Avis Manga : The Dangers in my Heart – Tome 1 à 3

par Inconnu Day

La haine et l’amour sont les deux faces d’une même pièce. Et cela n’a jamais été plus vrai que pour Kyôtarô Ichikawa et Anna Yamada. Lui, il est petit, timide, sombre et passionné par le meurtre. Elle, elle est grande, mannequin, rayonnante et passionnée par les sucreries et gâteaux en tout genre. Autant dire que tout les oppose.

The Dangers in My Heart : black starting

Kyôtarô a beaucoup de mal à s’intégrer socialement dans sa classe. Solitaire et plutôt lugubre, il est isolé et se met assez vite à détester tous les autres, à commencer par ses camarades les plus proches, tiraillés par leurs hormones et adeptes de plaisanteries grivoises de mauvais goût. De tous ces camarades, celle dont il se sent le plus l’opposée est sans conteste Anna Yamada. Sujet privilégié des plaisanteries précédemment évoquées, toujours entourée des garçons comme des filles, Yamada est un modèle de réussite sociale. Mais derrière cette apparence de fille parfaite et amie avec tout le monde se cache en fait une demoiselle plutôt timide qui aime être seule et est assez ouverte d’esprit. Cet aspect de sa personnalité l’a rend assez naïve et souvent trop gentille envers les autres. A contrario, elle a aussi tendance à n’en faire qu’à sa tête, à mettre les pieds dans le plat et à avoir un comportement étrange. Par chance, elle est la plupart du temps accompagnée de sa meilleure amie, Chihiro Kobayashii, qui s’occupe bien souvent de faire le sale boulot pour elle. 

Tous les midis, afin d’éviter la présence néfaste de ses camarades, Kyôtarô se rend à la bibliothèque afin de chercher toujours plus de renseignements sur les différentes façons de faire disparaître un être humain. Mais un jour, une créature vient déranger sa tranquillité : Yamada. Mais loin de s’adonner à un loisir aussi instructif, elle se contente de manger et bricoler. Mais celle-ci vient à manquer d’un objet tranchant. Que faire ? Entamer un massacre ou lui rendre service ?

 
the dangers in my heart

Comme vous vous en douter, Ichikawa et Yamada vont faire connaissance tout au long de ces trois tomes et se rapprocher petit à petit. J’ai un sentiment assez inégal quant à tout cela. Premièrement, Kyôtarô a tous les stigmates d’un adolescent qui ne trouve pas sa place et s’est retrouvé à devenir toxique, pour se protéger d’un monde où il n’est pas admis. Il peut ainsi être assez impulsif, ou au contraire très timide s’il doit communiquer. Il donne difficilement sa confiance aux autres, d’autant plus aux filles. Il observe d’ailleurs souvent le monde impitoyable de celle-ci. Le tout lui donne un côté tsundere assez extrême dans les deux sens : il exprime des propos violents, mais n’hésite pas à sacrifier sa réputation. A sa façon, il ressemble beaucoup à Hikigaya Hachiman du très bon Yahari Ore no Seishun Love Come wa Machigatteiru., sans en avoir toutefois ni l’intelligence, ni la verve. Si Kyôtarô est un personnage qui évolue beaucoup, à contrario, Yamada reste pour le moment assez stoïque. Adolescente adulée par les autres, elle subit leur admiration plus qu’elle ne l’apprécie. Malgré son physique avantageux, elle ne recherche pas la compagnie des garçons et s’intéresse aux autres sans à priori, ce qui en fait une proie parfaite pour les plus rustres de son entourage, comme des profiteurs ou profiteuses. En bonne adolescente, elle peut avoir un comportement parfois étrange et semble souvent un petit peu perdu entre ce qu’elle aimerait faire et son job de mannequin. Finalement bien loin de l’étendard de la beauté, c’est une fille très attachante.

A lire aussi :   [Cinéma] Critique / Avis : J.Edgar

L’amour du risque

  • 9k=
    The Dangers in my heart - Tome 1
    7,10 €
  • 9k=
    The Dangers in my heart - Tome 4
    7,10 €
  • Z
    The Dangers in My Heart Vol. 7 (English Edition)
    8,99 €

Honnêtement, je n’aurais sûrement pas apprécié ce titre si je n’avais lu que le premier tome. Les propos du personnage principal sont souvent dérangeants et malsains, d’autant plus venant d’un collégien. Il exprime également une certaine grossièreté dans ses pensées qui n’est franchement pas nécessaire. Toutefois, une fois passé la situation initiale, l’histoire devient très agréable. Les quelques parties comiques sont sympathiques sans toutefois chercher à en faire trop et le contraste entre Ichikawa et Yamada fonctionne très bien. A sa façon, il rappelle un petit peu la romance de l’exceptionnel Sawako (également chez Kana), en plus moderne et comique. Un juste mélange qui fait mouche ! Nos deux personnages vont d’ailleurs continuer à se rapprocher, au fur et à mesure des tomes, et à en prendre conscience doucement, l’un comme l’autre. A voir comment cela évoluera !

Écrit par Sakurai Norio, The Dangers in my Heart est sorti au Japon en 2018 et compte actuellement 9 tomes. Chez nous, 3 tomes sont déjà sortis chez Kana et le 4ème sortira le 12 Janvier 2024. Une adaptation anime sortie en 2023 est disponible chez ADN : Boku no Kokoro no Yabai Yatsu en 12 épisodes. Une seconde saison est annoncée pour le 6 janvier 2024. Une saga qui semble donc avoir de plus en plus de succès, nous rappelant ainsi avec Horimiya et quelques autres que la comédie romantique n’a pas encore dit son dernier mot !

 

Les risques du métier

Côté graphique, ce titre est plutôt bon. Les finitions sont soignées et les quelques petits détails assez appréciables. Les trames de fonds sont très nombreuses et sont toujours le résultat d’une réflexion sur la scène en cours. Un fait qui donne une véritable solidité à l’action, là où la plupart des autres titres sont plutôt évasifs habituellement. Mais ce qui rend ce titre si unique, c’est sans conteste son charadesign. Sakurai Norio a ici fait le choix de donner un côté très rond aux visages de ses personnages, ce qui met assez vite en avant la moindre de leur grimace. La sacralisation des personnages s’effrite instantanément et leur donner un côté “manga pour enfant”, qui loin d’être péjoratif, nous permet très vite de nous identifier par rapport à celui ou celle que nous étions à leur âge. Un choix étonnant, mais très efficace, en plus de rendre les personnages très attachants. Les scènes sont bien réalisées et parviennent à transmettre avec justesse la douce fragrance légèrement piquée d’érotisme des relations entre adolescents. Le côté comique et parfois absurde des personnages est de mieux en mieux représenté au fur et à mesure des tomes. Enfin, le rythme est assez classique, mais fonctionne bien, rappelant les yonkoma dans son ambiance, le rendant très agréable à dévorer.

A lire aussi :   Gamescom 2015: Star Wars Battlefront se dévoile chez EA ! (preview)
the dangers in my heart

L’édition est agrémentée d’une illustration couleur et d’une double couverture pour chaque tome ! Une attention très louable de la part de Kana, d’autant plus que ces dernières représentent très bien le titre.

Conclusion

Qui trouvera son compte dans ce manga ? Que vous soyez plus enclin au comique ou à la romance, ce titre propose un savant mélange des deux qui saura vous satisfaire dans tous les cas. Une fois de plus, je trouve l’âge conseillé de Kana très juste : 12 ans et plus seront parfait pour commencer à saisir l’attrait de ce titre. Si vous recherchez une comédie romantique sans toutefois devoir vous tourner vers les titres ecchi, alors ce titre est pour vous.

 

J’ai beaucoup aimé les 3 premiers tomes de The Dangers in My Heart ! J’avoue que je n’aurais probablement pas été vers ce titre si Kana ne m’avait pas envoyé les 3 premiers tomes. Cela aurait été une erreur, car j’aurais raté un titre très bien maîtrisé graphiquement et qui met en place une comédie romantique très plaisante, d’une romance à la japonaise modernisée. J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à lire ces tomes et j’ai particulièrement hâte de découvrir les suivants !

Vous pourriez également aimer

À PROPOS...

Julsa.fr est une fenêtre sur l’univers du jeu vidéo et de la high-tech. Notre mission ? Découvrir et partager avec vous les pépites du web, les jeux incontournables et les innovations technologiques qui façonnent notre quotidien. Plongez dans une exploration enrichissante et demeurez à la pointe des tendances digitales. En savoir plus…

Julsa.fr – © 2010-2024 -Tous droits réservés