Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Un Commentaire

Compte Rendu : Preview Far Cry 3 -

Compte Rendu : Preview Far Cry 3
Lucian
  • Le 24 octobre 2012
  • http://chez815etalex.com/

 

Après avoir reçu un mystérieux colis qui nous apprenait que Julsa.fr avait gagné un aller simple à Rook Island le 26 septembre, c’est bien malgré moi que je me suis rendu dans une caverne un restaurant thai à Bastille pour mettre la main pendant quelques heures sur Far Cry 3. Redécoré pour l’occasion, à peine l’entrée passée, on se sentait ailleurs qu’à Paris, entre cadavres desséchés, flore luxuriante et PC surpuissants.

Ne me demandez pas comment il est arrivé là.

 

On se rappelle sans mal du premier opus, véritable révolution dans le FPS, et qui a longtemps servi de test pour la puissance des nouvelles configurations PC de l’époque. On se souviendra aussi de Far Cry 2, qui n’a pas été forcément très apprécié de la communauté, ayant très peu (voire aucuns) de liens avec Far Cry 1. Du coup, comme beaucoup j’avais une appréhension quant au suivant. Qu’en est-il vraiment après 4 heures de jeu sur la version Preview ?

 

Tout d’abord, l’ambiance dès les premières minutes du jeu lance le ton : vacances idylliques d’un groupe d’américains, jet ski, soirées arrosées…Dignes d’un Very bad Trip. Sauf que le réveil est bien plus dur que dans les films. En fait vous êtes dans une cage et le chef des pirates qui vous enlevé regarde les vidéos de votre caméscope. Hé oui, l’île est en fait un repère de pirates commandés par le psychotique Vaas. Mention d’ailleurs à ce dernier qui renoue avec les vrais méchants qu’on veut haïr et tuer. Ça sera d’ailleurs la motivation principale de Jason (votre personnage) tout au long du jeu.

 

 » Il a l’air gentil, mais Vaas ne vous voudra que du mal »

 

Le tutorial, simple et peu difficile vous fera vous faufiler dans le campement de pirates. Vous assisterez à des exécutions sommaires, traverserez des pièces remplies de valises (c’est très glauque et ça rappelle un peu La Colline a des yeux 2).

 

Les massacres sont monnaie courante sur une île où la loi du plus fort règne.

 

Vous finirez par vous échapper, non sans bobos (une chute dans l’eau d’une bonne dizaine de mètres). Le réveil se fait dans une bicoque, et la personne qui vous sauve la vie vous servira aussi de mentor pour les premières missions, qui vous expliquerons les mécanismes de jeu très nombreux. En vrac, vous aurez la possibilité de:

chasser des animaux pour récupérer leur peau, et crafter des nouvelles sacoches pour les munitions ou les plantes entre autre/ ramasser des herbes pour fabriquer des drogues et des soins.

-des tours radios parsemant les îles qui ne demandent qu’à être rallumées (faudra aimer l’escalade) ce qui vous permettra d’avoir une vision globale de la zone où vous vous trouvez).

– attaquer des villages, et en prendre le contrôle, ce qui vous permettra de vous ravitailler plus facilement et de lever petit à petit l’emprise des pirates sur l’île, jusqu’à l’affrontement final. 

– effectuer des quêtes pour le compte d’habitants de l’île ( assassinat…).

 

Les tours radios vous permettront de dévoiler les environs, à l’oeil et sur votre carte.

 

On retrouve donc la notion d’open world, vous pouvez vous balader où vous voulez, à travers les montagnes, à travers la mer. Parmi les véhicules à disposition, j’ai pu essayer un scooter des mers, un quad, un 4×4, un bateau à moteur et…Un deltaplane. Outre l’originalité du véhicule, il sera vraiment utile pour parcourir de grandes distances. Gare cependant à ne pas faire comme moi et survoler un camp ennemi. Les balles fusent et on se crash assez vite.

Au niveau des graphismes c’est juste époustouflant. Photoréalisme, effets d’eau, de soleil, ennemis, …C’est juste magnifique. Bien sûr il faudra encore une machine de ouf pour passer le jeu, mais ça en vaudra la chandelle.

 

Île de rêve, mais vous y vivrez un cauchemar.

 

C’est bien beau tout ça, mais on ne devient pas un guerrier aguerri en une journée. C’est pour ça que Jason aura la possibilité de monter de niveau, et de choisir de nouvelles capacités parmi trois arbres de compétences. Compétences qui se retrouveront sur les bras de Jason, qui se tatoueront au fur et à mesure, et en fonction des choix de compétences. Il pourra donc effectuer des attaques surprises dans le dos de ses ennemis, lancer son coutelas, améliorer ses tirs avec certaines armes…

 

Même dans les villages conquis vous restez une proie.

 

Au niveau de l‘IA, petite déception encore, mais des améliorations tout de même comparé au deuxième opus. Le système de repérage fonctionne comme celui d’Hitman d’ailleurs, en fonction de votre exposition au champs de vision des méchants pas beau. Il suffira de se cacher derrière un obstacle pour se faire oublier, hormis si on est repéré.

Les animaux que vous dérangerez vous traqueront sur de longues distances, et croyez-moi, si c’est un ours ou un tigre blanc, il faudra avoir beaucoup de chance pour vous en tirer. Et oui l’île n’est pas accueillante et paisible. Pareil dans l’eau, les requins abondent dans les eaux chaudes qui entourent l’île. Cependant vous trouverez aussi les varans très agressifs, et eux ne vous lâcheront pas d’une semelle jusqu’à leur mort, ou la vôtre. 

 

 

Au niveau de l’arsenal, on aura un peu de tout, le classique Ak47, un M4, un fusil à pompe, plusieurs fusils de précision, une mitrailleuse, un lance-flamme, un arc avec flèches explosives (Turok sors de ce corps), des pistolets… Rien de révolutionnaire, mais les sensations de tirs sont très réussies, tout comme les impacts de balles.

 

Si Far Cry 3 est principalement un jeu solo, les développeurs ont ajouté un mode multijoueur pas forcément aussi intéressant qu’un BF3, mais qui a son charme.

Le but est simple, deux équipes s’affrontent pour la possession d’une antenne radio. Il faudra d’abord détruire les deux réserves d’essence dans le camp ennemi, en évitant de se faire détruire les siennes, puis rusher à l’antenne pour la capturer ( un Capture the Flag en quelque sorte).
On dispose pour cela de différentes classes ( basiques, comme le Sniper, le chasseur, le commando) avec une arme différente: MP5, M4, AK47, Mitrailleuse, Shotgun. Les killstreaks ou actions majeures vous apporteront des points qui débloqueront des capacités spéciales, comme le cri de guerre, qui renforce les alliés alentours…

Le jeu ou les écrans ne tournaient pas assez bien pour éviter les lags, mais vu les ressources que demanderont FC3, ce n’est même pas impardonnable.  

  

Far Cry 3 sera donc une des surprises de fin d’année, et sortira sur PC, Xbox360 et PS3 le 29 novembre.

 

Quand on vous dit que c’est un malade, c’en est un. Il vous suppliera de le tuer.

 

Acheter Far Cry 3 pas cher. 

 

 

 

  • Enorme *0* le jeu a l’air tout aussi bon ^^