Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas encore de commentaire

[Test] Batman - The Telltale Series : Retour aux affaires et Fin -

[Test] Batman – The Telltale Series : Retour aux affaires et Fin
Gornwain

En cette belle et heureuse année 2017 pour tous les lecteurs de JulSa j’espère riche en péripéties, je reviens plus motivé que jamais pour vous faire découvrir le meilleur, la quintessence du divertissement vidéoludique et aujourd’hui, nous allons aborder la suite de notre épisode sur le super-héros par excellence (pour ma part et pour la plupart) je parle bien entendu du plus noir des chevaliers, Batman.

Rappel :

Batman The Telltale Series est un jeu de type Action/Aventure Point’N Click développé par le célèbre studio Telltale Games et qui est sortie le 2 août 2016 en version épisodique, dont le dernier sorti le 13 décembre 2016.

Nous suivons notre Bruce Wayne national, toujours tiraillé entre sa vie de milliardaire philanthrope et son côté sombre empreint de justice. Sous un système jour-nuit où toutes vos décisions vont peser sur la suite de votre expérience dans la peau de la chauve-souris et sur votre vie civile, vous essaierez au mieux de résoudre les problèmes que connaît Gotham et de gérer vos relations avec les différents personnages de la série (Alfred, Gordon, Vicki Vale, Harvey Dent …) pour lutter contre le crime et la corruption instituée par les super-méchants.

Le Batman de Telltale – Round 4 : Qu’en est-il du scénario ?

Sur la base de l’histoire telle que nous l’avons laissé à la fin du premier épisode, il nous a particulièrement laissés sur notre faim tant le potentiel était notable.

Sans trop spoilé, nous reprenons le contrôle de Bruce qui essaye désespérément de comprendre pourquoi son père est mêlé d’une curieuse façon à la pègre et à la corruption de Gotham ; et comment notre cher ami Oswald (le Pingouin) et Double-Face complotent dans votre dos au service d’un idéal qu’ils se sont eux-mêmes forgés. Cela n’est qu’un avant-goût de toutes les péripéties que vous allez rencontrer.

Pour moi, le mieux a été encore de jouer plusieurs épisodes d’affilée. On n’est jamais lassé et toujours sur le qui-vive concernant le prochain rebondissement ; qui perd quasiment toute sa saveur par le format épisodique comme dit précédemment.

Le récit nous fait clairement plongé dans le doute et le sombre, ce qui pourrait mettre à genoux le justicier masqué. Les personnages sont nettement remaniés tant en matière de design que d’origine (même s’ils sont archi-connus).

Le Batman de Telltale – Round 5 : Techniques et mise en scène

Bien que le moteur du jeu fasse toujours autant le café sur l’effet rendu, qui en plus sur un comic le sert de la meilleure des façons, on ne pourra faire l’impasse sur certains raccords d’images très bizarres. Ou encore de certains textes/messages non traduits, comme certains textes pas très bien synchroniser ou trop rapide pour pouvoir être lu (pour certains anglophiles).

La mise en scène est parfaite tant sur ses plans que dans ses musiques. Et pour cela, le studio n’a plus grand-chose à nous prouver. J’ai encore une fois adoré cette ambiance tout aussi fidèle au Batman traditionnel, mais aussi plus moderne.

Même l’aura de certains personnages me paraît plus moderne et réaliste. J’ai l’intuition que Telltale n’a pas attendue pour s’inspirer d’adaptations plus récentes comme les films de NolanBruce change sa voix lorsqu’il enfile son costume du Batman, ou même la série Gotham, elle-même plus contemporaine.

Malgré tout un vrai souci à mon sens, c’est le manque de fluidité dans les phases de combat : on doit réaliser les bons gestes au bon moment pour neutraliser les bad-guys. Mais cela se fait au détriment de la fluidité de l’action (une ½ seconde de décalage entre le choix et sa résolution).

Le Batman de Telltale – Round 6 : Dénouement et conclusion

Tous ces épisodes ont réussi à servir une capacité de scénarisation d’une licence culte de la meilleure manière qu’il soit. Bruce n’est-il alors qu’un pur produit de la succession de sa famille, ou s’est-il construit seul par ses propres choix ?

La fin du dernier chapitre a le mérite d’être recherchée et intéressante, mais les 5 dernières minutes sont négligeables et ne servent pas à une bonne conclusion selon moi. Un léger “cut” aurait été à mon goût des plus nécessaire.

Quoi qu’il en soit, il m’aura fallu environ 8 heures pour tout finir, voir passer les clins d’oeil aux films de Nolan, des personnages charismatiques tel que le Joker et parfois profiter de vrais retournements de situation, même si trop peu nombreux.

Points positifs :

  • Le terrain enquête rafraîchissant
  • Le doublage de grande qualité
  • Incarner Batman et Bruce
  • Les choix moraux …
  • Un design des décors et des personnages réussis
  • Une aventure prenante

Points négatifs :

  • Certains personnages secondaires pas assez développés
  • … sans trop d’impacts réels
  • Une mécanique de QTE qui peut lasser
  • Soucis de sous-titrages ou de textures

Pour Conclure

8

sur 10

Une aventure passionnante, servi par un scénario qui réussit à surprendre les fans. Telltale essaye de recréer sa vision, tente de nous transmettre quelque chose et le fait de façon admirable. Il ne reste plus qu’à peaufiner le côté technique pur, et amener quelques nouveautés de gameplay pour faire une saison 2 sans faute.