Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

2 Commentaires

[Cinéma] Avis / Critique: Monstres Academy

[Cinéma] Avis / Critique: Monstres Academy
ERROR_815
  • Le 3 juillet 2013
  • https://twitter.com/ERROR_815

Petit monstre deviendra grand. Douze années après Monstres et Compagnie, le 4ème film des studios Pixar, Bob et Sully sont de retours dans les salles obscures pour notre plus grand plaisir !

Monstres Academy (qui sortira chez nous le 10 Juillet) est le quatorzième film des studios Pixar, studio qui au fil des années est passé maître dans le cinéma d’animation. Ce savoir-faire d’excellence, on le retrouve dans les nouvelles aventures de Bob et Sully, nos deux monstres préférés qui avaient fait leur première apparition sur grand écran en 2001. Humour, références, poésie, et beauté graphique, tout y est, mais avant de rentrer dans les détails, petite piqure de rappel avec le synopsis :

Même quand il n’était qu’un tout petit monstre, Bob Razowski rêvait déjà de devenir une Terreur. Aujourd’hui, il est enfin en première année à la prestigieuse université Monstres Academy, où sont formées les meilleures Terreurs. Son plan de carrière bien préparé est pourtant menacé par sa rencontre avec James P. Sullivan, dit Sulli, un vrai crack qui a un don naturel pour Terrifier. Aveuglés par leur désir de se prouver l’un à l’autre qu’ils sont imbattables, tous deux finissent par se faire renvoyer de l’université. Pire encore : ils se rendent compte que s’ils veulent que les choses aient une chance de rentrer dans l’ordre, ils vont devoir travailler ensemble, et avec un petit groupe de monstres bizarres et mal assortis…

Allons apprendre à faire flipper !

Vous l’aurez compris, Monstres Academy (ou Monsters University pour nos amis anglophones) n’est pas la suite du 1er opus, mais la préquelle. On découvre donc Bob, petit monstre à l’école primaire, qui décide de devenir une terreur d’élite. Les années passent, et il a enfin l’âge de rentrer dans la grande université Monstres Academy, ou les plus grandes terreurs sont formées.

Cette préquelle est pour nous l’occasion d’en découvrir plus sur le passé des deux personnages principaux. Bob déjà, qui n’a pas un don inné pour faire peur aux enfants et Sully, issu d’une grande famille de terreurs et qui bien sûr, ne travaille pas du tout. Pour lui, si toute sa famille à réussi, pourquoi travailler ? Le nom de Sullivan ouvre toutes les portes ! Et bien non…

Avant de vous en dire plus, j’aimerais revenir sur la partie technique du film. Car Pixar est avant tout  reconnue mondialement pour créer des films d’une beauté incroyable. Monstres Academy ne déroge pas à la règle. Tout est beau ! Les lumières, les couleurs, les compositions, chaque scènes du film transpirent le savoir-faire et vous donnent le sourire, à travers tous les petits détails qui rendent cet univers bien vivant. Et que dire des animations ! D’une fluidité incroyable, Pixar pourrait donner vie à quasiment n’importe quoi ! Des parapluies par exemple… Je ne vous en dis pas plus, vous verrez par vous-même 😉

Les artworks de Pixar donnent le ton au film !

Mais le studio Californien est aussi connu pour son humour. On retrouve dans Monstres Academy des scènes totalement hilarantes. Notamment lors des épreuves des jeux de la terreur. Cette compétition qui permet de récompenser la plus terrifiante des confréries d’étudiants. Le film tourne d’ailleurs beaucoup autour de ces jeux (je n’en dirais pas plus pour le pas spoiler). Les scènes d’épreuves totalement loufoques mais extrêmement drôles ! Ma préférée ? La scène de la bibliothèque… Vous me direz celle que vous avez aimé 😉

Le film nous livre aussi tous les clichés présents dans les écoles américaines et chez les étudiants. Que ce soit le groupes des cheerleaders, les gothiques, les ringards, ceux qui se la pètent. Tout le monde en prend pour son grade ! Et c’est génial. Les personnages sont attachants et hilarants pour beaucoup (mention spéciale à Art, qui m’a fait bien rire !). Monstres Academy, dans le fond, traite de l’adolescence et de l’apprentissage moral qui en découle.

Un des nombreux moments hilarants du film !

Au final, on passe 1h40 le sourire aux lèvres. Monstres Academy est drôles et réussi, bien sûr il n’est pas aussi bon qu’un Némo ou qu’un Là-haut, mais il s’en sort très bien et nous prouve surtout que le studio Pixar reste le top du top en matière de film d’animation. Je finirais cette critique par une phrase classique mais qui fonctionne, Monstres Academy s’adresse à la fois aux petits, comme aux grandes personnes ! A voir.

Ma note : 4/5

  • Ton avis confirme qu’il faut aller le voir, de toute façon c’était prévu avec les enfants. Merci!

  • La chance de l’avoir déjà vu ! 😀

    La semaine prochaine, c’était prévu d’aller au Ciné’. J’ai hâte et espère être autant enchanté qu’il y a 12 ans … 🙂