Avis Manga : Elle n’est rien qu’à moi – Tome 1

par Inconnu Day

Nachi Shinohara est lycéen. Élève populaire, il s’entend avec tout le monde et son côté sociable lui ouvre les portes d’une vie bien remplie, entre amis et petites-copines. Mais celle qui l’intrigue vraiment, c’est Yuri Takisawa, la solitaire de la classe.

Elle n’est rien qu’à moi : Erotic Romance

Yuri est froide, solitaire et passionnée par la littérature. Elle est maladroite, rustre et très franche, voire trop. En revanche, elle assume qui elle est, ce qu’elle ressent et ce qu’elle veut. Mais un jour, Nachi tombe sur le livre de Yuri, tombé par terre, et profite de l’occasion pour engager la conversation avec elle. Il se découvre un intérêt pour la littérature et partage sa nouvelle passion avec Yuri. Celle-ci se décide alors à l’inviter chez lui, mais la discussion n’est pas le seul événement marquant de la soirée… Mais est-ce un simple “accident” ou cela n’est-il que les prémices d’une romance ?

Elle n'est rien qu'à moi tome 1

Au vu de la vitesse à laquelle nos protagonistes en arrivent à coucher ensemble, on aurait pu s’attendre à un titre orienté vers une relation fondée sur l’érotisme. Or, il n’en est rien. Nachi souhaite entamer une relation stable, saine et fondée sur leurs sentiments mutuels, quoi qu’exprimés de façons différentes. Il en ressort tout un panel de scènes romantiques au terme desquelles Nachi a une certitude : il veut garder Yuri pour lui tout seul. Loin d’un désir de possession égoïste et malsain, il souhaite tout simplement garder le secret sur la relation qui les unis, et éviter ainsi d’orienter inutilement l’attention des autres vers elle. Un développement des personnages étonnamment sain et agréable, qui vivent leur romance à leur façon, sans changer qui ils sont et sans baver leur amour à qui veut bien l’entendre. Ce titre est certes dans une collection seinen, mais il tient finalement bien plus du shojo, tout du moins pour le moment.

 
Elle n'est rien qu'à moi tome 1

Elle n’est rien qu’à moi est un manga écrit par Amazato Sugar, dont c’est le deuxième titre publié en volume relié. Il est commencé au Japon depuis 2021 pour actuellement 7 tomes. Chez nous, le 1er tome sort le 15 Mai 2024 chez Soleil

A lire aussi :   [Manga] Avis / Critique : ARK: Romancer (Tome 1)

Literal Romance

Côté dessin, le charadesign de nos personnages principaux est très bien choisi. Il parvient à ne pas en faire trop et à mettre en avant, juste comme il faut, les charmes très différents des deux protagonistes. A contrario, les personnages secondaires, même s’ils apparaissent très peu, souffrent d’un manque cruel de finition, qui n’est que plus visible à côté de la finesse accordée à notre couple. Les trames de fonds sont assez nombreuses et précises, mais ne sont pour autant jamais mises en avant. Les trames, quant à elles, sont d’assez bonne qualité, quoiqu’un petit peu cassantes sur certains détails. Si elles sont assez modérées la plupart du temps, elles envahissent les pages à la moindre scène romantique, à l’instar de la majorité des shojo. Des effets au début un petit peu chargés qui s’égalisent très vite au fur et à mesure des chapitres pour retrouver un équilibre. Pour ce qui est de la nudité, nous sommes en présence d’une nudité partielle, prenant soin d’éviter tout particulièrement la moindre once de vulgarité. Les choses sont présentées simplement, sans fan service et sans les mettre en avant outre mesure. Enfin, le rythme assez rapide sur les premiers chapitres se détend assez vite pour laisser plus de place à la romance.

Elle n'est rien qu'à moi tome 1

La couverture n’est pas sans montrer le virage très romantique de ce seinen, qui n’en a pour le moment que la collection. La couverture cartonnée montre quelques dessins préparatoires et une rapide fiche de présentation de Nachi. Simple, mais appréciable. Le reste de l’édition est d’excellente facture et très agréable à parcourir.

 

Conclusion

  • 2Q==
    Elle n'est rien qu'à moi ! T01
    8,50 €

Elle n’est rien qu’à moi est-il pour vous ? A n’en point douter, il vous faut d’ores et déjà aimer le genre shojo, la romance étant l’élément central de ce titre. De plus, la partie érotique du titre étant présentée dès le début, celui-ci vise donc un public potentiellement plus mature, quoique l’absence totale de vulgarité le rende toutefois assez accessible.

A lire aussi :   Arrivage : Avis/Critique Paranormal Activity 3 en Blu-ray

J’ai vraiment eu peur que ce titre parte dans une direction à la Happy Sugar Life, présentant une relation étouffante et toxique. Et je suis heureux de voir que c’est très loin d’être le cas. La relation qui unit nos deux protagonistes est saine, mignonne et simple, chacun y trouvant son compte tout en restant ce qu’il est. J’ai beaucoup aimé Elle n’est rien qu’à moi et suis extrêmement curieux quant à l’évolution de l’histoire.

Vous pourriez également aimer

À PROPOS...

Julsa.fr est une fenêtre sur l’univers du jeu vidéo et de la high-tech. Notre mission ? Découvrir et partager avec vous les pépites du web, les jeux incontournables et les innovations technologiques qui façonnent notre quotidien. Plongez dans une exploration enrichissante et demeurez à la pointe des tendances digitales. En savoir plus…

Julsa.fr – © 2010-2024 -Tous droits réservés