Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Un Commentaire

Test : Soul Sacrifice

Test : Soul Sacrifice
Negikun

soul-sacrifice

Soul Sacrifice fait partie de ces jeux qui attisent notre curiosité pendant leur production et qui reçoivent un bon coup de boost juste avant leur sortie pour faire parler d’eux un maximum. Comme par exemple avec une démo exceptionnelle de 4 heures qui laissait largement de quoi se faire une idée sur le jeu !


Développé par Marvelous AQL et SCE Japan Studio, il a surtout été conçu par Keiji Inafune, graphiste puis producteur des derniers Megaman, Dead Rising2, Onimusha et Zelda Minish Cap ! Il s’est décroché de Capcom pour faire un action RPG à sa sauce et avec un CV aussi complet on se doutait bien qu’il allait nous produire une création originale.
 

Test Soul Sacrifice (2)

Le jeu commence avec votre personnage qui se retrouve emprisonné dans une cage et qui va bientôt être sacrifié par Magusar, un sorcier extrêmement puissant qui est en quête de toujours plus de pouvoirs et pour cela il a besoin d’absorber les âmes d’humains.
Notre héros découvre dans sa cage un livre parlant qui se nomme Librom, qui nous explique qu’il contient l’histoire de grands sorciers et qu’il nous est possible de revivre leurs grandes aventures afin d’apprendre à maîtriser de nombreux sorts et devenir assez puissant pour affronter notre geôlier et rester en vie !
C’est donc à vous de réécrire l’histoire !

Test Soul Sacrifice (4)   Test Soul Sacrifice (5)

On s’embarque alors dans une quête initiatique en voyageant de chapitre en chapitre où l’on pourra changer quelques peu l’histoire selon des choix que l’on aura à faire quant aux sacrifices de certaines personnes.
La trame principale se compose de deux histoires afin de comprendre ce qu’il s’est passé avant la fin du monde et comment cela s’est produit. On rencontrera de nombreux sorciers qui ont voulu toujours plus de pouvoirs et qui se sont transformés en monstres immenses que nous devrons combattre pour leurs rendre une apparence humaine et selon notre choix les sauver ou les sacrifier pour augmenter nos propres pouvoirs…
Au fur et à mesure de l’histoire on apprend comment Magusar est devenu aussi puissant car il accompagnera le sorcier que l’on incarne pour aller chercher le Graal. Les informations sont présentées sous forme de texte qui apparait sur les pages avec parfois quelques effets un peu kitch, mais aussi parfois illustrées par des animations qui elles sont plutôt réussies.
En parallèle de ces informations entre les chapitres, on saluera l’énorme travail de présentation des lieux et des personnages qui peuvent être consultées via le lexique du livre ou que l’on trouve avant de commencer le niveau en sélectionnant les informations concernant les ennemis à combattre.
Ce style de narration raconté en lisant Librom et la sélection des niveaux en tournant les pages donnent un coté plutôt original au jeu !

Test Soul Sacrifice (9)

Test Soul Sacrifice (6)

En parallèle de notre aventure principale se trouve les chroniques du monde d’Avalon. Ces chapitres proposent de nombreux niveaux en plus qu’il est fortement conseillé de faire afin de monter de niveaux entre deux chapitres de la trame principale car la difficulté monte très vite et d’un niveau à l’autre on peut se retrouver balayé par un boss sans lui avoir fait le moindre dégât.
On pourra ainsi découvrir les 11 pactes d’Avalon qui ont chacun une histoire courte, où l’on affrontera encore et encore les monstres rencontrés lors de notre périple afin de gagner de l’expérience mais aussi des pouvoirs pour augmenter notre catalogue de sorts et si l’on épargne les boss à la fin, ils deviendront des coéquipiers avec qui l’on pourra continuer à voyager dans ces chapitres suivants.
Certaines histoires ont deux chemins alternatifs selon notre choix final, il faudra faire les deux choix pour finir la page à 100% et débloquer les trophées 😉

soul-sacrifice-playstation-vita-1367308058-221
Test Soul Sacrifice (15)

Soul Sacrifice donne tout de même au joueur une grosse impression de redondance, car les mécaniques de jeu sont simples : une arène avec des monstres et il faut tous les éliminer.
Vous avancez dans votre chapitre en tournant vos pages, puis vous affrontez les ennemis dans le combat proposé, puis vous passez au chapitre suivant et ainsi de suite…
Surtout que dans Avalon on retrouve les même ennemis que ceux croisés dans la trame principale, du coup on à l’impression de toujours faire la même chose et affronter les même ennemis…
Ce qui va permettre au jeu d’éviter que ce soit trop répétitif, c’est le gameplay au cœur du système de combat !

Le jeu étant orienté action avec une vue à la 3ème personne vous pourrez personnaliser votre personnage en choisissant votre sexe, coiffure, voix, et costume.
Notre héros étant un sorcier, il n’est donc pas équipé d’une armure ou d’armes physiques. Il devra sélectionner avant la partie 6 sorts.
Ces derniers s’obtiennent à la fin de chaque niveau et selon les points de skill (ne pas se faire toucher, trouver les points faibles, contrer des ennemis, etc) que vous aurez gagné et le titre obtenu, vous récolterez de meilleurs sorts (la liste des sorts à gagner dans le niveau est affichée avant le combat).
Ce qui augmente clairement le replay value et le coté scoring du jeu afin de s’équiper des meilleurs sortilèges possibles.
Lorsque vous aurez des doublons de vos sorts vous pourrez soit les fusionner pour obtenir le même sort avec une augmentation du nombre de fois qu’il peut être utilisé lors d’un combat, ou bien le combiner avec un autre pour créer un nouveau sort plus puissant.

Test Soul Sacrifice (14)   Test Soul Sacrifice (10)

Une fois l’histoire racontée et les sorts sélectionnés on lance le combat !
Le joueur peut lancer ses sorts assignés aux touches rond, triangle et carré et switcher avec ses trois autres sorts en stock avec une pression sur R. Le bouton croix permet lui d’esquiver une attaque ou de courir plus vite. La touche L permet de viser un ennemi et enfin la flèche du bas permet d’activer une vision spéciale pour trouver des éléments cachés sur la carte ou bien voir la santé des ennemis.

Les sorts peuvent être élémentaire, il faudra donc bien faire attention à ne pas lancer des sorts de foudre sur une ennemi de type roche, mais plutôt sur un type glace. Il n’y a pas que des sorts offensifs, on trouve aussi de quoi se soigner, des invocations, des boucliers, etc.
Il faudra bien faire attention en combat car l’usage des sorts est limité, si jamais on l’utilise le nombre de fois autorisé il se brise et il faudra payer avec une ressource rare pour le réparer. Heureusement on pourra recharger nos sorts en trouvant des ressources spirituelles cachés dans la map ou bien en sacrifiant des ennemis…

Test Soul Sacrifice (8)

Car oui dans Soul Sacrifice il va aussi falloir gérer un point important lors des combats : le sacrifice et la libération.  Point le plus important du jeu qui ne vous est absolument pas expliqué au début et il faudra essayer par vous-même de nombreuses choses avant de les comprendre.
Lorsque vous mettez à terre un ennemi, vous aurez le choix avant qu’il ne disparaisse de le sacrifier pour restaurer un petit peu le nombre d’utilisation de vos sorts et monter votre niveau de puissance, ou bien de l’épargner pour regagner de la santé et monter votre niveau de vie/défense.
Selon vos choix en combat vous orienterez votre personnage vers ou coté plus divin ou plus chaotique.
Plus tard dans le jeu vous pourrez sacrifier vos niveaux pour augmenter votre alignement et accéder à des bonus d’équipements. Car si le personnage n’a pas d’armure il possède de nombreux tatouages sur son bras pour augmenter ses stats lors des combats. Avec un alignement occulte ou angélique vous pourrez avoir des bonus plus importants.

Mais le coté sacrifice du jeu va encore plus loin, car il sera même proposé au joueur en cas de force majeur de se mutiler pour invoquer un rite obscure. Ces sorts surpuissants vont vous sauver la mise lors d’un combat mais en contrepartie vous perdrez un œil, ou bien votre défense diminuera de 50%, etc… Ce malus restera tant que vous ne vous serez pas soigné dans la page dédiée à ces rites contre des « Lacrima », ressource rare du jeu qui se récolte en essuyant de temps en temps les larmes de Librom.
Technique puissante et intéressante, mais à utiliser avec modération donc !

soul-sacrifice-playstation-vita-1367308058-125

Test Soul Sacrifice (13)

Le jeu propose donc un gameplay original, mais techniquement il souffre d’une réalisation qui n’exploite pas les capacités de la console de Sony.
Les différentes arènes que l’on traverse se ressemblent assez, elles ne sont pas bien grandes, monotones,  avec des décors dupliqués de nombreuses fois et qui donnent une sensation de vide. Pareil pour les ennemis qui sont toujours les même avec leurs déclinaisons élémentaires (le gobelin de feu, de terre, de pierre, d’eau, etc).
En revanche, les effets des sorts sont plutôt réussis, les couleurs sombres sont cohérentes avec l’univers du jeu et le jeu est toujours fluide même face à plusieurs monstres en même temps.
Quant à la durée de vie du jeu, j’ai passé plus de 30 heures dessus actuellement et je n’ai pas encore fini les quêtes principales car je dois encore monter de niveaux, car les ennemis sont extrêmement puissant à la fin… Il est également possible de jouer en ligne pour se faire aider ou aider les autres, dans ce cas la durée de vie augmente encore et permet à Soul Sacrifice de devenir l’un des jeux avec la plus grande durée de vie (avec Persona 4) sur Playstation Vita.

Test Soul Sacrifice (12)


Note : 14/20

Soul Sacrifice est disponible en execlusivité sur PS Vita à partir de 34,99€.