Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Un Commentaire

[Cinema] Avis/Critique : Sinister

[Cinema] Avis/Critique : Sinister
Lucian
  • Le 2 novembre 2012
  • http://chez815etalex.com/
Affiche Sinister

Affiche Sinister

 

Récemment, nous avons eu l’occasion de voir Sinister, un film surfant sur le succès des Paranormal Activities et consorts. Cependant, j’ai été agréablement surpris par le contenu de ce film au traitement digne d’un film d’auteur.

 

Tout d’abord, le synopsis:

Ellison est un auteur de romans policiers inspirés de faits réels. Dans l’espoir d’écrire un nouveau livre à succès, il emménage avec sa famille dans une maison où les anciens propriétaires ont été retrouvés inexplicablement pendus. Ellison y découvre dans le grenier des bobines 8mm contenant les images de meurtres d’autres familles. Qui a filmé ces tueries et pour quelle raison ? Ellison va tenter de répondre à ces questions tandis que le tueur présumé, une entité surnaturelle présente sur les films, menace de plus en plus sa famille

 

 

Oui, ça ressemble fichtrement à Paranormal Activity. J’en conviens. Cependant, le film ne tourne pas autour de 4 plans vus à travers une caméra bas de gamme. Ce sera un des grands plus du film d’ailleurs, on sent la volonté de proposer quelque chose de propre, de plus soigné que la moyenne. 
On aura donc une bande-son très crachouillante comme dans un vieux film (une partie du film est « tourné » en Super 8. Ce n’est pas sans rappeler les vieux slashers des années 70/80 (on trouvera même un thème récurrent qui me fait penser à Friday the 13th). Cela permet de poser une atmosphère assez pesante, qui vous aspirera dans un tourbillon de terreur…Non je déconne. Mais ça rend bien quand même.

 

Ellison ne se doutait pas en ouvrant cette boîte que l’enfer se déchaînerait sur sa famille.

 

Les personnages sont plus fouillés que d’habitude, plus présents en tant qu’individus plutôt que potentielles victimes d’un boogeyman dont on apprendra très peu au final.C’est agréable malgré le sentiment de non-fin à la Prometheus. D’ailleurs  le personnage d’Ellison est plutôt antipathique, tempérée cependant par le charisme d’Ethan Hawke, spécialement choisi pour le rôle. Les autres personnages sont crédibles, et vraiment dans le cru, sans fioritures aucunes.

 

En reprenant les éléments de l’enquête, le journaliste à succès se rend peu à peu compte que lui-même ne pourra être autre chose que victime.

 

Malheureusement, les faiblesses scénaristiques font que ce film ne pourra pas être qualifié de bon, on reste sur notre faim devant le générique. Un sentiment d’inachevé, comme si la fin arrêtait un développement laborieux de l’intrigue. On peut d’ailleurs se poser la question suivante: le film est-il juste un film d’épouvante, ou le face à face d’un écrivain souffrant de la page blanche depuis 15 ans et de ses ambitions démesurées ?

 

Les films en Super 8 trouvés dans le grenier contiennent des secrets plutôt…malsains.

 

Sinister,même s’il ne révolutionnera pas les films du genre propose tout du long des concepts très intéressants malheureusement pas exploités à fond, c’est dommage.

Mention positive pour le cast et la photographie tout de même.

C’est donc un bon divertissement si vous souhaitez voir autre chose que trois plans pendant tout un film.

 

Perso je n’étais pas comme ça quand je faisais des terreurs nocturnes gamin.

 

Sortie prévue le 7 novembre 2012 au cinéma.

Note: 3/5

 

  • Bon article 🙂 !

    Je n’arriverai jamais à comprendre comment la police qui doit forcément faire des enquêtes sur les suicides ne trouve JAMAIS les preuves flagrantes dans la salle même ou le drame à été commis, pas de chance sans doute 😀 !