Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas encore de commentaire

[Cinéma] Critique / Avis : J.Edgar

YpNo
  • Le 17 janvier 2012
J.Edgar - Affiche

J.Edgar - Affiche

 

C’est avec un peu de retard que je vous présente le dernier film de Clint Eastwood qui présente la vie de l’homme qui à créé le FBI : J.Edgar

 

John Edgar Hoover a donc été le premier directeur du Federal Bureau of Investigation (FBI) pendant 48 ans, du 10 mai 1924 à sa mort. Il est à ce jour celui qui est resté le plus longtemps à la tête d’une agence fédérale américaine, ayant servi sous huit présidents, de Calvin Coolidge à Richard Nixon. Il était un personnage complexe et charismatique qui à fasciné l’Amérique et dont la présence flotte encore dans les bâtiments du FBI qui porte son nom. Il a été l’instigateur des méthodes modernes d’expertise médico-légales et a mis en place tout un arsenal de lois fédérales dont l’influence se fait toujours sentir aux Etats-Unis de nos jours.

Pour incarner cet homme Leonardo DiCaprio s’est donné sans compter pour travailler ses différents traits de caractères. L’exercice était d’autant plus difficile qu’il a fallut incarner le personnage à différents moments de sa vie.

A ses cotés on retrouve Noami Watts que j’ai présenté la dernière fois dans Dream House, Armie Hammer que vous avez pu voir dans The Social Network, Josh Lucas et Judi Dench

 J.Edgar - Personnages

 

Synopsis :

Le film explore la vie publique et privée de l’une des figures les plus puissantes, les plus controversées et les plus énigmatiques du 20e siècle, J. Edgar Hoover. Incarnation du maintien de la loi en Amérique pendant près de cinquante ans, J. Edgar Hoover était à la fois craint et admiré, honni et révéré. Mais, derrière les portes fermées, il cachait des secrets qui auraient pu ruiner son image, sa carrière et sa vie.

 

J.Edgar est un film captivant par son concept et l’histoire qu’il raconte. On y voit un homme important prêt à tout pour protéger son pays mais surtout la discrétion de sa vie privée et la confiance qu’il accordait qu’à un petit cercle de privilégiés.

 

J.Edgar - Vieux

 

Le fait de raconter la face cachée d’un personnage historique célèbre par son statut ou par ces actes, me fait penser également au film de Tom Hooper : Le discours d’un roi. Ce dernier a cependant moins retenu mon attention même s’il reste très bien aussi.

Leonardo Dicaprio est encore une fois bluffant. On sent qu’il a investi beaucoup d’énergie dans son rôle. Jeune ou plus âgé, il reste convainquant et crève l’écran par son talent. Naomi Watts, quand à elle, reste discrète aussi bien dans sa présence tout au long du film que dans son rôle de gardienne des secrets. Armie Hammer joue parfaitement son rôle de second mais aussi d’ami très proche et confidant de John.

 

Petit bémol sur la longueur du film (2h15) mais immergé dans l’histoire cela passe assez bien.

 

Déjà en salle depuis le 11 Janvier !