Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

2 Commentaires

Test : Ratchet & Clank All 4 One sur PS3

Test : Ratchet & Clank All 4 One sur PS3
Bastien

 

Le dernier né des studios Insomniac Games, Ratchet & Clank All 4 One, est passé entre mes mains, je vous livre mes impressions au travers de ce test.

 

La série des Ratchet n’est plus à présenter, fort d’épisodes ayant fait la renommée de la PS2 (Ratchet & Clank 1 à 3, en passant par Gladiator) et d’épisodes plus contestables (Secret Agent Clank), les éternels rivaux, en leur temps, du duo Jak & Daxter, reviennent aujourd’hui sous la forme d’un jeu qu’il convient bien de classer dans la catégorie des jeux plus drôles en multi que seul.

 

Ainsi, on retrouve dans cet opus tout ce qui a fait le succès de « New Super Mario Bros Wii », à savoir que vous pouvez jouer jusqu’à 4 en même temps dans des niveaux linéaires où le seul élément de gameplay que vous trouverez sera concrètement de bourriner tout ce que vous trouverez sur votre chemin.

 

 

Vous choisissez  votre personnage entre Ratchet, Clank, Qwark et Nefarious. Si la présence de ce dernier peut paraître étrange, étant donné qu’il est censé être le méchant de service, elle se justifie dans l’histoire – un peu rocambolesque d’ailleurs – qui voit naître une coalition entre ces 4 protagonistes (d’où le sobriquet « All 4 One », « Tous pour un » en français) pour se liguer contre le vrai méchant du jeu.

 

D’un point de vue strictement scénaristique, je ne pense pas trop m’avancer en disant que l’aventure manque cruellement de recherche, nous ne sommes clairement pas en face du nouveau God Of War si vous voyez ce que je veux dire… Le fond du jeu – et le fun d’ailleurs – va véritablement reposer sur l’aspect coopératif entre chaque personnage, et nul doute qu’à 4 en simultané l’on doit être en présence d’un beau bordel organisé.

 

Ainsi, il sera parfois nécessaire de projeter son comparse sur une plate forme hors d’atteinte pour pouvoir progresser, ou encore de s’accrocher à lui avec un grappin pour éviter de tomber dans un trou. Pour mener à bien les missions qui nous sont proposées, on a le droit à un arsenal plutôt bien étoffé allant du simple canon à plasma, en passant par un lance grenade, un fouet électrique ou encore un… aspirateur (si si.)

 

 

De fait, les joutes se révèlent être comme je le disais plus haut un vaste défouloir quand on joue seul, alors à 4 n’en parlons pas… C’est bien simple, au cours de ma partie, j’ai transformé mon Ratchet en une sorte de Megaman, à savoir qu’il tirait sans discontinuer en sautant dans tous les sens. Très pratique pour nettoyer rapidement une zone de tous ses ennemis ! A cela s’ajoutent des contrôles très précis des personnages, agrémentés çà et là d’actions en QTE à effectuer, Insomniac Games n’en est pas à son premier coup d’essai et cela se voit !

 

Le problème c’est que le jeu est souvent trop simple, des vies à l’infini (d’ailleurs tant qu’au moins un de vos potes est en vie, vous réssuciterez à côté de lui, sans avoir à reprendre au dernier checkpoint), des munitions qui tendent à l’infinie elles aussi, car même si elles ne le sont pas, il est très simple d’en récupérer tant les points de réapprovisionnement sont nombreux sur le chemin de nos héros ; le constat est le même en ce qui concerne les points de vie, là encore très simple à regénérer…. Il est entendu que l’on ne se trouve pas en face d’un pur jeu de gamer, mais bon quand même, une difficulté légèrement revue à la hausse n’aurait pas été de trop !

 

 

En revanche, un des points assez sympathique du jeu réside dans le couple Qwark / Nefarious qui passe son temps à se vanner et à se tacler, que ce soit lors des phases in-game ou lors des cinématiques, Qwark cherchera toujours à mettre la misère à Nefarious alors que ce dernier cherchera pour sa part à se débarasser de son partenaire de fortune ; on retrouve une ambiance de « buddy movie » assez drôle, et qui colle bien au jeu.

 

Graphiquement, le jeu est assez beau, fluide et je n’ai eu à déplorer aucun bug dans ma partie, ni aucune chute de framerate, sympathique donc. 

Enfin, la bande son est d’une grande qualité, les voix françaises sont très bien doublées, et les musiques, bien qu’assez communes, sont agréable à écouter.

 

En conclusion, j’ai trouvé ce jeu assez drôle à jouer, ce n’est pas un hit à mon sens mais il s’impose comme l’alter égo PS3 du très bon New Super Mario Bros Wii. En d’autres termes, si vous jouez occasionellement chez vous ou que vous ne savez pas quoi offrir à votre enfant,  ce Ratchet & Clank All 4 One, de part son accessibilité, comblera vos attentes !

 

Ma Note : 15/20

 

  • J’ai adoré le Crack in time, je pense que je vais me laisser tenter par celui là également !

  • super test, continue comme ça !