Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Un Commentaire

[Manga] Avis / Critique : ARK: Romancer (Tome 1)

[Manga] Avis / Critique : ARK: Romancer (Tome 1)
Lusgem
  • Le 21 septembre 2016
  • https://twitter.com/lusgem

Soji est un adolescent orphelin et vivant seul, replié sur lui même après avoir été traumatisé par la mort de ses parents lorsqu’il avait sept ans. N’allant pas beaucoup en cours et ne voulant pas lier de relations émotionnelles par peur de les perdre, il va malgré lui être impliqué dans une « histoire d’amour ». Ekatarina Brüwald est la plus puissante des ARK Processor, type de personnes possédant des pouvoirs dévastateurs. Elle a fuit son monde sur le déclin à la recherche d’une nouvelle source de pouvoir pour remplacer celle qui périt doucement : l’amour. Elle va alors rencontrer Soji et va essayer tant bien que mal de nouer des liens amoureux avec lui sans rien y connaitre.

ARK Romancer est un manga qui nous vient de Corée, qui a été scénarisé par Lim Dall Young (Freezing) et illustré par Kim Sohee. Kim Sohee adopte ici un style plutôt mignon pour le chara design qui colle parfaitement aux personnages mais nous impose un style qui sent bon le déjà-vu dans le design des ARK Processor qui ne sont malheureusement pas intéressants, graphiquement parlant. Cependant, je dois dire que le découpage des actions qui cherche a ne pas trop en montrer (dans les combats par exemple) m’a particulièrement plu puisque le tome se lit d’une traite et de façon absolument limpide.

Pour l’histoire et les personnages, tout était plutôt bien dosé. Même les « défauts » qui me gênent d’habitudes sont utilisés, ils le sont avec justesse et ne me déplaisent pas. Cette œuvre mêle habilement romance et action. Sans forcement innover, ARK : Romancer nous invite à vivre une histoire intéressante sous le signe du héros banal mais en fait spécial qui doit sauver le monde et apprendre l’amour à une femme dénouée de sentiments venant d’un endroit où l’amour n’existe pas. Vous l’aurez compris, ici, on n’a une histoire d’amour peu commune qui a été parfaitement introduite dans les premières pages du manga avec la scène de leur rencontre qui était particulièrement appréciable et originale. Ici on n’a pas un amour à sens unique comme d’habitude mais plutôt un amour sans amour. On se laisse facilement prendre dans cette histoire qui semble être parfaitement taillée pour son format : le manga en série courte.

Le premier tome d’ARK : Romancer est disponible aux édtions Doki-Doki et la série sera complète en trois tomes.

  • Cat.

    Hello,
    Une série courte, une série courte !!! Faudra que je montre ça à Monsieur.
    Mais comme je le disais, vraiment trop de série en court, j’ai encore trop dépensé y’a deux jours. ( J’ai même pas pris Death Tube qui me faisait de l’oeil et la light Novel de Re Member ). Par contre j’ai enfin eu mon coffret de Prophecy the Copycat. J’aime beaucoup cet auteur.
    C’est vrai que j’aime plus les mangas qui vont être plus psychologique et critique de la société. Et tout ce qui est gore évidemment lol.
    Bonne soirée.