Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Un Commentaire

[Cinema] Avis/Critique : Gangster Squad

Stark Bears Alexis

20446220.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

 

Comme souvent nous avons le privilège d’être invités aux avant-premières afin que vous puissiez vous faire une idée de ce qui est à l’affiche. Ce coup-ci, je vais vous parler de Gangster Squad.

Dans la lignée des Incorruptibles , on retrouve donc une escouade de policiers triés sur le volet, qui cherchent à faire tomber un baron de la pègre locale, Mickey Cohen.

Pour l’histoire, ça donne ça en gros: 

Nous sommes en 1949, la Seconde Guerre Mondiale s’efface doucement. A Los Angeles, Mickey Cohen, boxeur juif retiré des combats décide de se tailler un chemin sanglant dans la pègre qui gangrènela ville. Il gagne très vite de l’importance grâce à ses manières expéditives et sans pitié. Seul à lui faire face, un seul juge incorruptible qui décide de monter une équipe spéciale, chargée de saboter les petites affaires de Cohen. ll fait appel à un policier au passé militaire, le sergent O’Mara, pour diriger cette équipe. Décidés à faire tomber Mickey Cohen, ils iront aussi loin qu’il le faudra. Et devront faire des sacrifices.

20396151.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

L’équipe du Sgt. O’Mara prête à casser du gangster

 Si le scénario est intelligent et cohérent, les scènes d’actions sont certes présentes, mais bien ficelées, et ne durent pas trop longtemps. Bien sûr, les Thompson sont tenues à une main, voire en akimbo, mais le spectacle est très sympa au final.

800px-GangsterSquad-M1A1b

Hé oui Ryan Gosling peut exprimer des émotions !

Le casting est d’un très haut niveau, on retrouve Sean Penn ( L’Impasse), Josh Brolin (True Grit) et Ryan Gosling ( Drive) en tête d’affiche, avec bien sûr l’irréelle Emma Stone (Le dernier Spiderman), à qui tout va en ce moment. Tous offrent des prestations excellentes, et on découvre une équipe de flics sous couverture aux tempéraments très différents: le flic découragé et blasé, l’ancien soldat, le vieux de la vieille, la bleusaille… C’est agréable de voir qu’au-delà du sens de l’honneur, tous ont une bonne raison de combattre le crime.

Petite mention au cowboy Robert Patrick qu'on a pas beaucoup revu depuis Terminator 2.

Petite mention au cowboy Robert Patrick qu’on a pas beaucoup revu depuis Terminator 2.

 Au niveau des gansters, on découvre un Sean Penn vraiment effrayant en leader de gang psychotique et enragé. Sa soif de pouvoir n’a d’égale que sa soif de sang, et chaque affaire se finit souvent mal. Crédible dans ce rôle de gangster acculé au fond d’une impasse, il sera un redoutable adversaire pour la Gangster Squad. Sa clique n’est pas en reste pour autant, et ses hommes de mains sont détestables au possible. Machiavéliques et souffrant du syndrome du Stormtrooper par contre (lâcher 100 cartouches de .45 sur un mec à 20 mètres de lui et rater, il est forcément passé par la Stormtrooper Academy).

Et au moins lui il épaule quand il tire !

Et au moins lui il épaule quand il tire !

On retrouve l’ambiance des années 50 aux USA, avec des costumes 3 pièces recouvrant des fusils à pompe, des étuis à violons qui cachent des Thompson, une bande-son très jazzy, et des costumes/décors vraiment sublimes. On se sent aspirés dans le film, et personnellement j’aurais adoré vivre à cette époque.

Sans forcément avoir de grandes prétentions ni révolutionner le genre, Gangster Squad reste un excellent film pour les amateurs de chapeaux et de Tommy Guns, ne le manquez pas !

 

Sortie en salles le mercredi 6 février 2013

Note: 4/5

 

  • ayant de nombreux films et musiques à sauvegarder et ayant peur d un bug sur mon ordinateur, j ai peur de tout perdre
    merci