Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

8 Commentaires

[Série TV] Fear The Walking Dead - Episode 1

[Série TV] Fear The Walking Dead – Episode 1
Camorra

Une fois n’est pas coutume, je ne vais pas attendre la fin de la saison pour vous parler d’une série. Aujourd’hui nous allons faire un petit tour du côté de chez Swan Fear the walking dead, tout fraîchement sorti, tout fraîchement visionné.

 

« T’façon Fear the walking dead c’est une pompe à fric c’est nul, moi je regarderai pas en plus les zombies ça va 2 minutes hein« 
Bon toi tu te tais tout de suite, déjà regarder une série c’est gratuit, ensuite, je ne connais pas de série caritative, elles sont toutes là pour faire de l’audience, alors tu vas troller ailleurs et si tu ne veux pas regarder, tant mieux, on est bien là, au calme, entre zombietophiles ☺️

 

Revenons à nos moutons, souvenez-vous, The Walking Dead nous plongeait quelques mois après le début de l’infection, dans un monde mort où les zombies prédominaient largement.
Bon certes, un zombie c’est pas super choupi, mais c’est surtout extrêmement lent, ça tombe en morceaux, ça boite, ça grogne et c’est pas très futé… Partant de ce constat, qui ne s’est pas demandé en regardant TWD « comment a-t-on pu en arriver là ? Surtout aux Etats-Unis, pays des armes à feu, des cow-boys et des Marines » ?

 

AMC a entendu vos interrogations et va tenter d’y répondre dans « FEAR The Walking Dead ».

 

« Ah cool, donc on saura quelles sont les origines de l’épidémie« 

Ben non. Honnêtement je ne pense pas… Si Dave Erickson et Frank Darabond n’ont pas répondu à cette question dans la série originelle et dans la BD (Frank Darabont est co-auteur du Comic), ils ne vont pas le faire ici… Et pourquoi ? Parce-que dans la préface du tome 1 du comic, Frank D. nous explique que ce n’est pas le but de The Walking Dead, ici on parle de survie pure, si vous voulez savoir d’où vient le virus, il y a World War Z ☺️

 

Commençons par le commencement, et la superbe scène d’intro, nous retrouvons un jeune toxico (je n’ai pas retenu son prénom donc pour plus de commodité nous allons l’appeler Brian) qui se réveille douloureusement et part à la recherche de Gloria (elle j’ai retenu son prénom, parce-que Brian passe 10 minutes à l’appeler).
Alors cette scène peut sembler anodine, mais j’ai adoré, déjà parce-que c’est beau, très bien filmé, parce-que les plans sont soignés et la lumière incroyable… le tout se déroulant dans une église (une église transformée en squat serait donc l’origine de l’épidémie, qu’essaies-tu de nous dire Frank ?)
Ce que j’ai aussi apprécié c’est qu’à ce stade, nous ne savons pas où nous en sommes, le flou total…
Le silence, l’aspect délabré de la zone qui semble aussi morte que l’hôpital du tout début de The Walking Dead nous font penser que, ah finalement c’est déjà la fin du monde ? Nous en sommes là quand Brian rencontre avec émotion ses premiers zombies, sort de l’église dans une course effrénée et là, explosion de vie, ça grouille de partout, les mamans promènent leurs enfants, les livreurs livrent, les passants passent, les avions volent… Et puis micro-générique qui fait peur.

 

Ce qui m’amène à la question que vous êtes en droit de vous poser « FEAR The Walking Dead, ça fait peur ? »

 

Pas vraiment… Avec un nom comme ça je m’attendais à de vraies sueurs froides, et non, rien, pas même une petite sueur tiédasse… Tant pis, ce n’est que le premier épisode après tout, je pense que ça viendra par la suite, enfin j’espère.
Cet épisode semblait plus destiné à nous présenter les personnages et à rentrer tout doucement dans le sujet… Nous suivons donc une famille américaine basique, avec ses péripéties quotidiennes de famille américaine basique, c’est à dire la plomberie qui saute, les ados rebelles, le linge sale qui s’amoncelle… Attention, je parle de famille américaine basique, mais ça ne veut pas dire famille de sitcom, c’est une famille recomposée avec un gosse héroïnomane (Brian) tout de même.

J’ai bien aimé le fait de se concentrer sur cette famille, nous apprenons vite à les connaître et à les apprécier parce-que, contrairement à ce que je redoutais, il y a une certaine profondeur chez eux (soulagement) et ils ne sont pas clichés (re-soulagement). Franchement, je pense prendre plaisir à les voir évoluer dans cette apocalypse. Ce n’est qu’un début, mais un début prometteur… A condition que la production ne tombe pas trop dans le fan-service ! Soyons clairs, j’ai apprécié les petits clins-d’oeil qui sont faits à l’univers TWD, mais je pense qu’il leur faudra aller plus loin et ne pas se reposer sur le succès du comic/série originelle 😉

 

Pour résumer, un bon premier épisode, il y a vraiment quelque-chose à développer et je pense que la série peut exister par elle-même (contrairement à la plupart des spin-offs). Les personnages sont intéressants, la photographie réussie et il y a une petite dose d’humour pas dégueu, je vous conseille d’y jeter un oeil !

 

 

  • Fabien

    Brian ne s’appelle pas plutôt Nick ?

    • Camorra

      C’est fort probable !
      Mais je pense continuer à l’appeler Brian un moment 😉

      • Ouais ‘fin de toute façon, il a une tête de Jean-Kévin, donc c’est pas très grave de pas savoir comment l’appeler (tutafé, je commente des commentaires vieux de deux ans, tout va bien).

  • Zalmoxis ♫♪‏

    j’ai bien aimé le premier épisode 🙂
    Me tarde découvrir la suite

  • Savon

    « déjà regarder une série c’est gratuit » Pas vraiment non, sauf si on télécharge illégalement… Pour en revenir à l’épisode que tu à survolé, l’origine de l’épidémie ne vient pas de l’église puisque cela fait déjà plusieurs jours que les premiers « cas » ont été recensé, l’état Américain n’a cependant pas officialisé la chose mise à part aux forces de polices et supposément à l’armée. L’épisode deux est excellent aussi.

  • Christophe

    Salut, je pense que tu le sais déjà, je ne suis pas fan des
    films horrifiques. Dès que j’en vois un, je fuis. Alors, au revoir Fear the Walking Dead.

  • Pingback: [Série TV] Avis / Critique : Fear The Walking Dead - Saison 1()