Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas encore de commentaire

[Manga] Avis / Critique : Kid I Luck

[Manga] Avis / Critique : Kid I Luck
Lusgem
  • Le 26 janvier 2016
  • https://twitter.com/lusgem

Rien ne pré-destinait Kinjiro Yaoi, une brute ne sachant rien faire d’autre que se battre, à vouloir devenir comique. Pourtant, un soir après les cours, son ami d’enfance Kuriko se fit agressée. Traumatisée, elle s’isola chez elle, loin du monde et même de Kinjiro. Se sentant coupable de son agression, il essaya d’entrer en contact avec elle tous les jours, mais ce fût sans succès. Alors qu’il rentrait, seul et déprimé de sa visite, il entendit une émission humoristique, ayant explosé de rire à la suite d’une blague de Spaghetti Arrabiatta, il remarqua que même au fond du trou, il pouvait encore rire. Il se lança donc pour but de devenir un « comique super marrant », afin de lui faire retrouver sa joie de vivre. Mais Kinjiro va très vite se rendre contre qu’il n’a aucun talent.

Kid I Luck 2

Les thèmes de l’agression et de l’humour sont les points de départ majeurs de cette histoire. Mais à partir de ceux-là, Yuko Osada va nous présenter une fabuleuse aventure pleine de joie et d’échecs, à travers le personnage de Kinjiro Yaoi.

Le personnage principal est probablement le plus gros point fort de cette œuvre, il est particulièrement réussi. Kinjiro est le parfait cliché de la brute sans cervelle ne vivant que pour se battre, mais dès lors que sa meilleure amie tombe en dépression, il change radicalement de comportement et devient l’homme le plus déterminé du monde (en restant tout aussi stupide). Il va tomber de haut, et tout apprendre depuis le début. Son éternelle constance dans l’acharnement et la nullité le rende exceptionnel. L’auteur à su créer un personnage des plus réussi et attachant. Dès le premier tome, on est presque obligé de l’aimer. Rien n’est à jeter pour ce personnage, ses expressions faciales sont excellentes et son style colle parfaitement à son rôle de bagarreur au grand cœur !

Même si le sujet de l’histoire est l’humour, les blagues qui y sont présentes ne vous feront certainement pas toutes rires, mais ce n’est pas important, le manga reste drôle et amusant grâce aux personnages et aux scènes magnifiquement représentés par l’auteur. De plus, le contraste entre les différents protagonistes de l’histoire ne fera qu’accentuer cet aspect la, notamment celui entre Kinjiro et son mentor.

Kid I Luck est une série complète en trois volume, et il est parfois difficile d’accrocher un lecteur sur ce format. Mais Yuko Osada y arrive parfaitement. De plus, l’histoire commence directement et le récit est parfaitement rythmé, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Alors qu’on pouvait s’attendre à une fin classique, l’auteur réussi quand même à nous surprendre avec une histoire bien ficelée.

En France, la série est terminée en trois tomes et éditée aux éditions Ki-oon.

Pour Conclure

8.5

sur 10

Il est rare de lire un manga traitant aussi bien d'un sujet comme l'humour. Il nous apprend aussi que dans la vie, même si on n'est pas bon, la détermination finit toujours par payer ! Et comme le disait un grand sage : « Un voyage d’apprentissage, ça demande du courage ». Yuko Osada nous a livré une œuvre qui est capable de nous faire sourire et de nous initier à l'humour japonais tout en nous offrant une belle aventure. Je n'attendais pas grand chose de ce manga lorsque j'ai acheté le premier tome, mais à la fin de celui-ci, je ne pouvais pas m’empêcher de vouloir lire le suivant ! C'est un de mes gros coup de cœur de l'année dernière et j'espère qu'elle ne tombera pas dans l'oubli ! Je recommande très fortement cette œuvre !