Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

2 Commentaires

Rétro Test : Rayman sur Sega Saturn

Rétro Test : Rayman sur Sega Saturn
Bastien

 

Comme chaque semaine, voici le nouveau Rétro-Test de Bastien ! Cette fois-ci c’est Rayman sur Sega Saturn qui passe sur le banc d’essai. N’hésitez pas à partager votre avis ! 

 

La sortie récente de Rayman Origins m’a donné envie de traiter de la genèse de cette licence avec le premier épisode sortie il y a 16 ans sur la Sega Saturn.

 

Dans Rayman, pure création du petit frenchy Michel Ancel, on dirige un personnage atypique qui a la particularité d’avoir sa tête, ses mains et ses jambes désolidarisées de son corps. Notre héros va devoir partir à la recherche du Grand Protoon, garant  de l’équilibre de l’univers, volé par le méchant Mister Dark.

 

Le but du jeu sera de libérer les Electoons, lesquels se sont vus enfermés dans des cages par Mister Dark, afin qu’ils vous aident en retour à retrouver le Grand Protoon.

 

 

Au cours de son aventure, Rayman va acquérir des pouvoirs, comme celui de balancer son poing (sa seule défense au début de l’aventure est de faire des grimaces, difficile dans ces conditions de prétendre à une quelconque progression !), de s’accrocher à des parois, de courir ou encore d’utiliser sa chevelure comme des pales d’un hélicoptère.

 

Ces pouvoirs seront déterminants pour dénicher certains bonus ou cages d’Electoons dissimulés à des endroits hors d’atteinte pour qui n’a pas tel ou tel pouvoir, on est donc en présence d’un jeu à forte rejouabilité, et ça c’est déjà un premier bon point !

 

Tout au long des 60 niveaux que l’on sera amené à traverser, on découvrira des décors somptueux, inspirés par des thèmes divers, comme la jungle, les fournitures de bureaux (si si, avec les crayons de couleurs, les gommes etc.), la montagne ou bien encore, mon environnement préféré, la musique.

 

 

Dans cet environnement, vous évoluez sur une portée musicale, vous marchez sur des instruments de musiques qui ont chacun leurs propres sons lorsque vous marchez dessus (les djembés, les tambours, les flûtes etc.), bref c’est démentiel et vraiment très bien fait !

 

Véritable jeu de tout les superlatifs, Rayman est incroyable en tout.

D’un point de vue graphique, le jeu est vraiment très beau, parfaitement animé, il fait partie des plus beaux jeux en 2D de l’époque si ce n’est LE plus beau jeu de l’époque, rien que ça !

 

Côté bande-son, là encore on est sur du lourd, rarement un jeu ne m’a autant enthousiasmé les oreilles, les niveaux sur le thème de la musique (hé oui encore) sont mes BGM préférés, et je me surprends parfois à les siffler tant ils m’ont marqué par leur qualités. Citons également les passages dans la jungle où tout a été retranscrit, jusqu’au moindre oiseau qui siffle ou au bruit de l’eau qui ruisselle, c’est juste magnifiquement orchestré !

 

 

Le gameplay est très simple et intuitif, en revanche la difficulté est très élevée, heureusement que le jeu propose des sauvegardes sur carte mémoire ainsi qu’un système de password, car bon courage à celui qui prétendra le terminer en quelques heures ! Certains passages (90% des cas quoi) sont terriblement difficile, voire crispant et énervant, beaucoup de manettes ont dû voir leur dernière partie avec Rayman…

 

Enfin, concernant la durée de vie, elle est l’exacte conséquence de ce qui vient d’être dit, à savoir que le jeu étant tellement compliqué, 20h ne seront pas de trop pour le finir ; ce qui est d’ailleurs au passage énorme pour un jeu de plate-forme ! 

 

En conclusion, que dire si ce n’est que Rayman est un must have dans n’importe quelle collection ? Sous ces airs enfantins, Rayman n’en est pas moins un jeu de gamer. Sa difficulté en rebutera plus d’un, mais diable comment pourrait-on résister à s’essayer à ce jeu ? Se dire que des français ont pu accoucher d’un tel soft, cela force le respect et cela n’arrangera pas notre chauvinisme !

 

Ma note : 19/20

 

  • Le meilleur opus selon moi, suivi de près par Rayman Origins. Les 2 autres opus j’ai bien moins accroché ^^’

  • c’est pas faux, rayman a toujours été meilleurs en 2D qu’en 3D de toute façon 😉