Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas encore de commentaire

[Cinéma] Avis / Critique: Conjuring : Les dossiers Warren

[Cinéma] Avis / Critique: Conjuring : Les dossiers Warren
ERROR_815
  • Le 15 juillet 2013
  • https://twitter.com/ERROR_815

Encore un film d’exorcisme et d’esprits ?! Raaaah ! Non ! C’est bon ! J’ai eu ma dose ! Les navets du genre qui se sont succédé ces dernières années m’ont bien fait comprendre que depuis L’exorciste, il n’y avait plus rien à attendre de bien sur ce thème-là. Et là je suis allé voir Conjuring : Les dossiers Warren… Alors, énième bouse horrifique ou flip assuré ?

Conjuring (titre original), qui sortira chez nous le 21 Aout prochain, fait partie de ces films dont on se dit en voyant la bande annonce « pffff, c’est bon, ça va encore parler de l’exorcisme d’une nana, avec un prêtre et une caméra embarquée… Génial ! Quelle révolution ! ». Mais bon, quand on est amateur de film d’angoisse et d’horreur, notre curiosité est un peu titillée malgré tout. Et donc on se dit qu’on va quand même laisser une chance à ce film… Sauf que lorsque l’on ressort de ses 2 heures, on se dit : « Merde ! Le film d’angoisse sur le thème esprit-exorcisme n’est pas mort ! ». Et ça, c’est rassurant.

En même temps à la réal’ on retrouve James Wan. Ce nom ne vous dit rien ? Mais si, c’est le gars qui nous a livré le premier Saw ! Haaaa ! Voilà, vous voyez ! Bah ouais le bougre nous avait offert en 2004 (bientôt 10 ans ! ça nous rajeunit pas !) le 1er épisode d’une suite de 7 films. Et il faut dire que ce premier opus reste quand même un incontournable du genre ! Bien écrit, bien réalisé, bien joué, bref, assez bien de partout. À partir de là, on peut d’ores et déjà être un peu rassuré quand à Conjuring. Mais avant de vous en dire plus, petit retour sur le synopsis :

Avant Amityville, il y avait Harrisville… The Conjuring raconte l’histoire horrible, mais vraie, d’Ed et Lorraine Warren, enquêteurs paranormaux réputés dans le monde entier, venus en aide à une famille terrorisée par une présence inquiétante dans leur ferme isolée… Contraints d’affronter une créature démoniaque d’une force redoutable, les Warren se retrouvent face à l’affaire la plus terrifiante de leur carrière…

Vous me direz, raconté comme ça, le film ne vend pas du rêve, et pourtant…

« Monsieur… J’aime beaucoup votre chemise… »

Je vais essayer de faire cette critique en essayant de vous en dire le moins possible sur l’histoire (pour vous laisser la surprise !), et je vais donc commencer par le casting. On retrouve dans les rôles principaux, Vera Farmiga (In the air, Bates Motel…) et Patrick Wilson (Prometheus, Insidious, Watchmen…), respectivement Lorraine et Ed Warren. Ce couple (dans la vie comme dans le travail), s’est fait connaitre aux Etats-Unis dans les années 60-70 pour être deux des plus grands « chasseurs de fantômes », au sens large, car leurs enquêtes les ont aussi amené à traquer des esprits, un loup-garou (mais pas vraiment), des démons qui ont possédés des humains ou des objets, bref, toutes sortes de choses paranormales (après on y croit ou on y croit pas). Et un jour les Warren sont appelés pour aller s’occuper du cas de Roger (Ron LivingstonTouchy Feely, Drinking Buddies) et de Carolyn Perron (Lili Taylor : Prêt-à-porter, Short Cuts). Ce couple et leurs 5 enfants, qui viennent d’acheter une maison dans un petit coin tranquille, se retrouve à être les proies d’un esprit pas vraiment sympatoche.

Quel petit havre de paix tout mignon à souhait ^^

Le film se met en place, de manière lente certes, mais efficace. On suit en parallèle les Warren qui vont de villes en villes pour faires des conférences sur le paranormal, et les Perron qui emménagent fraîchement dans leur nouvelle demeure. Les premiers jours de la famille dans leur maison d’Harrisville sont plutôt… oppressant. On sent dès le départ une tension, quelque chose de pas naturel. Ce sentiment de gêne est mis en scène par des mouvements de caméra lents mais très bien maîtrisés, et une bande son de qualité excellente. L’arrivée des événements paranormaux dans la maison se font crescendo (bien sûr, ils ne vont pas nous balancer l’arrivée de l’esprit après 15 minutes de film !) et fonctionnent à merveille. La tension monte de plus en plus dans la famille jusqu’à l’arrivée de Lorraine et Ed. Et là, c’est le drame !

Les moments de sursauts, d’angoisse et d’horreurs, sont gérés à la perfection. Malgré que l’on puisse pressentir l’arrivée d’évènements fortement perturbateurs, on est quand même toujours surpris lorsque cela arrive. Je ne vous raconte pas les sursauts et cris qu’il y a eu dans la salle ! Bon je fais le malin, mais je n’étais pas à l’aise non plus, et il m’est arrivé à plusieurs reprises de bondir de mon siège. Les effets spéciaux, sobres et sans fioritures fonctionnent à merveille si bien que même lorsque James Wan décide de faire un travelling sur l’un des gros éléments effrayant du film, on en fait que flipper d’avantage malgré un premier plan d’apparition très angoissant. Bien sûr, comme dit plus haut, cette peur est grandement accentuée par une bande son réussie et maîtrisée. Là où Conjuring est assez bluffant aussi, c’est lorsqu’il arrive à mêler des moments angoissants et des moments plutôt drôles (avec le personnage du policier). Je n’en dis pas plus, je vous laisse découvrir cela quand vous irez le voir 😉 On passe donc par toute une palette de sentiments, que ce soit la peur, mais aussi le rire donc, l’empathie, le stress, l’excitation et bien d’autres.

« L’esprit que vous demandez, n’est pas disponible pour le moment. Veuillez laisser… »

Conjuring : Les dossiers Warren est un très bon film du genre angoisse-horreur. Porté par de bons acteurs (quasiment tout le casting joue bien), des plans de caméras vraiment réussis, une bande son flippante à souhait, et un stress et une angoisse omniprésentes. Les seuls reproches que l’on pourrait lui faire seraient peut être un début un peu lent à se mettre en place, quelques longueurs qui auraient pu être évitées, une fin sans grande surprise, et les dernières minutes du film un peu gnan-gnan. Mais je chipote.

Bref, je vous le conseille fortement, cela faisait longtemps que l’on n’avait pas eu un film d’épouvante de qualité au cinéma !

Ma note : 4/5