Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas encore de commentaire

[Test] Tom Clancy's : The Division (PC)

[Test] Tom Clancy’s : The Division (PC)
Zalmoxis

The Division, alias le jeu le plus « Downgradé » de tous les temps (Vous me direz que WatchDog était pas mal non plus… Que voulez-vous, c’est la marque de fabrique d’Ubisoft   ), longtemps critiqué, rabaissé… Que vaut-il vraiment ? Est-il à la hauteur de nos attentes ?
Partons ensemble dans les rues dévastées de New York, au cœur des guerres de gangs et de la désolation la plus totale !

Sortie depuis le 8 Mars 2016 sur One, PC et PS4, le petit dernier d’Ubisoft bat des records de vente, sans nul doute dû aux millions de dollars dépensés dans son marketing… Car à coté de ça, le jeu ne casse pas des briques.

Pourtant il avait de quoi laisser rêveur, monde ouvert (A prendre avec des pincettes), TPS, action-RPG, Online, tout est réuni pour en faire une référence.

14178578413052231680_20160324001052_1

Même si sur le papier de nombreuses heures de jeux sont à l’appel, quand est-il une fois sur le terrain ?
Entre quêtes principales, quêtes secondaires, missions annexes, missions quotidiennes, DarkZone et une multitude de petites choses à récupérer sur les 15 quartiers de Manhattan (Hors Darkzone), le jeu n’en reste pas moins méga chiant !

Les quêtes principales manquent cruellement de vie, on avance sans trop savoir pourquoi, on tue le boss final, on récupère le stuff et on fonce à la suivante.
On aurait aimé plus de cinématiques, être beaucoup impliqué et intéressé par l’histoire comme des personnages importants à sauver, des dénouements, du suspens… On sait plus ou moins que l’on doit enquêter sur le virus et remonter jusqu’à la source… #DuJamaisVu

Les quêtes secondaires et annexes sont sans intérêt, ultra répétitives (Il y a 5 genres de missions répétés tout au long du jeu dans toutes les différentes zones, autant dire qu’au bout de deux heures vous avez vu l’intégralité du contenu…), leur seul réel but étant de vous donner des points de ravitaillement afin d’améliorer votre QG.

14178578413052231680_20160404233945_1

Le seul intérêt viable du jeu reste la DarkZone, une vaste zone instanciée de PVPVE, une zone beaucoup plus abîmée par le virus, où l’on peut se faire massacrer par les joueurs et par l’ordinateur.
Le but principal étant de « looter » du bon stuff introuvable dans la zone PVE, pour cela il suffit de l’extraire via les zones d’extractions définies, bien sûr votre fusé d’alerte attirera une multitude d’ennemis et de joueurs voulant profiter de votre extraction pour envoyer leur équipement ou vous dépouiller une seconde avant.
Dans les bas niveaux de la Darkzone, vous passerez votre temps à vous allier aux autres joueurs car, les ennemis sont forts et nombreux mais plus le temps passe et plus votre stuff s’améliore, vous survivrez seul puis au final vous vous baladerez dans la DZ sans aucun souci, votre seul ennemi restera les autres joueurs, car le nombre fait la force.
Cette zone étant faite pour laisser cours à vos pulsions animales et assouvir votre soif de sang, vous aurez des bases ennemies à nettoyer, et quelques petits évents ajoutés au fur et à mesure des mises à jour. C’est le moment de la jouer finesse, tactique et en groupe car à moins d’être bien équipé, cela restera compliqué.

RPG oblige, vous allez devoir farmer le jeu pour améliorer votre équipement, chaque arme ou partie d’armures dispose de plusieurs critères qui amélioreront votre résistance, augmenteront votre vie, vous feront faire de plus gros dégâts ou amélioreront vos gadgets.
Libre à vous de penser et façonner votre façon de jouer.

Parlons un peu du jeu techniquement, malgré les nombreux downgrades, le jeu ne reste pas moins magnifique, des jeux de lumière incroyables, une météo top niveau, on peut se surprendre de passer du temps à juste regarder les décors, chaque petit détail est présent, c’est assez bluffant.
Aucun clipping, pas d’aliasing où vraiment très peu sur PC, je dois avouer que j’ai été agréablement surpris.

14178578413052231680_20160313003214_1

De nombreux filtres et paramètres ont été mis en place pour optimiser le jeu, il tourne parfaitement en ultra avec une Gtx970, c’est vraiment agréable.
Nvidia a mis à disposition un site pour regarder les différences entre les paramètres graphiques (http://images.nvidia.com/geforce-com/international/comparisons/tom-clancys-the-division/tom-clancys-the-division-shadow-quality-interactive-comparison-004-nvidia-hfts-vs-low.html).

Vous en profiterez pour regarder la beauté du jeu, pour un Open World c’est vraiment fou.

Côté ambiance, on y est, immeuble en feu, voitures accidentées, cadavres en masse dans les rues, un silence morbide, mais on trouvera à redire que la ville est trop calme, trop de silence tue le silence… Malgré la possibilité de faire des « Voyages rapides » sur la carte, en se téléportant de QG en QG, aller d’un point A au point B peut prendre quelques minutes…j’ai dû prendre un abonnement à GroovMusic pour m’aider à tenir le jeu.

La personnalisation du personnage étant très limitée, vous pourrez récupérer des costumes pour combler votre frustration du départ 

14178578413052231680_20160313004406_1

Points positifs :

  • Les graphismes
  • Le réalisme de la carte
  • Les modifications d’équipements
  • L’ambiance chaotique et morbide
  • La DarkZone
  • Le difficulté croissante
  • Des combats tactiques
  • Les classes
Points négatifs :

  • un jeu chiant
  • le manque d’intérêt des missions et de l’histoire
  • un ennui fatal si vous jouez seul
  • 3 balles de sniper en pleine tête pour tuer un mec avec un bonnet !
  • un season pass à durée de 12 mois

Pour Conclure

6.5

sur 10

Agréablement surpris sur certains points, complètement horrifié par d’autre… The Division est plus un Action-RPG qu’un jeu d’action ! Deux chargeurs pour tuer un ennemi, plusieurs balles de sniper dans la tête…Nous sommes loin d’un jeu réaliste, au de-là d’un ennui profond et d’une histoire dénué d’intérêt, il pourra plaire à certaine personne qui aime passer des heures et des heures à refaire la même chose pour devenir le meilleur. Si vous avez d’autres jeux à finir après celui-là, passez votre chemin car vous vous demanderez pourquoi avoir perdu autant de temps sur un jeu aussi dénué d’intérêt. Si vous aimez vous butter à farmer pour devenir le meilleur, foncez ! Il est fait pour vous ! De mon côté j’ai apprécié les dix premières heures, les trente autres je les ai passés à me demander ce qu’il y avait au bout ! autrement dit : rien !