Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

3 Commentaires

[Manga] Avis / Critique : Accel World (Tomes 1 à 3)

[Manga] Avis / Critique : Accel World (Tomes 1 à 3)
Lusgem
  • Le 27 juillet 2016
  • https://twitter.com/lusgem

2046, une grande partie de la population est équipée de Neuro-Linker. Le Neuro-Linker est un appareil directement connecté à votre cerveau et permet une immersion totale en réalité augmentée. Haruyuki est un jeune collégien, petit, gros, timide et souffre douleur d’une bande de brutes, il va faire la connaissance de Princesse Kuroyuki, la plus jolie fille du collège. Elle va l’initier à l’accélération, une capacité lui permettant presque d’arrêter le temps. Malheureusement, ce pouvoir n’est pas illimité et consomme un point à chaque utilisation. C’est pour cela qu’il va découvrir un monde virtuel nommé Brain Burst où il va devoir combattre pour conserver et gagner ces points.

Accel World est, à la base, un light novel de Reki Kawahara (auteur de Sword Art Online). Il a été adapté en manga, puis en série animée. Alors que l’anime est disponible depuis pas mal de temps en France, il aura fallut 5 ans au manga pour l’être également. Accel World est une série particulièrement bien illustrée par Hiroyuki Aigamo. Elle arrive parfaitement à passer d’un univers à l’autre et appuie le chara-design rond de Hima avec brio. On se perd peu souvent dans les actions et c’est plutôt rare de nos jours. Les décors ne sont pas extrêmement variés,  mais on ne trouve pas de redondance gênante à travers ceux-ci.

Avant de commencer ma lecture d’Accel World, j’imaginais un univers assez proche de celui de Sword Art Online et heureusement, ce n’est pas le cas. Même si Sword Art Online n’est pas mauvais, j’espérais sincèrement qu’il s’en éloignerait le plus possible malgré le fait qu’ils traitent, chacun à leur façon, de nouvelles technologies immersives et de jeux vidéos. Dans les trois premiers tomes d’Accel World, on a la chance de pouvoir suivre une multitude d’intrigues qui se succèdent et ne se ressemblent pas et c’est plutôt un bon point puisque l’oeuvre ne se cantonne pas qu’à son résumé. En effet le premier tome met en place l’évolution de l’intrigue que le synopsis ne manquait pas de nous cacher délibérément. Puis dans les deux suivants, on pourra observer différentes aventures intéressantes faisant avancer le récit sans ralentir le rythme.

Accel World est disponible aux éditions Ototo.

Pour Conclure

8

sur 10

Accel World est un bon manga qui mériterait, comme d'habitude, qu'on s'intéresse à son matériau de base, le light novel. Cependant, le manga en lui meme suffit à apprécier le récit et ne nous laisse jamais l'impression d'être en manque d'information ou d'être trop rapide.