Avis Dans un Recoin de ce Monde – Tome 1 & 2

par Inconnu Day

Suzu Urano est une jeune fille pétillante qui vit dans les environs d’Hiroshima au début des années 30. Les yeux plein de rêve, elle embellit la vie de son entourage par ses dessins et son énergie. Mais les années passent vite et elle est déjà en âge de se marier. Le jeune Shûsaku Hojo obtient ainsi sa main et l’emmène vivre avec lui et sa famille dans la ville de Kure, spécialisé dans l’armement naval. Mais avec les années 40 arrivent les troubles et la vie quotidienne se veut petit à petit bouleversée par les conflits mondiaux et le survol des terres par les avions américains… Suzu parviendra-t-elle à vivre dans la famille de son mari, loin de chez elle ?

Dans un recoin de ce monde : intimité globale

Une tranche de vie très intéressante qui nous plonge dans la campagne japonaise à l’époque de la seconde guerre mondiale. L’occasion de découvrir un monde en transition entre tradition japonaise et modernité occidental. Les individus doivent s’adapter, mais s’il y a bien une chose qui ne doit pas changer, c’est l’amour. Sous toutes ses formes, il aide nos personnages à vivre, à s’entraider dans les moments difficiles, à profiter des bons moments et à vivre, tout simplement.

L’évolution du personnage de Suzu, que nous allons suivre de Janvier 1934 jusqu’en Janvier 1947, est très intéressante. D’enfant pétillante, elle va devenir une femme aimante, mais gardera-t-elle toujours cette petite étincelle qui lui est propre ? C’est un personnage terriblement attachant qui, certes à souvent tendance à n’en faire qu’à sa tête, mais qui fait toujours de son mieux pour aider les autres. D’une nature ouverte d’esprit, elle aime les gens et a tendance à se sacrifier naturellement. Elle prend, mine de rien, en maturité jusqu’à son message personnel et émouvant à la fin du titre.

 
Dans un recoin de ce monde

Plus que le quotidien des japonais, c’est l’évolution du nationalisme qui choque le plus. Déjà mis en avant par Tsukasa Hojo dans son excellent recueil La mélodie de Jenny, les idées deviennent extrêmes, rigides et le sens s’évapore au profit d’une idéologie qui concasse l’humain en de multiples fragments d’une machine de destruction. Un point de vue trop souvent ignoré en France et très intéressant. A noter que cette partie du titre est très bien documentée et très instructive.

A lire aussi :   Test : Valhalla Hills

L’illusion de l’ancien, l’assurance du jeune

Dans un recoin de ce monde est un diptyque écrit par Fumiyo Kouno et sorti en 2007 au Japon. Il est sorti une première fois en France en 2013, puis dans une nouvelle édition le 26 Janvier 2024 chez Kana dans la collection Made In.

Cette histoire a connu une adaptation en film, réalisé par Katabuchi Sunao pour le studio MAPPA et sorti en 2016, actuellement chez ADN. Le film sera d’ailleurs adapté la même année en roman par Maita Yohei, disponible en France chez Pika. En 2018, le titre est finalement adapté en drama : Kono Sekai no Katasumi ni en 9 épisodes de 46 minutes.

  • 9k=
    Dans un recoin de ce monde - réédition - Tome 1 / Nouvelle édition
    15,50 €
  • 9k=
    Dans un recoin de ce monde - réédition - Tome 2 / Nouvelle édition
    15,50 €
 

Intimiste monde

Côté dessin, Fumiyo Kouno a un style très personnel qui se sépare complètement de la plupart de ses collègues. Si ces grandes lignes sont assez classiques, elle n’utilise aucune trame de fond et leur préfère des esquisses à base de nombreux traits courts, d’une façon finalement assez similaire au peintre Van Gogh. Il lui arrive également d’abandonner la plume pour des traits plus épais, semblable à de la pastelle. Loin d’être réaliste, son charadesign se veut plutôt rétro, rappelant celui de Mitsuru Adachi, lui attribuant toutefois plus de chaleur dans l’expression des sentiments. Les trames de fonds sont nombreuses, mais se veulent généralement évasives. Le découpage du titre est assez rigide, sortant rarement de ses cases. 

A lire aussi :   [Manga] Avis / Critique : Abyss (Tome 1)

En revanche, Fumiyo Kouno n’hésite pas à sortir de temps en temps de sa narration pour des suites de petites illustrations mettant en avant la vie courante ou la propagande de l’époque. Une idée de réalisation intéressante et originale.

Dans un recoin de ce monde

Quelques belles illustrations couleurs viennent enchanter les deux tomes de cette nouvelle édition. Le design choisi pour les couvertures ainsi que le revêtement est par ailleurs très appréciable, rendant les tomes à la fois discrets et élégants. Un excellent point. Le papier est d’ailleurs de très bonnes factures : épais sans pour autant avoir de reflet.

 

Conclusion

A qui s’adresse ce titre ? Son thème intéressera difficilement les plus jeunes, mais il est toutefois très accessible. Si sa profondeur de traitement plaira sans conteste aux adultes, son personnage principal très attachant parviendra sans crainte à faire l’unanimité auprès d’un public plus jeune et curieux

J’ai vraiment beaucoup aimé Dans un recoin de ce monde ! J’avais déjà beaucoup apprécié le roman et je constate avec plaisir que le manga est largement à la hauteur de sa réputation. Une formidable histoire qui m’a beaucoup touché et qui fait réfléchir. 

Vous pourriez également aimer

À PROPOS...

Julsa.fr est une fenêtre sur l’univers du jeu vidéo et de la high-tech. Notre mission ? Découvrir et partager avec vous les pépites du web, les jeux incontournables et les innovations technologiques qui façonnent notre quotidien. Plongez dans une exploration enrichissante et demeurez à la pointe des tendances digitales. En savoir plus…

Julsa.fr – © 2010-2024 -Tous droits réservés