Avis Manga : Alice in Kyoto Forest – Tome 1 & 2

par Inconnu Day

Et si un jour, on pouvait simplement suivre un homme en smoking pour fuir la réalité vers un monde fantastique où nous avons véritablement une place ? Jusqu’où la ville de Kyoto peut-elle être magique ?

Alice in Kyoto Forest : Le lièvre et la tortue

Alice a perdu ses parents quand elle était petite. Depuis, elle a été recueilli par sa tante et son oncle, qui la voit essentiellement comme une bouche de plus à nourrir au sein de leur famille nombreuse. Ce dernier, ayant d’ailleurs quelques problèmes avec l’alcool, l’incite aussi souvent le possible à abandonner l’idée d’aller au lycée pour gagner sa vie et disparaître de son entourage. La jeune fille est dévastée et n’a plus qu’un souhait : rentrer dans sa ville natale qu’est Kyoto. Mais alors qu’elle feuillette un magazine, elle tombe sur un article sur une jeune apprentie geisha de 15 ans. Ni une ni deux, elle décroche le téléphone et l’affaire est conclue. Elle va devenir meiko et ainsi pouvoir vivre par elle-même et rentrer à Kyoto. Une voiture tout droit sortie d’un vieux film britannique finit par arriver et l’emporte à Kyoto. Le lendemain, on lui confie un lapin et une grenouille et là voici face à son destin, devant la ville qu’elle voulait tant rejoindre. Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est que ce n’est pas vraiment le Kyoto qu’elle connaît, mais un monde parallèle entre rêve et réalité où chacun doit avoir sa place… Ici les lapins comme les tortues parlent, l’âge physique n’a pas vraiment de sens et les gens peuvent devenir des dieux. Alice finira-t-elle par trouver sa place ?

A lire aussi :   [Manga] Avis / Critique : My Hero Academia (Tome 3)
Alice in the Kyoto Forest tome 1 & 2

Une nouvelle réinterprétation de Alice au pays des merveilles de Lewis Caroll, qui joue avec les codes de l’œuvre originale pour en changer l’ambiance comme le fond. En effet, ce monde n’est pas vraiment là pour ballotter Alice d’un personnage à l’autre, mais pour l’aider à trouver ce qu’elle veut vraiment être, ce pourquoi elle se sent utile. Une jolie métaphore bien mise en scène qui ne manque ni de rebondissement, ni de conte. Les petits arcs sont plutôt nombreux et intéressants, tout en étant correctement conclus. Le cadre enchanteur de Kyoto, au demeurant l’une des plus belles villes du monde, joue beaucoup dans l’ambiance du titre, proposant le charme tout particulier de l’ancienne capitale du Japon dans sa période pré-révolution Meiji, mais sans exclure totalement la modernité. Les influences se mélangent doucement, si bien qu’on ressent une sorte de familiarité avec cette ville entre deux âges. Ça rend le titre particulièrement agréable à parcourir.

 

Alice in Kyoto Forest est un manga scénarisé par Mochizuki Mai et dessiné par Niwa Haruki en 2 tomes, sorti le 5 Juin 2024 chez Delcourt/Tonkam dans la collection Moonlight.

Émerveillement sylvain

Le dessin est d’excellente facture. Le trait est fin, maîtrisé et finalement entre deux styles. D’un côté, il est très dessiné, assez proche des illustrations des vieux contes, donnant autant d’importance aux personnages qu’aux effets de style. De l’autre, il joue de son excellente gestion des trames, très diversifiées, pour donner un côté “merveilleux” à son histoire. Le charadesign est fin, pas nécessairement original, mais suffisamment bien conçu pour que l’on discerne bien les personnages. Les trames de fonds sont nombreuses et assez précises, même si elles ne sont pas mises en avant outre mesure. On en ressort une ambiance singulière, assez proche de l’orée d’une forêt baignée dans un soleil agréable. Le rythme se rapproche un petit peu plus de l’œuvre originale, mais a également ses originalités, tout en conservant le côté “conte” de l’histoire.

A lire aussi :   Avis Manga : L'Ombre de Moon
Alice in the Kyoto Forest tome 1 & 2

L’édition est d’excellente qualité. La couverture cartonnée du 1er tome est semblable à celle d’un vieux livre et celle du second est un récit bonus très appréciable.

 

Conclusion

Alice in Kyoto Forest est-il pour vous ? Tout simplement oui. C’est un manga très accessible, qui peut plaire à tout type de public, offrant un petit peu d’action, de romance, mais possédant également un fond assez critique sur notre réalité. De plus, c’est une série courte en 2 tomes, le rendant d’autant plus accessible.

J’ai beaucoup aimé Alice in Kyoto Forest. C’est un titre très agréable à parcourir, qui interprète d’une façon originale Alice au pays des merveilles, sans pour autant tomber dans le “déjà vu”. C’est fin, intelligent et assez ouvert dans son interprétation. Un manga à conseiller comme à découvrir !

Vous pourriez également aimer

À PROPOS...

Julsa.fr est une fenêtre sur l’univers du jeu vidéo et de la high-tech. Notre mission ? Découvrir et partager avec vous les pépites du web, les jeux incontournables et les innovations technologiques qui façonnent notre quotidien. Plongez dans une exploration enrichissante et demeurez à la pointe des tendances digitales. En savoir plus…

Julsa.fr – © 2010-2024 -Tous droits réservés