Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

4 Commentaires

World of Tanks, un MMO qui vous veut du bien !

Lucian
  • Le 2 janvier 2013
  • http://chez815etalex.com/

 

Comme vous vous en doutez, je vais vous parler aujourd’hui du jeu World of Tanks, auquel je joue maintenant depuis juillet maintenant. 

 

Comme son nom l’indique, c’est un jeu de simulation de char, très pointu pour un jeu gratuit. Gratuit oui, vous n’avez qu’à télécharger le fichier d’installation, et c’est parti pour des échanges endiablés entre M4 Sherman et Panzer IV (entre autre). Si vous êtes fan de la Seconde Guerre Mondiale, vous retrouverez quelques tanks relativement connus, et en découvrirez bien d’autres.

 

Un Sherman M4A3E2 en embuscade dans un champ. Enfin il essaie.

 

Comment ça marche WOT ?

 Tout simplement par un système d’arbre de recherche. Les niveaux de véhicules se calculent en Tiers. Vous commencez donc avec un char Tier 1, et vous progressez de fil en aiguille (et comme vous le voulez) sur un arbre de compétence spécifique parmi les cinq disponibles :

  • Chasseur de char: ce sont des chars alliant puissance et vitesse, avec une silhouette basse pour mieux se cacher, et les meilleurs canons du jeu. Voyez les comme des snipers, qui tirent un obus et se repositionnent pour trouver d’autres cibles. Cependant, une fois détectés par les ennemis deux ou trois obus et c’est fini. Le M10 Wolverine, le Stug III et le M18 Hellcat sont les plus connus de cette branche.
  • Char léger: cet arbre est fait pour les passionnés de vitesse. En effet, sauf quelques exceptions, les chars légers sont les plus rapides du jeu, avec un châssis plutôt petit et un armement adapté. Plutôt taillé pour la reconnaissance que la destruction des autres, il peut devenir une menace même pour les plus gros tanks de par sa mobilité.  Voyez le comme le scout de WOT.
  • Char moyen: Plutôt polyvalent, il est vraiment une composante essentielle des stratégies, et peut tenir un objectif grâce à sa durabilité. Son armement n’est généralement pas en reste, et lui permet de s’attaquer à plus gros que lui, bien souvent à la surprise de sa proie. Ne comptez cependant pas sur lui pour gagner des courses, le blindage additionnel se fait sentir sur sa maniabilité et sa vitesse. Voyez le comme le soldat d’infanterie. Les plus connus sont bien sûr le M4 Sherman, le T-34 russe et le Panzer IV.
  • Char lourd: Le mastodonte de la partie. Souvent le plus lent, c’est aussi un point d’ancrage pour une défense/attaque efficace, vu qu’il sera systématiquement pris pour cible. Pourtant il est loin d’être sans défense, bien souvent équipé d’un excellent armement. Vous observerez souvent des duels entre heavies, car hormis les chasseurs de chars et l’artillerie, ce sont les seuls à pouvoir se contrer. Ils peuvent encaisser des dommages énormes, et toujours pouvoir mordre. Par contre, une chenille cassée et c’est la mort. Les plus connus sont certainement le Tiger allemand, le M26 Pershing américan et le Churchill I anglais.
  • Canons automoteurs: Catégorie peu connue de véhicules, ça n’en reste pas moins les véhicules les plus puissants du jeu. Lents, peu maniables, souvent dotés d’une cadence de tir ridicule (entre 3 et 10 coups/min) et d’un blindage en papier, les artilleries sont un opposant à ne pas oublier. Capable d’effectuer des tirs en cloche sur à peu près toute la map, sans bouger du spawn, ou des tirs tendus sur les véhicules à vue, les canons automoteurs sont des atouts puissants dans votre équipe.

 

Les chars sont débloqués grâce à l’expérience accumulée pendant les parties (en fonction des chars détruits, dommages faits…). Vous devrez une fois la recherche terminée acheter votre futur char avec les sous que vous aurez patiemment mis de côté pour lui. 

 

 

Un tank dans le jeu c’est quoi ?

Qui dit simulation dit expertise. Votre tank sera donc un monstre de métal, mais n’importe quel tank a ses faiblesses, à vous de les connaître et de vous protéger efficacement.

 

Un char est donc, dans le jeu, à voir sous 4 angles différents

 

  • Le front: la partie la plus blindée du char, donc la plus dure à pénétrer. Gare aux points faibles du blindage (meurtrière du pilote, port à mitrailleuse) qui restent facilement pénétrables et mettent directement votre équipage en danger.
  • Les flancs: les deux flancs de votre véhicules sont systématiquement plus fins que l’avant, et seront privilégiés par vos ennemis. Qui plus est, vos trains de chenilles seront à prendre en compte, et protéger.
  • L’arrière: l’endroit où votre blindage sera le plus fin, et bien évidemment convoité par vos ennemis, surtout les chars légers qui ne peuvent souvent s’en prendre qu’à cet endroit.
  • La tourelle: elle a souvent des caractéristiques de blindage différentes de la caisse, et présente parfois des ajouts/formes qui peuvent faire ricocher les obus plus facilement.

 

Votre char est composé de 5 composants principaux :

 

  • Le canon: Il dispose de caractéristiques comme la cadence de tir, la pénétration moyenne (qui définit quel type de char vous pouvez attaquer), les dégâts maximaux…
  • La tourelle: Elle a des valeurs de blindage comme votre châssis ( blindage frontal, de flanc et arrière), ainsi qu’une vitesse de rotation et une portée de vue maximale.
  • le moteur: Sa puissance influe sur vos performances sur le terrain
  • les chenilles: Votre vitesse de rotation est définie par les chenilles, tout comme votre limite de charge.
  • la radio: Votre portée radio est directement gérée par la qualité de votre radio.

A noter que grâce à l’expérience débloquée lors des batailles, vous pourrez débloquer de nouveaux canons, moteurs…qui vous permettront de répandre terreur et désolation dans le coeur de vos ennemis de manière encore plus efficaces. Posséder certains équipements est d’ailleurs un pré requis pour certains chars.

 

 

D’autre part, votre char possède des éléments qu’un tir ennemi peut endommager, voire détruire:

 

  • Le périscope: Il vous sert à détecter les chars autour de vous. Détruit ou endommagé, vous ne pourrez vous fier qu’à vos alliés pour vous aider.
  • La radio: Extrêmement importante, la radio permet de communiquer avec vos alliés, et de vous indiquer les chars ennemis détectés. Détruite ou endommagée, votre portée d’émission/réception sera réduite, ainsi que votre champs d’action immédiat.
  • La tourelle: élément essentiel de votre char, la tourelle n’en est pas moins endommageable. Si l’ennemi arrive à endommager ses commandes, elle pourra être bloquée, ou tourner beaucoup plus lentement (ce qui est un gros handicap.
  • Le canon: Nul besoin de vous dire que sans canon vous êtes vulnérable et surtout inutile. Endommagé, votre précision sera réduite. Détruit vous ne pourrez plus tirer.
  • Le moteur: Un char immobile est souvent un char détruit, veillez à en prendre soin. Endommagé vous verrez votre vitesse maximale réduite. Détruit, vous serez immobilisés le temps de la réparation. 
  • Le caisson à munitions: L’endroit où se reposent vos munitions n’est pas à négliger, car souvent proche du moteur. Endommagé, votre cadence de tir sera réduite. Détruit il explose et votre tank avec ( plutôt rare in-game).
  • Les chenilles: Tous les chars sont peuvent être déchenillés, et croyez moi, ce n’est pas drôle du tout, car vous êtes immobilisés le temps des réparations. Sans compter que vos chenilles seront fragilisées, et donc plus vulnérables aux prochains impacts.
  • Le réservoir: Rempli d’essence, il est très fragile mais souvent bien caché. Endommagé il réduira votre vitesse maximale. Petite différence avec les autres éléments, celui-ci peut prendre feu et donc occasionner des dégâts très importants en un court laps de temps. Veillez à prendre un extincteur.

Le garage, où vous gérez vos tanks, vos équipements et vos équipages (oui on sent que c’est Noël).

 

Pour finir, un tank sans équipage, ce n’est qu’une coque de métal vide. Vous aurez donc la charge d’un crew qui variera en fonction de votre modèle de char ( de deux personnes à huit). Ils gagneront de l’expérience au fur et à mesure des batailles, et pourront au bout d’un certain temps débloquer des capacités comme augmenter la vitesse de réparation d’un élément, ou augmenter la portée de vue…

Votre garage pourra héberger jusqu’à 4 chars, mais vous pourrez l’agrandir monnayant des pièces d’or ( la devise de WOT que vous pouvez acheter avec des vrais roros sur le site). 

Ces pièces d’or pourront d’ailleurs vous servir à acheter des chars, ou à avoir plus d’argent, mais aussi d’avoir un compte Premium ( permet d’avoir plus d’XP et d’argent à chaque partie).

Parmi les nations représentées, nous retrouvons donc :

  • La France: Les chars français sont relativement lents mais ont un blindage très efficace, sauf en tourelle.
  • L’Allemagne: Les chars allemands sont particulièrement précis.
  • L’URSS: La subtilité n’étant pas de mise à l’Est, les chars russes possèdent la meilleure puissance de feu, au détriment de la précision
  • Les USA: Les chars américains ont des caractéristiques équilibrées, avec un blindage de tourelle plus épais.
  • Le Royaume-Uni: Doté en chars lourds et en chars de soutien, ils sont équilibrés et rapides.
Gameplay
 
Pour déplacer votre béhémoth, il suffit de Z Q S et D qui vous feront avancer, reculer, effectuer une rotation sur la gauche ou la droite. On a un réticule avec la vue à la 3e personne, mais pour être plus précis, vous pouvez passer en mode Sniper. La touche MAJ vous permettra de regarder à travers les optiques de votre véhicule, et d’effectuer des tirs beaucoup plus ciblés (on vise les chenilles, les points faibles…). Rien de plus jouissif que de décheniller un tank lourd en plein champ, et de le voir essuyer la fureur de vos camarades 😀
D’autres fonctions peuvent s’avérer utiles, comme maintenir le clic droit de la souris qui bloque la rotation de votre tourelle (pratique quand vous savez qu’un ennemi est dans telle direction), les touches R et F qui permettent de faire rouler votre char tout seul (pratique quand vous devez écrire un SMS rapidement).
Un système d’ordre simple permet d’interagir avec les joueurs en appuyant sur W (à la Battlefield), et vous pouvez aussi discuter par texte, en canal Equipe, Escouade ou Général.
La distance de vue est limitée actuellement à 500 mètres pour des raisons de performance, et pousse un peu à aller de l’avant pour traquer et détruire ses opposants. Le plus important, de mon point de vue, restera de jouer son type, tout en prenant quelques initiatives de temps en temps. 

Au niveau des modes de jeux, on retrouve le classique match à mort, mais aussi une capture de drapeau ( qui finit souvent en extermination), et aussi une capture de base. Rien de très nouveau, mais ça reste très efficace. Les chars légers foncent entre les explosions pour spotter les tanks ennemis pour l’arty pendant que les chars moyens et lourds forment une ligne derrière laquelle les chasseurs de chars s’abritent pour délivrer leurs tirs. C’est bordélique mais ordonné, comme une chorégraphie chaotique. 

 

 

Graphismes/moteur de jeu

Le jeu n’est certes pas digne d’un BF3, mais les graphismes sont plus que corrects. Les effets spéciaux aussi, et voire son char exploser en un champignon de fumée n’est pas réjouissant, mais agréable à l’oeil. Chose intéressante, le moteur de jeu prend en compte les différents gabarits de char, leur vitesse…ect. Grâce à cela, on peut faire des bonds quand on prend une bosse trop vite ( et on atterrit en se cassant les chenilles), on voit le véhicule tressauter en prenant un chemin accidenté. Bref on s’y croit, et c’est le principal.

 

Voici un screen de début de partie, vous pouvez voir les deux équipes, ainsi que leurs chars dans les colonnes, et votre classement dans la partie.

 

 

Free To Play, mais encore ?

Si l’installation et la création d’un compte sont totalement gratuites, vous avez toujours la possibilité d’effectuer des micro paiements in-game. J’en entends déjà râler, et ce n’est pas utile. Car hormis pour progresser plus vite dans les Tiers, et vous vous retrouverez toujours contre des gens de votre niveau de véhicule, il n’y a que le compte Premium qui puisse être intéressant. En effet, vous pouvez jouer en escouade de deux joueurs gratuitement. Le Premium vous permettra d’ajouter un troisième joueur. Et aussi de gagner plus d’EXP et d’argent à chaque partie. Hormis cela rien de vraiment transcendant ou qui donnerait un gros avantage aux détenteurs de comptes payants.

Vous pouvez aussi acheter de l’or, qui vous permettra de convertir de l’expérience d’un véhicule à un autre, d’acheter des obus spéciaux, ou même des véhicules dits Premium. Pas forcément les meilleurs, mais ils ne nécessitent qu’un entretien minimum (un obus de mon M18 Hellcat coûte 255 pièces, imaginez quand je tire les 30…). Vous pourrez aussi acheter du camouflage, plus ou moins réaliste ou fantaisiste selon vos goûts.

 

Conclusion:

World of Tanks est un excellent jeu Free to Play, riche et prenant. Si vous aimez les combats de chars, et rêvez de vous retrouver à la tête d’un Tiger II ou d’un Sherman, n’hésitez pas et rejoignez la communauté dès maintenant, ici 

http://worldoftanks.eu/

 

N’hésitez pas à laisser un commentaire si vous y jouez, ou comptez vous y mettre.

PS: Mon pseudo dessus est Lucian127 si jamais vous voulez jouer un peu 😀 

  • Jeu très sympa, je n’ai pas joué depuis la mise à jour V8 je crois ?

    Par contre je croyais que pour jouer avec des amis et pouvoir les inviter il fallait payer non ?

    • Lucian

      On en est à la 8.2 actuellement, il y a eu de très gros changements notamment sur le moteur graphique.
      On peut créer une escouade et jouer à deux gratuitement (ce que je fais tous les soirs), ou alors comme tu le dis passer en premium et pouvoir ajouter un troisième joueur 😀

      • Ah ok merci bien pour la précision !

        • Lucian

          Si tu as besoin d’autre chose n’hésite pas 😀

          (J’ai mis à jour la partie Free to Play/Achats in-game histoire d’être plus clair, merci de m’y avoir fait penser).