Avis Manga : Show-Ha Shoten ! – Tome 1 & 2

par Inconnu Day

Shijima Azemichi fait face à la première rupture de sa vie. Mizuha, sa meilleure amie, s’en va. Pour leur dernière rencontre, ils se séparent en pleurant. Depuis, Shijima regrette et décide de tout faire pour être capable de la faire rire, même s’ils ne se reverront sûrement jamais. Dès lors, il va commencer à participer à des émissions TV et radio de façon anonyme sous le nom d’Everyday Shijimi et à se faire un nom comme lycéen surdoué de l’humour, sans que personne ne sache que cela vient d’un petit lycéen banal, timide et réservé. Jusqu’au jour de sa rencontre avec Taiyô Higashikata, un ex-enfant acteur qui a déjà tenté de mettre un pied dans le monde de l’humour sans grand succès. Celui-ci lui explique qu’il a l’intention d’obtenir les deux plus grands prix d’humour du Japon. C’est alors qu’il découvre par accident que Everyday Shijima et Shijima ne sont qu’une seule et même personne… Un duo incroyable de manzai serait-il né ? Les ambitions des parents de Shijima, qui souhaitent le voir passer les portes de Todai, lui permettront-elles de surmonter sa timidité pour devenir humoriste ?

Show-ha shoten ! Bakuman no Go ?

Le coup des deux lycéens qui veulent s’élever à la première place du Japon, c’est un classique. Takeshi Obata nous a déjà fait le coup avec Bakuman, notamment. Toutefois, il faut avouer qu’en termes d’ambiance, la ressemblance s’arrête là. Ici, nos deux protagonistes ont des approches très différentes de la chose, l’un ayant une approche très analytique, l’autre misant tout sur son talent d’improvisation. Une relation magnétique qui nous propulse dans un milieu aux personnages nombreux et tous très différents. Si on dit souvent que les gens les plus drôles sont les plus tristes, on peut aussi dire que les plus brutes sont les plus gentils !

A lire aussi :   [Manga] Avis / Critique : Poison City

Entre analyse poussée du mécanisme de l’humour et scènes de vies quelque peu décalées, ce titre nous entraîne très vite dans l’incroyable aventure de nos deux héros. L’humour est un combat et celui-ci s’annonce rude ! Mais nos personnages particulièrement bien écrits sont très attachants et on se retrouve à espérer avec eux avant même de nous en rendre compte, que l’on soit sensible à ce type d’humour ou non.

 
Show-ha Shoten

Manzai ? Bansai ? Sankukai ?

Le manzai (à ne pas confondre avec Manzaï, le Pokémon) est un type de comédie bien connu au Japon qui est connu depuis une petite centaine d’années. C’est un duo comique au rôle particulièrement codifié : l’un joue le Boke et l’autre le Tsukkomi. Ce premier jouera donc un personnage simple d’esprit ou gâteux, tandis que le second aura pour rôle de le corriger ou de le réprimander, généralement en le tournant en ridicule. Si le rakugo peut-être vu comme le stand-up japonais, alors la manzai correspond à nos duos comiques. Mais au Japon, l’humour est un sujet sérieux. Raison pour laquelle des prix sont décernés aux meilleurs humoristes chaque année, élevant l’humour au rang d’un art à part entière.

Show-ha Shoten nous livre d’ailleurs quelques analyses du mécanisme de l’humour, mettant en avant le pourquoi du rire ou du non-rire. C’est très intéressant et nous aide à comprendre qu’être humoriste, ce n’est pas juste être rigolo.

Shôwa Show-ten !

Ce titre est scénarisé par Akinari Asakura, un jeune écrivain japonais sur la pente montante et dessiné par le maître Obata Takeshi. Le premier tome est sorti le 30 Juin et le second le 15 septembre, évidemment chez Kana. Le troisième arrive le 1er Décembre 2023, sachant qu’il y a actuellement 5 tomes au Japon. Le rythme japonais semble d’ailleurs assez lent, même si cela ne peut qu’être bénéfique à la finesse d’écriture.

 


Graphiquement, Takeshi Obata nous étonne encore en parvenant à s’adapter au style actuel du shonen, tout en conservant la qualité qui fait sa réputation. Le charadesign fonctionne bien et met le côté comique du titre particulièrement en avant. Malgré le sujet, l’excitation et la tension des personnages nous sont parfaitement transmises, projetant les représentations à une dimension tout autre. Un sans-faute, comme on pouvait s’y attendre.

A lire aussi :   Avis Manga : L'Ombre de Moon

À noter que l’édition possède un rabat couleur très sympathique, mode qu’on avait plus vu depuis une dizaine d’années et qui commence à refaire surface. La couverture du 1er tome est réversible et j’avoue avoir un petit coup de cœur pour les couvertures alternatives comme cartonnées.

  • Z
    Show-ha Shoten - Tome 1
    7,10 €
  • 9k=
    Show-ha Shoten - Tome 2
    7,10 €

Conclusion

J’ai commencé ce titre avec quelques à priori. Le sujet est difficile à traiter. À l’instar de la musique, l’humour “spectacle” est très différent du comic manga et, présenté d’une façon trop abrupte, l’intérêt peut très vite s’effriter. Une crainte que j’ai gardée jusqu’à la première représentation. Si ce n’est pas un titre face auquel je ris aux éclats (quoi qu’étant un assez mauvais public, cela m’arrive même assez peu dans les spectacles d’humour), je me suis surpris à vouloir encourager les deux personnages et à les soutenir dans leur performance. C’est fin, efficace et passionnant. La tension m’a absorbé tout au long des deux tomes jusqu’à la dernière page ! C’est un titre qui peut convenir à n’importe quel public et plaira sans aucun doute à l’extrême majorité des lecteurs. 

 

Vous pourriez également aimer

À PROPOS...

Julsa.fr est une fenêtre sur l’univers du jeu vidéo et de la high-tech. Notre mission ? Découvrir et partager avec vous les pépites du web, les jeux incontournables et les innovations technologiques qui façonnent notre quotidien. Plongez dans une exploration enrichissante et demeurez à la pointe des tendances digitales. En savoir plus…

Julsa.fr – © 2010-2024 -Tous droits réservés