Shokz OpenComm UC : test du casque à conduction osseuse professionnel

par JulSa_

La conduction osseuse est un phénomène qui varie selon l’utilisateur. Certains adorent l’idée d’avoir les oreilles complètement libres du monde qui les entoure, tandis que d’autres préfèrent se cacher derrière un casque anti-bruit ou un casque d’annulation qui couvre l’oreille. Ceux qui l’apprécient ne jurent que par lui et l’OpenComm UC devrait leur plaire ! En supposant qu’ils aient trouvé une marque qu’ils aiment et qui offre réellement ce qu’elle promet. Une marque comme Shokz (anciennement Aftershokz).

La société a récemment fait l’objet d’un changement total de marque, avec un nouveau nom et certains modèles qui ont également pris de nouveaux noms (par exemple, Shokz OpenRun, qui était auparavant l’Aftershokz Aeropex). Il s’agit toujours de la même société et toujours des mêmes produits et de la même qualité qu’elle a toujours offerte.

 

Présentation du casque Opencomm UC

OpenComm UC 2OpenComm UC 3OpenComm UC

Voir le prix sur Amazon

Aujourd’hui, nous allons parler du casque Shokz OpenComm UC. Il a été construit autour des conversations téléphoniques plus que tout autre chose. Que ce soit pour quelqu’un qui cherche une solution professionnelle ou quelque chose de personnel. Il se connecte à n’importe quel appareil via Bluetooth, comme n’importe quel autre casque ou écouteur, tout en offrant les avantages de la conduction osseuse. Et à l’avantage d’être fourni avec un dongle USB afin de se connecter au PC dépourvu de Bluetooth (PC fixe en entreprise par exemple).

La conduction osseuse est une alternative aux écouteurs normaux, car elle vous offre le meilleur des deux mondes. Vous n’avez pas de grosses boîtes de conserve qui vous couvrent les oreilles, mais vous n’avez pas non plus de bourgeon à l’intérieur (que certaines personnes trouvent inconfortables). Au lieu de cela, vous bénéficiez d’une solution légère similaire à celle des écouteurs, mais sans que rien ne recouvre ou ne s’enfonce dans vos oreilles.

L’OpenComm présente un design semblable à celui de certains de ses autres modèles, à l’exception du micro qui dépasse sur le côté gauche. Il ressemble comme il se doit à un casque ordinaire, tout en conservant un design unique, à la fois cool et professionnel.

Il offre un revêtement caoutchouté lisse sur toute sa surface et une quantité folle de flexibilité pour s’assurer qu’il est confortable quelle que soit la taille de la tête. Il est également relativement léger, ce qui le rend agréable à porter. Pas moins qu’une paire de lunettes, ce qui signifie que vous pouvez (parfois) oublier qu’elles sont là. Bien sûr, le fait que vos oreilles soient complètement exposées est un atout.

 

Connectivité et commandes

OpenComm UC 4
Comme mentionné, l’OpenComm UC se connecte via Bluetooth comme n’importe quel autre casque. La première fois que vous allumez l’oreillette, elle passe immédiatement en mode d’appairage. Si vous devez le déclencher manuellement, il vous suffit de maintenir enfoncé le bouton d’augmentation du volume pour allumer l’oreillette et de continuer à appuyer dessus jusqu’à ce qu’elle poursuive l’appairage.

Les commandes sont simples, car vous ne disposez que de trois boutons pour travailler. Vous disposez d’un bouton multifonction sur le module droit qui se trouve devant votre oreille. Ce bouton couvre beaucoup de choses, comme répondre à un appel, déconnecter un appel, ignorer un appel, lire/pause d’une piste, piste précédente/suivante, et déclencher votre assistant vocal. Tout dépend du nombre de fois où vous cliquez sur le bouton de l’OpenComm UC ou de la durée pendant laquelle vous le maintenez enfoncé.

Ensuite, vous avez les commandes de volume qui sont également sur le côté droit, situées sur le côté inférieur du module qui se trouve derrière votre oreille. Mais ces boutons sont aussi multifonctionnels. Ils contrôlent le volume (évidemment), mais aussi la mise sous/hors tension, la sourdine, l’état de la batterie et l’égalisation.

L’arrière de ce même module arrière contient les points de contact où le câble magnétique se fixe pour le chargement.

 

Performances

OpenComm UC
Commençons par le confort. L’OpenComm UC est incroyablement confortable à porter. Il n’est pas gênant puisque vos oreilles sont exposées et il est suffisamment léger pour que vous l’oubliiez. La texture de la coque extérieure du casque est douce pour la peau et s’accroche bien, de sorte qu’elle ne bouge pas vraiment sur vous.

L’autonomie de la batterie est aussi excellente, puisque vous bénéficiez de 16 heures d’autonomie en conversation. Cela vous permet de passer à travers n’importe quelle journée de travail et de rester sur votre tête lorsque vous quittez le travail pour aller à la salle de sport ou ailleurs. En outre, il ne faut qu’une heure environ pour le recharger. Le rapport est donc tout à fait équilibré en votre faveur.

La qualité sonore de l’OpenComm UC lors des appels téléphoniques est parfaite. Comme pour toute bonne paire d’écouteurs ou d’oreillettes, le son de votre interlocuteur est clair (à condition qu’il dispose lui-même d’une connexion claire et d’un téléphone/micro décent). C’est important, car vous n’utiliserez pas le casque pour grand-chose d’autre.

Je dis que vous ne l’utiliserez pas pour grand-chose d’autre car cela nous amène à parler des choses qui est un peu décevant. Heureusement, il n’y a que quelques points à aborder. Ce qui est plutôt bon pour le produit.

Tout d’abord, la qualité sonore de l’OpenComm UC n’offre rien d’extraordinaire pour la musique. À moins que vous ne prévoyiez d’écouter des morceaux vocaux, complets, acoustiques ou classiques. Tout le reste ne sonne pas bien. La gamme couvre principalement les aigus et les médiums (plutôt les hauts-médiums). Essayer d’écouter du rock ou n’importe quoi d’autre avec un corps complet se traduit par une performance étriquée. Donc, à moins que vous ne vous souciiez pas de la qualité du son et que le fait d’avoir vos oreilles exposées soit plus important, vous ne les utiliserez probablement pas pour la musique.

Une autre chose que je n’aime pas tellement est que le chargeur est propriétaire de l’OpenComm UC . C’est bien qu’il s’agisse d’un chargeur magnétique, mais l’utilisation d’une connexion propriétaire signifie que vous avez un autre câble qui traîne. Ce n’est pas très agréable si vous essayez de réduire l’encombrement des câbles entre tous vos appareils. J’aime voir des connexions universelles et l’USB-C aurait été bien. Ceci étant dit, cela a sûrement beaucoup à voir avec la façon dont ils l’ont imperméabilisé ! Cependant, nous avons rencontré de nombreux casques complètement étanches (ou semi-étanches) qui offrent une connexion USB normale.

 

Accessoires

Contenu boite OpenComm UC

Vous disposez d’un très bel étui semi-dur pour les ranger, ainsi que du câble de chargement et de tout ce que vous souhaitez glisser dans la pochette située à gauche (vous pouvez également y glisser le livret d’instructions). Le matériau de l’étui a un bel aspect brossé et est agréable à tenir en main.

Voir le prix sur Amazon

 

Vous pourriez également aimer

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.