Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Un Commentaire

[Cinéma] Avis / Critique : Seul sur Mars

[Cinéma] Avis / Critique : Seul sur Mars
ERROR_815
  • Le 7 octobre 2015
  • https://twitter.com/ERROR_815

Le 21 Octobre prochain sortira au cinéma Seul sur Mars le dernier film de Ridley Scott avec au programme Mars (bien sûr), l’espace, de la musique disco et peut-être même de l’eau.

À la base Seul sur Mars était un livre écrit par Andy Weir, puis Ridley Scott a eu l’idée d’en faire, pour notre plus grand plaisir, un film. Si ce nom vous est inconnu, sachez qu’il est à l’origine des films suivant (entre autres):  Alien Le Huitième Passager, Blade Runner, Thelma & Louise ou encore Prometheus… En gros, des réussites et des références.. Et comme si cela ne suffisait pas à nous mettre l’eau à la bouche, jetez un oeil au casting: Matt Damon (Will Hunting, Ocean’s Eleven, Invictus…), Sean Bean (Le Seigneur Des Anneaux, Game of Thrones, Troie), Kate Mara (Les 4 Fantastiques, 127 Heures, House of Cards), Jessica Chastain (Interstellar, Zero Dark Thirty), Jeff Daniels (Dumb and Dumber, Speed, Looper), ou encore Michael Peña (Ant-Man, Gangster Squad). Vous l’aurez compris, du beau monde. Mais comme à mon habitude, allons voir ce qui se passe du coté du synopsis du film :

Lors d’une expédition sur Mars, l’astronaute Mark Watney (Matt Damon) est laissé pour mort par ses coéquipiers, une tempête les ayant obligés à décoller en urgence. Mais Mark a survécu et il est désormais seul, sans moyen de repartir, sur une planète hostile. Il va devoir faire appel à son intelligence et son ingéniosité pour tenter de survivre et trouver un moyen de contacter la Terre. A 225 millions de kilomètres, la NASA et des scientifiques du monde entier travaillent sans relâche pour le sauver, pendant que ses coéquipiers tentent d’organiser une mission pour le récupérer au péril de leurs vies.

GRAVITY

N’ayant pas lu le bouquin éponyme, ma critique se portera donc uniquement sur le film et la première chose que je peux vous dire c’est que Seul sur Mars est ce que l’on appelel dans le milieu : une tuerie ! Ou un chef d’œuvre si vous voulez. Le film est maîtrisé sur tous les plans ! La réal’ comme les effets spéciaux, le jeu des acteurs comme le scénario ou encore la BO. L’intrigue se met rapidement en place et on ne subit pas contrairement à la majorité une intro à rallonge pour augmenter la durée du film. Le but de ce dernier est de nous conter la solitude et l’aventure de Mark Watney (Matt Damon) sur la planète Mars. On a déjà vu par le passé des films ou le héros se retrouve seul sur une île ou seul dans une ville et doit se démerder pour survire. En revanche se retrouver seul à plus de 200 millions de kilomètre de la terre, ça c’est chaud, et bien sur, ça a son paquet d’inconvénients : Solitude, problème de ressources, rationnement. Heureusement notre héros à l’âme d’un vrai Robinson et mettra à profil son imagination et son expérience afin de palier à ces différents problèmes. Côté réal’, bravo à monsieur Scott qui nous offre des plans d’une incroyable beauté et des cadrages maîtrisés, principalement lors des excursions en extérieur avec des décors qui bien que désertiques se montrent somptueux.

Coté effets spéciaux, le réalisateur aurait pu choisir la simplicité du fond vert mais il semblerait que l’ensemble des plans aient été filmé en décors réels, je pense bien entendu aux déserts du grand canyon aux États Unis. Une majeure partie a bien entendu été retapée en post-prod mais le résultat est bluffant de réalisme. Oui j’ai passé quelques vacances sur Mars et je trouve que la ressemblance est flagrante ! Bien sur le film a aussi dû faire appel à la 3D et aux fonds verts pour certains passages dans l’espace, mais je ne vous spoilerai pas… Enfin un dernier point coté visuel, le film nous a été présenté en 3D et je dois bien reconnaître que cette dernière s’est révélée vraiment agréable tout en apportant un petit plus non négligeable.

GRAVITY

Sur le plan du casting maintenant, l’équipe présente sur le film est à la hauteur des acteurs qui le compose. Matt Damon incarne à merveille Mark Watney, scientifique/botaniste (spécialisation qui lui sauvera d’ailleurs la vie sur Mars…). Le personnage est très bien développé durant le film et Matt  Damon a réussi à retranscrire de manière efficace les différents états que traverse son personnage sur la planète rouge. Le reste du casting n’est pas en reste avec entre autre Jessica Chastain qui nous prouve ici qu’être une bad girl avec du caractère ne nécessite pas forcément de se mettre les mecs à dos ou d’avoir des gros flingues dans les mains. Kate Mara quand à elle continue de se la jouer Poker Face et  Michael Peña se voit de nouveau dans le « rôle » de comique du groupe. Petite surprise (en tout cas pour ma part…) Donald Glover est de la partie !!! (j’adore cette acteur!).

Pour finir sur un dernier point positif, la BO du film. Funky, groovy, disco et en total décalage avec les évènements subis par notre héros, cette dernière est une totale réussite. Je n’ai pas retenu l’ensemble des titres qui la composent, sachez seulement qu’elle vous donnera envie de danser et redonnera surtout le moral à notre héros. J’aurais aimé finir sur un point négatif, un petit truc gênant sur lequel j’aurais pu écrire un pavé supplémentaire et descendre le film comme j’aime à le faire, mais je n’en vois pas Je dois bien avouer que Seul sur Mars est une véritable réussite, prenant, intéressant et passionnant, malgré ses 2h20, ce film est passé beaucoup trop vite.

Pour Conclure

9

sur 10

En conclusion, Seul sur Mars est une vraie réussite. Maîtrisé sur tous les plans, intéressant (on apprend des trucs sur Mars et c’est pas rien) réussi, Ridley Scott nous offre une épopée martienne qui nous ferai presque prendre du recule sur notre petite vie terrienne. A voir absolument !
  • Julien

    Il me vend du rêve ce film !