Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas encore de commentaire

[Manga] Avis / Critique : Bungo Stray Dogs - Tomes 1 et 2

[Manga] Avis / Critique : Bungo Stray Dogs – Tomes 1 et 2
Lusgem
  • Le 17 mars 2017
  • https://twitter.com/lusgem

Atsushi Nakajima est un orphelin venant de se faire expulser de son centre d’acceuil après que ce dernier fût dévasté par un mystérieux tigre mangeur d’hommes. C’est alors qu’il errait, affamé, au bord d’une rivière, qu’il rencontra Dazai, un homme étrange ayant une passion dévorante pour le suicide. Ce dernier fait partie de l‘Agence des Detectives Armés et est à la recherche de ce fameux tigre qui terrorise la ville depuis quelques semaines. C’est alors que Nakajima va se retrouver engagé dans cette agence où chacun des membres possèdent un pouvoir surnaturel.

J’ai découvert Bungo Stray Dogs très recemment avec sa version animée et j’avais beaucoup accroché à la première saison alors quand j’ai su que le manga sortait en France, j’ai été pas mal hypé à l’idée de pouvoir découvrir l’origine de cette histoire. Ce manga est écrit par Kafka Asagiri et dessiné par Sango Harukawa. Bungo Stray Dogs est un manga marquant grace à ses personnages étonnants et son histoire prenante. Les personnages principaux ont pour particularité d’avoir des personnalités peu communes qui sont presque toutes bien dosées et qui amènent une touche d’humour plutôt sympathique. Il n’y a qu’un seul personnage avec lequel j’ai vraiment du mal car je le trouve personnellement très malsain. En plus d’être malsain ce personnage ,qui est amoureux de son frère et qui passe son temps à le toucher et le protéger, devient vite très lourd. Heureusement, ces interventions ne sont pas si fréquentes et on passe vite à coté de ce petit défaut.

La fluidité de son récit et la grande qualité de ses illustrations sont les deux choses qui confèrent à Bungo Stray Dogs une lecture très agréable. A l’instar de nombreux mangas, quelques combats perdent cependant en lisibilité mais globalement, l’action est facilement compréhensible. Le chara-design est lui aussi marquant, notamment celui d’Edogawa Rampo (nommé ainsi en hommage à un célèbre auteur de romans policiers japonais) qui arrive à jongler entre le coté cliché du détective (visuellement) et une personnalité qui semble profonde. Quoi qu’il en soit, on a hate de connaitre la suite des aventures de l’Agence contre la mafia portuaire.

Les deux premiers tomes de Bungo Stray Dogs sont disponible aux éditions Ototo

Pour Conclure

8.5

sur 10

Bungo Stray Dogs est sans aucun doute une des nouveautés à suivre absolument, notamment grace a ses personnages originaux et attachants. C'est une histoire dans laquelle on plonge volontiers, et on en redemande.