Hoka Carbon X 3 : test et avis des nouvelles supershoes

par JulSa_

La Hoka Carbon X 3 est le successeur des chaussures Hoka de course longue distance à plaque carbone. Hoka n’a pas opté pour des super mousses pour cette chaussure, mais ils ont amélioré leur mousse Profly et cette chaussure reçoit le nouveau composé Profly X. Découvrons comment elle fonctionne avec cette nouvelle tige dans cette revue.

Hoka carbon x 3 running shoe 02Hoka carbon x 3 running shoe 07Hoka carbon x 3 running shoe 06Hoka carbon x 3 running shoe 04Hoka carbon x 3 running shoe 05Hoka carbon x 3 running shoe 03

Caractéristique des Hoka Carbon X 3

  • Semelle intermédiaire Profly X : absorption des chocs et retour d’énergie 
  • Mousse CMEVA dynamisée : meilleur amorti et plus grand dynamisme
  • Plaque en fibre de carbone : propulsion et stabilité
  • Profil de semelle incurvé sous les métas commençant vers l’arrière du pied : fluidité et efficacité
  • Nouvelle empeigne en maille technique : respirabilité et légèreté
  • Chausson enveloppant avec languette attenante : confort et ajustement
  • Extension de la semelle intermédiaire au niveau du talon : transition fluidifiée
  • Talon SwallowTail : meilleur amorti et stabilité
  • Semelle extérieure en EVA caoutchouté : dynamisme et adhérence
  • Rembourrage léger au talon : confort
  • Vegan
  • Design asymétrique
  • Semelle intérieure inamovible en EVA moulé : confort
  • Drop : 5 mm
  • Poids: 237 g en taille 42
  • Coloris : bleu canard, orange, noir, vert et bleu clair

Voir le prix sur I-Run

Tige : un beau morceau de tricot – si vous aimez ça.

La tige de la Carbon X 3 est toute nouvelle. Il s’agit d’une tige tricotée d’une seule pièce, une nouveauté pour le coureur longue distance de Hoka. Je dois avouer d’emblée que je n’ai jamais été un fan des empeignes tricotées et celle-ci n’est pas différente pour moi. Si vous les appréciez, il est probable que cela vous rende heureux cependant. L’ajustement est assez volumineux et n’est pas nécessairement très sûr à des rythmes plus rapides. Lorsque vous essayez d’obtenir un meilleur verrouillage, cela conduit rapidement à un laçage trop serré.

Les pieds plus volumineux devraient apprécier cette forme, mais si vous préférez quelque chose de plus serré et/ou avez des pieds plus petits, alors je ne recommanderais pas la Carbon X3, au moins pour la tige. Gardez à l’esprit que cette chaussure a été initialement développée pour les longues distances sur route et qu’un ajustement plus volumineux peut être utile dans ces scénarios. Le talon très évasé enveloppe bien ma cheville et mon talon d’Achille, mais c’est plus une question de préférence.

hoka carbon x 3

 

Semelle intermédiaire et géométrie

La semelle intermédiaire de la Hoka Carbon X 3 est la nouvelle mousse ProflyX cmEVA (compression molded EVA) de Hoka. Elle est composée de deux couches (la blanche sur le dessus étant en fait la ProflyX) dont la couche inférieure est de l’EVA caoutchouté normal remplissant la fonction de semelle extérieure de la chaussure (voir la section durabilité ci-dessous !). Il a été mesuré que la couche supérieure fait environ 37 sur l’échelle dureté Shore (allant de 0 à 100). C’est une valeur assez élevée pour des chaussures à plaques carbones. Habituellement, elles ont tendance à être autour de 30 en moyenne – mais qui ont des composés de semelle intermédiaire plus modernes pour la plupart.

La géométrie de la Carbon X 3 reste largement inchangée par rapport aux deux premières itérations (voir test Carbon X 2). Le talon en biseau permet un atterrissage et une transition très douce tandis que le drop de 5mm est intelligemment combiné avec un rocker “long” plutôt doux.

 

Carbon X 3 : pas de grosse surprise

Le titre de cette section dit tout, mais laissez-moi entrer dans les détails ici. Tout d’abord, il n’y a rien à redire sur le comportement de la Hoka Carbon X 3. Si vous avez apprécié les deux premières itérations, celle-ci vous semblera non seulement familière mais aussi plus accueillante et plus douce grâce à la semelle intermédiaire ProflyX légèrement plus souple et plus généreuse.

La plaque n’est pas très présente dans le roulement de la chaussure et je dirais même que le roulement ne serait pas radicalement différent sans elle. Même à un rythme de 400m, je n’ai pas vraiment senti qu’elle était activée malgré la charge importante que je mettais sur la chaussure. Les talonneurs seront probablement les plus heureux avec cette chaussure et je la verrais très bien fonctionner pour des courses plus longues. Quand il s’agit de course, la Carbon X 3 n’est visiblement pas dans la même classe que les meilleures chaussures de course qui existent (d’après d’autres médias). N’ayant pas encore pu tester des modèles à plaque carbone d’autres marques, je n’ai pas de point de comparaison.

hoka carbon x3 top

Pour qui la Hoka Carbon X 3 est-elle la plus adaptée ?

La Hoka Carbon X 3 offre une transition douce du talon aux orteils et la nouvelle semelle intermédiaire ProflyX offrira suffisamment d’amorti pour les courses plus longues. Le positionnement initial de cette chaussure (course de longue distance sur les routes – c’est-à-dire au-dessus de la distance marathon) semble être satisfait avec cette itération. Je recommanderai cette chaussure aux talonneurs (malgré le faible drop) et aux coureurs plus lourds qui recherchent une chaussure de course neutre et stable. Elle est plus orientée pour l’entraînement si vous courrez vite, mais pour les coureurs standard, ce sera une très bonne paire pour vos courses (semi ou marathon).

Voir le prix sur I-Run

Vous pourriez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.