteur qui, comme les jeux vidéo, a énormément gagné en notoriété et en qualité.

Les éditeurs subliment les meilleurs casino en ligne

Depuis les années 2010, le secteur des casinos en ligne, bien aidé par la numérisation, s’est vu popularisé avec une montée de l’affluence des parieurs sur les plateformes en ligne. Hormis l’accessibilité de ces dernières et les possibilités de gains à la clé, les développeurs jouent un rôle crucial dans la progression de cette industrie.

Quelques développeurs, à l’image de CD Projekt Red avec les jeux vidéo, on fait forte impression avec leur jeu de casino en ligne. La plupart des joueurs peuvent désormais parier sur des machines à sous innovantes d’Yggdrasil Gaming, ou encore les jeux avec croupier en direct d’Evolution Gaming, le tout en quelques clics. Plusieurs jeux variés présentent des graphismes ou un streaming supprimant les barrières virtuelles et améliorant l’expérience de jeu sur les meilleurs casinos en ligne. Si vous êtes aussi passionné des jeux d’argent, suivez les conseils de Casinos-en-ligne.fr. Il s’agit d’un guide où vous retrouverez les meilleurs casinos en ligne pour vous divertir. Certains de ces jeux sont aussi divertissants que la trilogie de « The Witcher » et en plus font gagner de l’argent réel. Pour l’heure, découvrons ce qu’il y a à savoir sur les productions principales de l’éditeur polonais CD Projekt Red.

Présentation et Gameplay

Avant de vous parler des avancées des deux bijoux de CD Projekt, un petit résumé sur leur parcours qui n’a pas toujours été rose.

The Witcher

La saga The Witcher, se base sur la série littéraire ‘’Le Sorceleur’’ de l’écrivain polonais Andrzej Sapkowski. Dans ce jeu paru pour la première fois sur Windows en 2007, on y incarne un sorceleur ; Geralt de Riv. Il appartient à une guilde de chasseurs de monstres qui ont subi de lourdes modifications génétiques ayant optimisé leurs capacités physiques. L’histoire du jeu se déroule après les faits de la série littéraire. Elle est créée de toutes pièces par l’équipe de CD Projekt, avec l’approbation et la supervision de l’auteur de l’œuvre originale.

Contrairement à des jeux imminents comme Red Dead Redemption 3, The Witcher n’est pas un jeu en monde ouvert. C’est plutôt un jeu vidéo action-RPG qui propose des quêtes assez denses, dans des milieux cloisonnés et majoritairement urbains. Le jeu offre un mode de combat original alliant esquive, techniques d’escrime et utilisation de sorts. CD Projekt propose un gameplay mature, avec des dialogues souvent rudes et grossiers. Dans les quêtes et les scénarios, il n’est pas rare de voir le personnage boire comme un trou ou encore se livrer à des scènes obscènes.

Le jeu est très bien reçu par la critique publique qui le considère presque comme un chef-d’œuvre. Bien que l’histoire du jeu soit linéaire, le scénario est applaudi, car le grand public (moi inclus) estime que c’est ce qui fait la particularité et la force du jeu. De surcroît, le joueur en est le véritable acteur, car face aux dilemmes qui surgissent dans l’histoire, il doit faire des choix qui auront un impact sur le scénario mais également sur les quêtes secondaires.</p

Cyberpunk 2077

Cyberpunk 2077 est le dernier projet conçu par CD Projekt Red. Le jeu à la première personne de type action-RPG s’inspire de Cyberpunk 2020, RPG de table créée par Mike Pondsmith. L’histoire se déroule dans un univers futuriste qui dépeint une dystopie où l’humanité décadente et la technologie coexistent. C’est un jeu solo en monde ouvert avec un scénario non linéaire, une narration où les évènements du jeu sont racontés dans un ordre différent de celui dans lequel ils se sont produits (narration à plusieurs intrigues). Le joueur se sert d’éléments propres à l’univers Cyberpunk pour customiser son personnage dont il choisit le sexe, l’aspect physique, les origines et les implants cybernétiques qui déterminent ses compétences.

Les points de compétences obtenus au fil du jeu sont ensuite répartis dans des attributs du personnage, selon le style de jeu que le joueur choisit. On distingue 5 attributs en tout : capacité technique, sang-froid, constitution, intelligence, réflexes. L’accès à l’histoire principale du jeu passe par l’accomplissement de diverses quêtes secondaires. Une fois le jeu terminé, le joueur à la possibilité d’utiliser l’option de sauvegarde lui permettant de revenir en arrière pour explorer les quêtes annexes. Cyberpunk 2077 possède cinq fins alternatives en fonction des choix que le joueur effectue dans le scénario. A sa sortie, il est bien accueilli sur PC, mais il reçoit des critiques négatives pour ce qui est des versions déployées sur Xbox One et PlayStation 4.

Ces versions présentaient notamment des problèmes de stabilité, d’optimisation et des problèmes d’affichages occasionnels. Face au mécontentement des gamers, CD Project s’excuse et promet de faire de son mieux pour arranger les divers bugs. Il va jusqu’à proposer un remboursement sur toutes les versions dématérialisées achetées. Il faudra attendre deux ans pour que le studio tienne sa promesse. A coup de mises à jour et de patchs, le studio parvient à renouer avec son public en proposant une version plus stable du jeu. J’y ai personnellement joué pour le test de ma Turtle Beach Recon, et oui : pur régal.

Dernières sorties de CD Projekt sur l’avenir de ses franchises

C’est dans une série de tweets le 4 octobre dernier que CD Projekt Red a fait un bilan sur ses projets actuels et ceux à venir. Le studio annonce une trilogie supplémentaire pour The Witcher et une suite pour Cyberpunk 2077. Ce fut également une opportunité pour l’éditeur de se prononcer sur l’adoption de nouvelles méthodes de travail. Le studio envisage bêta-tester ses jeux sur toutes les plateformes, avant les sorties officielles. Les jeux ne subiront plus de bêta-tests sur PC uniquement comme ce fut le cas avec Cyberpunk 2077. Cyberpunk 2077 accueillera donc en 2023, une extension appelée Phantom Liberty, qui permettra aux joueurs de visiter de nouvelles zones.

Un nouveau projet intitulé « Project Orion » est également en déploiement pour le second opus. Ce deuxième volet se déroulera dans le même univers que le premier et aura pour but de « prouver la pleine puissance et le potentiel de l’univers Cyberpunk ». En ce qui concerne The Witcher, le studio révèle vouloir sortir une nouvelle trilogie. Dans l’attente de cette dernière, il s’active pour un portage de The Witcher 3 sur les consoles PS5 et Xbox series X d’ici la fin de l’année.

Encore mieux, les dirigeants du studio assurent vouloir achever The Witcher 4, 5 et 6 en six ans. Bien que cela puisse sembler manquer de réalisme, ils affirment qu’un planning a été élaboré en interne pour respecter ces délais. The Witcher débutera donc avec le premier épisode : Polaris. Viendra ensuite le deuxième volet, Projet Sirius, qui sera une version nouvelle de la série et qui devrait proposer un gameplay multijoueur. Le dernier volet, le Projet Canis Majoris, quant à lui, est annoncé comme un RPG exclusivement solo à monde ouvert et identique à l’univers de l’actuelle trilogie. Que de beaux projets en préparation donc chez le développeur Polonais.

Vous pourriez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.