Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Un Commentaire

Preview: Far Cry 4

Preview: Far Cry 4
ERROR_815
  • Le 29 octobre 2014
  • https://twitter.com/ERROR_815

Il y a peu de temps, nous avons eu le plaisir d’être invité par Ubisoft afin de pouvoir jouer à son prochain hit, Far Cry 4 qui sortira chez nous le 18 Novembre.

Il y a deux ans, le studio avait créé la surprise générale avec Far Cry 3, l’un des meilleurs FPS de ces dernières années. Tout y était, exploration, infiltration, open world, fun, scénario géniale, et j’en passe. La crainte que nous avions en tant que joueur avec l’annonce d’un Far Cry 4 c’était de retrouver exactement les mêmes éléments du 3 mais dans un pays différent.

GRAVITY

Pad en main, et sans interdictions de la part d’ubi, Kyrat s’offre à moi. Mon premier réflexe est d’ouvrir la map afin de voir l’étendu du terrain de jeu. Et là, stupeur, la carte est pratiquement 5 fois plus grande que celle de Far Cry 3. L’exploration s’annonce tout simplement énorme. La première vraie différence (hormis la taille de la carte) avec son prédécesseur c’est qu’ici le paysage est beaucoup plus montagneux, forcément, l’action se déroule sur une petite partie de la chaîne de l’Himalaya. Bien sûr avec un décors pareil, c’est tout le level design qui en est perturbé, l’accès à certaines zones sera plus compliquée, et de nouveaux moyens de transport seront disponible, comme la motoneige ou même carrément l’éléphant qui en plus de vous servir de monture pour vos voyages pourra aussi attaquer vos ennemies.

GRAVITY

En parlant de l’éléphant, sachez que le bestiaire de Far Cry 4 a été totalement étoffé par rapport à son grand frère. Au programme, des tigres, des guépards, des rhinocéros, des aigles, des gros poissons bizarres et bien d’autres. Bien sûr, soyez toujours sur vos gardes, car ces derniers peuvent vous attaquer à n’importe quel moment et j’en ai fait les frais… Je m’avance tranquillement et sans me faire remarquer près d’une base ennemie quand tout à coup, un rhinocéros sorti de nulle part me charge et me fait perdre les 3 quarts de ma vie, et alerte par la même occasion les ennemies aux alentours… Not cool dude.

Coté gameplay et histoire, le jeu garde le même principe que Far Cry 3, vous aurez accès à plusieurs missions en rapport avec le scénario et à une multitude de quêtes annexes diverses et variées. A vous de voir dans quel ordre vous voulez avancer dans le jeu et de quelle manière vous appréhendez chaque missions, soit comme un bourrin en fonçant dans le tas avec des gros calibres, ou alors de manière plus furtive en restant accroupie, en cherchant un chemin plus discret et en utilisant des armes silencieuses du genre arc ou arbalète. On notera une petite nouveauté du côté des quêtes annexes, celles appelées Karma qui vous demanderons principalement de libérer des otages retenues par l’armée locale, sans faire de morts du côté civil, mais en exterminant les soldats de Pagan Min, le grand méchant du jeu.

GRAVITY

Pour conclure, Far Cry 4 s’annonce assez énorme. Sans révolutionner ce qui avait été instauré dans le troisième opus (une map énorme, une liberté de mouvement incroyable, un méchant charismatique), il dispose néanmoins de décors incroyables et magnifiques, d’un gameplay toujours aussi jouissif, et on l’espère, d’un scénario aussi réussi que celui de Far Cry 3. La petite heure que j’ai passé Pad en main m’a semblé bien courte, et je n’ai qu’une hâte, passer des heures et des heures à explorer chaque recoin de Kyrat !

Far Cry 4 est disponible en précommande à partir de 49,99€

  • Une fois Assassin’s Creed Unity terminé, je fonce sur Far Cry 4