Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas encore de commentaire

Preview / Test : Disney Infinity

Preview : Disney Infinity
Stark Bears Alexis

Disney-Infinity1

Disney nous récemment invité dans son superbe magasin des Champs-Elysées afin de nous faire les dents sur leur prochain hit, Disney Infinity. Voici notre preview.

Qu’en est-il de ce jeu qui est clairement annoncé comme le concurrent de Skylanders.

Le test s’est effectué sur Xbox 360, avec une version pré-bêta si je ne m’abuse (et donc pas encore nettoyée de tous ses bugs). Et croyez-moi, je me suis retrouvé 10 ans en arrière à prendre en main des personnages affublés du jetpack de Buzz l’Eclair, ou aux commandes du chariot de Cendrillon légèrement pimpé (roues de 4×4 et mitrailleuses de rigueur). 

Le jeu se divise donc en deux modes:

  • Le mode Aventure, disponible via des trophées (inclus dans le Starter Pack ou à acheter séparément). Ce mode permettra aux jeunes et aux moins jeunes de participer à des aventures dans des univers thématiques tels que ceux de Pirates des Caraïbes, Monster Academy, Les mondes de Ralph, les Indestructibles…Et j’en passe, les licences Disney sont tellement nombreuses que je ne pourrais vous les citer toutes.
  • Le mode Toy Box, sorte de Minecraft adapté pour les plus jeunes. Il sera donc possible de construire un monde soi-même, du sol au ciel, en incluant des éléments tels que le château Disney, le rocher du roi Lion, mais aussi des objets à débloquer dans le mode Aventure. Il sera donc possible pour Jack Sparrow de survoler le niveau créé grâce au Jetpack de Buzz, en détruisant des robots avec le pistolet à fusée de l’infâme Empereur Zurg  ! Ou encore de parcourir l’endroit sur le cheval de Mulan.

 

Le Starter Pack se présente sous la forme d’un socle similaire à celui de Skylanders, à la différence qu’il est doté de trois emplacements (2 personnages et un trophée), d’un trophée contenant le premier set d’aventures, et trois figurines. Il suffit de poser un personnage sur un des socles pour le faire apparaître dans le jeu et jouer avant. 

Le Starter Pack annoncé à 75$ (un peu plus cher que celui de Skylanders)

Le Starter Pack annoncé à 75$ (un peu plus cher que celui de Skylanders)

Les trophées sont, comme je l’ai indiqué plus haut, le mode Aventure. Celui inclus dans le Starter pack permettra de découvrir le monde des Indestructibles, de Pirates de Caraïbes et de Monster Academy ( la préquelle de Monstres et Compagnie, qui sort le 10 juillet 2013). Il sera donc possible de combattre les grands méchants affiliés à chacun des univers.

Toutefois, je retiendrais simplement le mode Toy Box pour ses applications quasi infinies, qui mettront à l’éprevue l »imaginiation des plus inspirés (quoique rien qu’avec Minecraft qui n’est pas super « beginner friendly » des enfants de 7 ans arrivent à faire des constructions assez folles donc, et mélanger tous les univers Disney.

Au niveau Hardware, seront disponibles 17 figurines au lancement du jeu (notamment celles des trois première aventures), ainsi qu’un socle avec une connectique USB et trois emplacements. Des disques bonus appelés Power Disks permettront de vous donner quelques bonus, comme une réduction des dégâts, ou un mode de locomotion plus sympa ( le cheval Khan de Mulan par exemple).

Voici une liste non exhaustive des dfférents Power Discs qui seront disponibles

Voici une liste non exhaustive des dfférents Power Discs qui seront disponibles

Ajoutez à cela la possibilité de jouer en écran splitté à 2, et en multi online à 4.

Disney Infinity, avec une sortie le 22 août s’annonce bien équipé pour tenter de concurrencer Skylanders qui caracole en tête des ventes actuellement. Les licences Disney très nombreuses, et le mode Toy Box sont clairement des atouts majeurs du soft, qui raviront les plus jeunes et feront souffler un vent de nostalgie sur ceux ayant vécus l’âge d’or de Disney. 

Un jeu à suivre en tout cas

8390612700_e2abb8f0ee

Disney Infinity est disponible à partir de 59.90€ 22 août 2013 dans toutes les bonnes crêmeries, sur PS3/Xbox360/Wii U/3DS.

Note préliminaire: 17.5/20