Avis Manga : Silent Blue

par Inconnu Day

Aoko est une jeune adulte qui travaille dans un café itinérant. Mais dès qu’elle en a l’occasion, elle retourne au lac Hatsukako. En effet, celui-ci s’est formé il y a une quinzaine d’années, à la suite de la chute d’un météore et de 20 jours consécutifs d’une pluie torrentielle. Longtemps fermé au public, celui-ci est de nouveau accessible depuis quelques temps et Aoko est bien décidée à en profiter pour faire des recherches. Mais que cherche-t-elle ? C’est justement ce qu’elle aimerait découvrir, elle qui vivait là il y a si longtemps.

Silent Blue : Another World

Au cours de ses investigations, notre héroïne va faire la connaissance d’un certain nombre de personnages avec qui elle va échanger. Tous cherchent quelque chose, mais est-ce que la réponse se trouve toujours dans les ruines immaculées d’une ville immergée depuis 15 ans ? Une quête d’introspection qui couvre plusieurs angles et points de vue pour se conclure magnifiquement à la fin de ce tome unique. L’histoire se développe bien et parvient à mettre les choses à plat sans pour autant se presser ou faire de remplissage. Un point fort appréciable qui donne toute sa poésie à ce titre et met en avant l’empathie que l’on peut avoir pour l’héroïne. Les différentes trames sont bien dosées et bien couvertes, se suffisant à elle-même pour nous faire atterrir en douceur sur la conclusion.

Silent Blue

Silent Blue est un manga écrit par Ando Icori en 2011 au Japon. Il est sorti chez nous le 6 Mars 2024 chez Delcourt-Tonkam dans sa collection Moon Light. C’est le premier des 4 manga de Ando Icori, les deux derniers étant publiés chez Komikku. En espérant avoir un jour Mizu no Hakoniwa chez nous…

 

Douceur abyssale

Trait fin, trame bien gérée, charadesign efficace… Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’Icori Ando est excellente dans cet exercice. Son écriture est très équilibrée entre le contexte des trames de fond, nombreuses et souvent simples, et les protagonistes, peu nombreux et particulièrement bien mis en avant. Il en ressort une ambiance douce et très agréable, emprunte du style Slice of Life, sans pour autant négliger la partie plus sombre inhérente à la plongée. Simple et efficace, le dessin nous entraîne sans mal dans les tourbillons scénaristiques du titre et ce jusqu’à la conclusion. 

A lire aussi :   [Cinéma] Avis / Critique : Green Inferno
Silent Blue

Comme toujours dans la collection Moon Light, l’édition est de très qualitative. La couverture est très réussie et la couverture cartonnée est intéressante. Nous avons le droit à une petite illustration sur un double rabat couleur fort appréciable, ainsi qu’à une excellente qualité de papier.

Conclusion

  • Z
    Silent Blue
    8,50 €

Silent Blue est-il pour vous ? Vous aimez les ambiances posées, les quêtes d’introspections et un dessin mature est très bien fini ? Alors c’est que vous êtes fait pour ce josei en One Shot. Ouvert et agréable, il plaira sans peine à un large public, même si la maturité de son ambiance pourra rebuter un public jeune, plus orienté action.

 

J’ai énormément apprécié Silent Blue. Certes, en fan de josei, je suis assez naturellement la cible de ce titre. Toutefois, son évolution est agréable, l’ambiance est très bien choisie et le soin apporté aux détails, du titre en lui-même comme de l’édition, est très appréciable. J’espère retomber bientôt sur un autre titre de cette auteure …

Vous pourriez également aimer

À PROPOS...

Julsa.fr est une fenêtre sur l’univers du jeu vidéo et de la high-tech. Notre mission ? Découvrir et partager avec vous les pépites du web, les jeux incontournables et les innovations technologiques qui façonnent notre quotidien. Plongez dans une exploration enrichissante et demeurez à la pointe des tendances digitales. En savoir plus…

Julsa.fr – © 2010-2024 -Tous droits réservés