Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

3 Commentaires

Compte Rendu : Soirée Mortal Kombat Club !

Compte Rendu : Soirée Mortal Kombat Club !
JulSa_
  • Le 20 avril 2011
  • http://www.julsa.fr


Jeudi dernier avait lieu une soirée d’exception, j’ai nommé le Mortal Kombat Club. Malheureusement la fièvre a eu raison de moi. C’est avec la peur au ventre que mon envoyé spéciale y est allé pour moi. Encore merci @Geave d’avoir pu me remplacer 😉

Voici son compte rendu :

Tout commence sur un terrain de basket dans le 13 ème arrondissement. Quelques élus sont déjà amassés dans ce lieu de rendez-vous sans vraiment savoir ce qui les attend et quelle va être la suite des événements, car il faut le souligner, le MKC ne se déroule jamais au même endroit et le secret concernant le déroulement de l’event reste obscur.
30 minutes passent sans que la situation n’évolue, on attend, quand soudainement une personne surgit de nulle part et nous lance un « SUIVEZ-MOI » !! Pas commode le Monsieur, et la descente aux enfers peut commencer.
Quelques minutes plus tard nous arrivons à destination au niveau d’un entrepôt désaffecté, totalement glauque et sans vie.


Check-in effectué, le rideau de fer s’ouvre enfin. Le maître de cérémonie nous informe grosso modo qu’une fois pénétrés dans l’arène, on va y laisser nos plumes (j’en ai déjà la chair de poule).

Premier coup d’oeil, et déjà le ton est donné. Quatre Barils et quelques banderoles délimitent le « ring » où vont s’affronter les membres du MKC. Devant eux, un projecteur et une ps3 permettent de se foutre sur la gueule à la sauce 2.0.
Afin de pimenter le tout et de rendre le cadre moins « froid », un bar ainsi qu’une DJ à la playlist plutôt musclée et électrique se trouvaient là pour nous concocter une ambiance de folie (challenge succeeded). Niveau déco, c’est plutôt « brut » (quoi de mieux pour l’event pour un jeu de combat), poutres en acier, et du béton, encore du béton, le tout égayé par un peu de lumières vertes.
Voilà grosso modo l’univers dans lequel va se dérouler la soirée.


Nous nous voyons remettre une enveloppe contenant chacune 165 MK$ ainsi qu’une planche « pense bête » rappelant la combinaison à faire pour exécuter le finish-him de chaque personnage.
L’utilité des MK$ va être primordiale durant la soirée. Dans un premier temps, elle permet de se payer des rafraîchissements et des parts de pizza disponibles au bar (3MK$ le verre et 5MK$ la part de pizza).
Deuxième utilité et pas des moindres, parier sur les combattants. Oui, vous avez très bien entendu lu, on parie clandestinement sur les combattants. C’est bien beau de voir des blogueurs/journalistes/animateurs se la donner dans un lieu inapproprié pour ça mais on perd vite de l’intérêt. Il faut donc captiver le spectateur et pour ce faire, Mr le Bookmaker était là pour assouvir notre soif d’enrichissement.


Les mises max ont débuté mollement avec un plafond de 20 MK$, ceci permet de se familiariser avec le concept et limite les risques en cas de défaite de notre poulain (ou pouliche). En fin de soirée il était possible d’engranger jusqu’à 100MK$ par mises via un investissement 50% moindre (pas mal non ?).
Les combats s’enchaînent et on sent tout de suite que certains ont exploité la démo à son paroxisme, ce qui est légitime lorsqu’il y a un cash price de 500€ ! Pour les moins expérimentés, il était possible de se faire la main sur une des deux PS3 mises à notre disposition. Seul bémol, UNE SEULE manette par console, ce qui est légèrement frustrant. Qu’à cela ne tienne, j’en « pécho » une et tente un domptage de la bête en solo. Personnellement je suis plutôt Street Fighter et pas vraiment fan de Mortal Kombat, bien que la licence sous game gear ait ravi mes après-midi d’enfance. Prise en main pas évidente mais au fil des combats, les techniques s’enchaînent et on prend plaisir à dégommer l’IA. Ce nouvel opus m’a presque réconcilié avec la licence !


Minuit arrive est il est temps de partir. Mr le bookmaker apres avoir payé sa tournée de bière (pour les plus fidèles) , encaisse les derniers paris pour une finale épique qui nous a révélé des combattants au sang-froid impressionnant car la foule était totalement en délire avec des cris et acclamations de toutes parts !
Les derniers MK$ peuvent être dépensés en achat de goodies, t-shirts, porte-clés et boite à finish-him (même principe que la boite à meuh mais …. vous voyez le genre).

Enfin voici la vidéo de la soirée :


Un grand merci aux organisateurs pour cette soirée de folie mais surtout à @JulSa_ qui m’a permit d’être son reporter d’un soir.