iPhone : vous pouvez désormais télécharger des émulateurs rétro-gaming via l’App Store

par Arielle Lovasoa

Le week-end dernier, l’App Store a modifié son règlement pour autoriser la publication d’émulateurs sur sa plateforme. Désormais, les joueurs n’auront plus à se tourner vers des boutiques d’applications tierces pour télécharger un émulateur sur leur iPhone.

Presque 2 milliards d’euros d’amende pour Apple

Apple change son fusil d’épaule. Il y a quelques jours, la Commission européenne lui avait infligé une amende record de presque 2 milliards d’euros. La raison ? Son abus de position dominante sur le marché du streaming musical et, plus encore, le règlement particulièrement strict de l’App Store. La firme à la pomme a alors arrondi les angles en réalisant quelques changements.

Parmi ces changements, il y en a un qui pourrait s’apparenter à une petite révolution. En effet, Apple a toujours interdit aux développeurs de publier des émulateurs sur son App Store. Avec la mise en vigueur du DMA et l’ouverture d’iOS à des boutiques tierces, les joueurs ont ainsi commencé à attendre l’arrivée de l’AltStore qui permet d’installer un émulateur sans passer par le web. D’aucuns pensaient alors que c’était une alternative parfaite au blocage de l’App Store.

 

Apple enchaîne les changements inédits

Toutefois, Apple n’a pas encore dit son dernier mot. La firme de Cupertino a récemment mis à jour son règlement pour autoriser les émulateurs sur l’App Store. Ces émulateurs se trouvent dans la catégorie dédiée aux jeux. Mais ce n’est pas tout. Apple a également précisé que les émulateurs permettront aux utilisateurs de télécharger des jeux directement via leur application. Malgré tout, Apple souligne que les développeurs seront responsables des jeux téléchargés. En d’autres termes, Apple ne sera pas tenu pour responsable si le contenu s’avère illégal.

A lire aussi :   Une application iPhone pour télécharger des Torrents

En tout cas, la réponse d’Apple ne manque pas de surprendre les analystes. Ces derniers ignorent si la firme à la pomme a pris cette décision par rapport à la Commission européenne ou si c’est sa réponse par rapport à l’arrivée prochaine des boutiques tierces. En effet, ces boutiques tierces promettent d’offrir plus de liberté que l’App Store. Dans tous les cas, les utilisateurs sont gagnants dans l’histoire. D’autant plus que les services de streaming musicaux peuvent désormais inclure des liens vers des sites externes, notamment pour faire des achats en dehors de l’App Store. Cela aurait été inconcevable pour Apple il y a quelque temps encore.

Vous pourriez également aimer

À PROPOS...

Julsa.fr est une fenêtre sur l’univers du jeu vidéo et de la high-tech. Notre mission ? Découvrir et partager avec vous les pépites du web, les jeux incontournables et les innovations technologiques qui façonnent notre quotidien. Plongez dans une exploration enrichissante et demeurez à la pointe des tendances digitales. En savoir plus…

Julsa.fr – © 2010-2024 -Tous droits réservés