Test Anbernic RG556 : Une console pour les gouverner toutes !

par JulSa_

Je l’ai enfin entre les mains, la dernière console rétro de chez Anbernic, la 556. Cette console s’adresse à tous les fans de jeux rétros qui comme moi n’ont plus la possibilité de se poser dans leur salon car lorsque ce n’est pas madame qui monopolise la TV pour regarder Netflix, c’est votre enfant qui la squatte pour jouer à Fortnite sur PS5. 

L’Anbernic RG556 vient enrichir un catalogue de consoles rétros déjà bien fourni. Et c’est dans ce marché déjà très concurrentiel que la console compte se démarquer de la concurrence en proposant un rapport qualité/prix très agressif. 

Pour cela, les constructeurs ont intégré un superbe écran AMOLED Full HD de 5,5” et de vraies poignées similaires aux poignées de recharge des Joy-Con de la Switch ou du Steam Deck.

 

Pour avoir eu la chance de tester sa petite sœur, la ANBERNIC RG353V, la prise en main de la RG556 est bien plus confortable pour mes grandes mains et celles-ci s’adaptent parfaitement aux boutons.

La console est livrée avec un câble USB C, une protection d’écran et des lingettes pour nettoyer l’écran.

 

Une console pour les émuler toutes. 

L’avantage d’une console portable dédiée est de pouvoir l’emmener partout (métro, boulot, popo) tout en profitant d’une interface dédiée. Côté coloris, vous avez le choix entre une version noire et une version bleue Translucide. J’ai reçu en test la version 128 Go de disque dur + une carte SD de 128 Go avec des jeux préinstallés. 

A lire aussi :   Comment pirater un compte Snap ?

Il y a plus de 4000 jeux répartis sur 26 émulateurs.  Les consoles de Nintendo sont les plus représentées avec plus de 2/3 des jeux. Vous pouvez bien sûr télécharger d’autres ROMS pour y jouer.

Caractéristiques du Anbernic RG556

anbernic rg 556 6

La console est équipée de : 

 
  • une dalle AMOLED de 5,5” en full HD (1920×1080)
  • une batterie de 5500 mAh (8h selon le constructeur)
  • de 128Go à 256Go de disque dur (selon la version choisie)
  • Processeur Unisoc T820 et GPU Mali-G57
  • USB Type-C prend en charge la sortie du port d’affichage 1080p

Pour un prix moyen de 230€ cela représente un très bon rapport qualité/prix. 

Ergonomie 

C’est clairement là son point fort à mon goût. Le constructeur a pris le parti d’intégrer de vraies poignées bien creusées sur sa console. Et même après plusieurs heures de jeu, je ressens moins de fatigue, la position des mains étant naturelle.

 

Au niveau gabarit, la console est comparable à une Switch Lite (Longueur 22,3 cm ; Largeur 9 cm ; Hauteur 1,5 cm) pour un poids d’environ 330g.

Performances

Les jeux tournent bien malgré quelques ralentissements sur certains titres PS2. Au vu du prix de la console, cela reste néanmoins plus que satisfaisant. La concurrence fait parfois mieux, mais au prix de sacrifices comme l’ergonomie ou un tarif doublé.

Cela fait maintenant plus d’une semaine que j’ai la console entre les mains et il faut compter en moyenne 5-6h de jeu pour vider la batterie. C’est moins que les données constructeur, mais c’est largement suffisant. Je ne fais pas de grosses sessions.

 

L’écran AMOLED Full HD (1920×1080) réagit très bien et met en valeur les jeux. Entre deux pauses, vous pourrez même profiter de sa magnifique palette de couleurs pour regarder Netflix.

Car Android 13 oblige, vous pouvez installer les applications de votre choix comme Youtube, Prime Video, Spotify etc.. Une vraie petite console multimédia.

 

Proche de la perfection

anbernic rg 556 5 1

Dans la catégorie des consoles portables, les constructeurs sont tenus de faire des choix pour avoir le meilleur rapport qualité/prix. Aucune n’est parfaite et c’est au consommateur de choisir. Si l’ANBERNIC RG556 me laisse un très très bon sentiment, parlons des choses qui fâchent.   

A lire aussi :   JVC HA-NP50T : test et avis des écouteurs « Nearphones »

Le prix est très raisonnable au vu  de la concurrence et des spécifications de la console. Cependant, le plastique utilisé fait très cheap. Les touches A, B, X et Y émettent un léger cliquetis lorsqu’on passe le doigt dessus (sans les presser). C’est mon côté tatillon !

Selon moi, la console s’adresse principalement aux passionnés de rétrogaming qui sont prêts à mettre les mains dans le cambouis. En effet l’interface dédiée aux émulateurs et la gestion des jeux n’est pas des plus intuitives. J’ai galéré à installer des jeux. Là où je pensais seulement devoir brancher le câble USB et le connecter à mon PC, j’ai dû connecter la carte SD directement à ce dernier pour pouvoir les installer.   

 

C’est dommage de ne pas avoir simplifié l’opération. Mais cela semble être le cas de toutes les consoles rétros.

Pour ceux qui comme moi ont une version avec des jeux préinstallés sur une carte SD, il vous faudra re-télécharger certains de vos jeux français si vous préférez la langue de Molière. (je ne les ai pas encore tous testé :p)

Si les jeux Nintendo sont bien représentés, les jeux Mario sont aux abonnés absents, dommage. Rien de grave, il vous suffit juste de les installer vous même.

 

Et malgré Android 13 il n’est pas possible de faire une sélection multiple des applications. Si vous souhaitez en ajouter ou déplacer sur une fenêtre, vous devez le faire manuellement. (Espérons une mise à jour)

Mon conseil pour ceux qui hésitent entre les versions :

Optez directement pour la version 256Go + 256Go de carte SD si vous n’aimez pas faire des compromis. Les jeux des consoles les plus récentes étant ceux qui prennent le plus de place.

Sinon la version 128Go est largement suffisante si votre PC est à portée de main.

 

Vous pourriez également aimer

À PROPOS...

Julsa.fr est une fenêtre sur l’univers du jeu vidéo et de la high-tech. Notre mission ? Découvrir et partager avec vous les pépites du web, les jeux incontournables et les innovations technologiques qui façonnent notre quotidien. Plongez dans une exploration enrichissante et demeurez à la pointe des tendances digitales. En savoir plus…

Julsa.fr – © 2010-2024 -Tous droits réservés