Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas encore de commentaire

[Cinéma] Avis / Critique : The Conjuring 2

[Cinéma] Avis / Critique : The Conjuring 2
ERROR_815
  • Le 21 juin 2016
  • https://twitter.com/ERROR_815

Le 29 juin prochain sortira sur nos écrans The Conjuring 2, suite du film éponyme sorti en 2013. Trois ans après la peur est-elle toujours au rendez-vous ? Réponse :

La relève du cinéma d’horreur et d’angoisse est arrivée, et il s’appelle James Wan. Après une série Insidious en dents de scie et un premier film The Conjuring d’une qualité incroyable, le réal’ revient aujourd’hui pour nous présenter une nouvelle enquête d’Ed et Lorraine Warren qui, bien sûr, s’inspire fortement d’une enquête ayant réellement eu lieu. Mais avant d’en voir plus, jetons un œil au synopsis :

Lorraine et Ed Warren se rendent dans le nord de Londres pour venir en aide à une mère qui élève seule ses quatre enfants dans une maison hantée par des esprits maléfiques. Il s’agira d’une de leurs enquêtes paranormales les plus terrifiantes…

GRAVITY
Coté cast, sans surprise, on retrouve les deux acteurs qui avaient incarné Ed et Lorraine Warren dans le premier Conjuring, à savoir Vera Farmiga (The Conjuring, Bates Motel, Le Juge) et Patrick Wilson (The Conjuring, Insidious, Watchmen,). Le duo fonctionne toujours aussi, leur complémentarité devant la caméra est convaincante au possible.

The Conjuring 2 est une réussite sur plusieurs points, tout ce que James Wan avait instauré dans le premier film est ici amélioré au possible. En revanche, on ne peut s’empêcher d’y voir (au début du film en tout cas) une certaine copie du premier épisode. Le film commence de la même manière, à savoir une précédente enquête afin d’introduire les personnages (la dite enquête étant l’histoire d’Amytiville, rien que ça), puis le mal qui s’installe progressivement dans la maison, tout en suivant une histoire bizarre dans la maison des Warren. On retrouve aussi un plan-séquence très bon mais similaire à celui de The Conjuring lorsque la famille enmenage dans sa nouvelle maison. L’horreur et la peur, éléments centraux du film sont aussi au rendez-vous. Certains jumpscare pourront vous paraître un peu facile, mais croyez-moi, ils sont diablement efficace.

GRAVITY
En revanche, on pourra rapprocher a James Wan d’avoir un peu trop fait dans la surenchère de moment épiques et dantesques. Le dernier tiers du film, bien que très réussi est un amoncellement d’évènements effrayant (plus pour la famille de l’histoire que pour le spectateur), de gros sons bien forts et de meubles qui volent dans tous les sens. Malgré cela, on passe un “agréable” moment, enfin plus flippant qu’autre chose.

Pour Conclure

8

sur 10

Pour conclure, The Conjuring 2 est le digne héritier du premier opus, réussi, flippant, avec une fin dantesque. James Wan nous confirme une nouvelle fois qu’en matière de peur, il est la nouvelle référence au cinéma.