Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas encore de commentaire

Compte rendu : Event Disney Infinity 3.0

Compte rendu : Event Disney Infinity 3.0
TheGouvan

Disney a tout racheté, Star Wars, Marvel, l’âme de Mickael Jackson et aujourd’hui me voici dans leur locaux, heureusement pas de Mickey en vu… J’ai rien à vendre de toute façon… Ni de Winnie L’ourson… Il me file des crises d’angoisses.

Non, aujourd’hui des humains, de chair et d’os, prêt à nous montrer et nous faire tester leurs nouveaux personnages en lien avec Disney Infinity 3.0.

Alors Oreilles de Mickey ou Bonnet d’âne ?

Qu’on se le dise les disney infinity ne sont pas fait pour un public d’Hardcore Gamer ayant finit 5 Fois les Souls (dark Souls, Bloodborne etc), non les disney infinity, ne sont pas aussi dur que les jeux Disney de notre enfance, ah et pourtant que de souvenirs sur Snes… Aladdin… Et la mégadrive avec son Roi Lion… Les parties endiablées avec un pote jouant Mickey et vous Donald… Tout ça truffé de choco BN… Mais l’époque a changé, les jeux aussi. (moi un vieux con ?… Peut-être).

Disney Infinity 3.0 est donc adapté à un public jeune et/ou de casual gamers, on se doute donc que le gameplay est facile à prendre en main, que la DA va être toute mignonne, et qu’il n’y aura pas d’inceste entre Leia et Luke Skywalker…

vlcsnap-2015-05-05-12h41m29s027.0

La guerre mais de quoi ?

Pour commencer, les hotesses présentent lors de l’event étaient fort sympathiques et calées sur les différents jeux, elle connaissait leur sujet et évitait aux joueurs de ramer pour trouver le pnj qui nous permettrait d’avancer dans l’histoire, ou tout simplement de nous expliquer les principes de l’évolution du personnage (principe d’arbre de compétences, et d’xp), en revanche à l’accueil, la fille qui nous recevait était plus proche d’un Oscar Wilde en prison que d’une Princesse Disney souriante… Pas d’Oscar Wilde pour l’intelligence mais bel et bien pour l’opium et la dépression. 
Mais venons en au fait et aux jeux.

J’ai pu tester deux jeux Star Wars, qui sont similaires, seul les mondes et les niveaux changent, ainsi que Vice-Versa nouveau film de Disney, adapté, pour l’occasion, en jeu vidéo.

Le principe du jeu, pour ceux qui ne connaîtrait pas est simple, on est vraiment dans l’esprit d’un Skylander, le but étant d’évoluer dans un jeu de Plate-forme/aventure (avec un côté xp et monde semi ouvert pour Star Wars), pour ce faire vous aurez la possibilité de jouer plusieurs personnages, dans l’exemple de star wars, j’avais accès à Luke skywalker, Chewbacca ainsi qu’Han Solo, ces personnages sont représentés par des figurines, que vous pouvez poser sur un socle afin qu’elles apparaissent à l’écran. Voilà pour la petite base de ce genre de jeu… Les figurines sont vraiment stylé, bien que remis au gout du jour par Disney.

Rebels_Screenshot_TOTR_Sabine2-X3

J’ai été, je l’admets, agréablement surpris par la refonte de Star Wars, certes le tout est plus « cartoonesque », mais l’univers est loin d’être déplaisant, on retrouve, pour ce que j’en ai joué, le monde de Star Wars, les personnages, ainsi que l’ambiance; côté gameplay, rien de très novateur, mais des actions simple et efficaces, qui fonctionnent, que ce soit pour utiliser la force, un flingue ou un sabre laser (selon les personnages) le tout est cohérent, et très maniable.

La DA est vraiment bien foutu, encore une fois il faut être sensible à l’univers Disney et comprendre que le chara design ai évolué vers quelque chose de plus « enfantin », mais le jeu a une âme.

Là ou le concept est plus foireux c’est sur la répétition des quêtes et des actions, le jeu est répétitif est trop peu punitif, il en va d’ailleurs de même pour Vice-Versa qui en plus se cantonne (pour ce que j’en ai essayé) à un jeu de plate forme pur et dur, nous laissant avancer dans d’incroyables couloirs où il n’est pas très intéressant d’évoluer. Star Wars, quant à lui, étant un monde semi ouvert, casse un peu cet aspect, bien qu’à la longue je pense que l’un comme l’autre ne soit trop soporifique pour de « vrais » Gamers.

Disney a essayé cela étant de créer un principe d’évolution de personnages, en ajoutant, dans Star Wars, un arbre de compètences, permettant au fur et à mesure du gain d’xp, de faire évoluer ses capacités et tout le tintouin.

Comme je le disais la prise en main est rapide, un bouton pour utiliser un pouvoir de télékinésie, un autre pour taper avec son sabre laser ainsi que les boutons « logique » de protection etc.

Rebels_Screenshot_RATE_Zeb-X3

Le jeu certes est beau, fluide, la DA est vraiment sympa (en remetttant dans le contexte de Disney), les Figurines sont vraimentn cool, comme dans un Skylanders le fait de faire apparaitre Chewbaca, Han Solo ou Skywalker en fonction des besoins est vraiment grisant, mais bon… Enfin on en fait vite le tour… Le jeu est évidemment redondant, ne propose pas une difficulté très intéressantes, mais encore une fois partons du principe que ce sont des jeux à offrir à votre neveu de 8 ans, parce que ses parents sont contre le fait qu’il joue à Silent Hill (quels parents foireux non) ?

De fait je pense que le jeu a l’air d’être divertissant pour les mioches, et le concept de figurines sympa pour les collectionneurs.

Du reste je ne peux pas dire que le jeu soit mauvais de ce que j’en ai vu, encore une fois c’est joli et fluide… Par contre le jeu Vice et Versa… Aie. Le gameplay est laborieux, ce qui du coup entache le concept qui de base n’est pas folichon… La DA est un peu fouillon et bien que les figurines soient fort sympathique elle ne suffisent pas à redresser le jeu et la redondance extrême des niveaux.

Disney oblige, la plupart des activités étaient destiné aux enfants (ateliers de maquillages, photo sur fond vert), de fait je ne suis resté que pour m’attaquer au buffet et jouer aux jeux, dans un temps un peu impartis puisque malgré les 6 bornes les gens attendaient leur tour.

Pour conclure

L’event était sympa, bien que plutôt destiné aux enfants qu’à la presse, Star Wars m’a laissé un souvenirs de divertissement sympathique, contrairement à Vice Versa qui lui m’a bien ennuyé.. Dommage que les Jeux Marvel ne fussent pas de la partie, j’aurais pu m’essayer à un Iron Man aux Oreilles de Mickey.

Disney Infinity est disponible en précommande à partir de 54,99€