Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas encore de commentaire

[Test] Kirby - Planet Robobot sur 3DS

[Test] Kirby – Planet Robobot sur 3DS
Lusgem
  • Le 8 juillet 2016
  • https://twitter.com/lusgem

Ah, tellement de souvenirs de notre cher petit Kirby lorsque je vivais ses aventures sur ma gameboy advance dans nightmare in dreamland. Depuis, il en a fait du chemin, et après un très bon triple deluxe sur 3ds, il nous revient sous forme de mecha dans le jeu dont je vais vous parler aujourd’hui, Kirby Planet Robobot sur 3DS.

Kirby, un simple jeu de plateforme ?

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec l’univers de Kirby, je vais essayer de vous décrire ce qui le caractérise principalement. Kirby est une petite boule rose qui a pour particularité de pouvoir absorber le pouvoir de ce qu’il avale (d’ailleurs ça me fait un peu penser à ma dernière critique manga sur Re:Monster) et dispose ainsi d’un très grand nombre de possibilité de gameplay. De plus Kirby est un personnage capable de voler à l’infini et de recracher ses ennemis pour faire des dégâts. Ce sont ces éléments de gameplay qui permettent à Kirby d’être joué de différentes façons et qui le rendent unique. Dans Kirby, vos choix entraîneront la facilité ou la difficulté, la technique ou le simple bourrinage. Le problème c’est qu’à cause de ces éléments géniaux de gameplay, la licence s’est souvent vue reprochée ces deux arguments : le jeu est trop facile et trop court. Alors forcement, si vous prenez les items les plus cheatés qui vous seront offerts par le biais de vos adversaires ou directement via des capsules, le jeu se terminera très facilement et en ligne droite, alors que tout l’intérêt du titre repose sur sa variété et sur le changement de capacités. Vous l’aurez compris, si il y a des reproches à faire au jeu au cours de ce test, je ne tomberais pas dans la facilité en avançant ces arguments qui prenne le jeu vidéo comme s’il s’agissait d’un simple produit censé être rentable (rapport qualité/prix, durée de vie…), le jeu vidéo, c’est plus que ça.

Kirby 1

Les robot, simple prétexte ou réelle nouveauté ?

Même si beaucoup de jeux Kirby sont excellents, il fallait l’arrivée d’une nouveauté pour justifier son retour sur la même génération de console, et cet argument, c’est l’arrivée des robots. Au cœur du « scénario », les robots seront vos principaux ennemis au cours de cette aventure. Mais, plus que des ennemis, vous aurez la possibilité d’incarner une armure robotisée ultra puissante. Cette armure possède la particularité principale de Kirby : sa capacité à absorber le pouvoir de ses ennemis. Et cette capacité est vraiment digne d’intérêt pour ce robot car les pouvoirs absorbés ne donneront pas du tout le même gameplay qu’avec un kirby classique. Son incroyable force permettra aussi d’intégrer de nouveaux éléments augmentant les possibilité du jeu de plate-forme. En effet, dans Kirby, comme dans bon nombre de plateformers, vous aurez des choses à récupérer au cours de votre aventure : des autocollant plus ou moins rares ou encore des cubacodes qui vous permettront d’accéder à la salle du boss. Et le mecha de notre Kirby augmentera le nombre de puzzles et autres énigmes nécessaires à leur localisation. La seule chose qu’on peut regretter de l’introduction de ces robots c’est qu’on nous laisse pas souvent le choix de la forme que l’on souhaite utiliser. Hormis pour quelques niveaux, vous serez obliger de prendre la forme de robot ou celle de kirby. Mais ce petit point négatif n’enlève rien au plaisir de contrôler ces robots et kirby. Cette variété de gameplay est plus qu’un simple prétexte, c’est un véritable atout.

Kirby 2

Une autre nouveauté du titre est sa compatibilité amiibo. Comme vous vous en doutez, ils sont totalement dispensables, mais c’est peut être un des seuls jeux où leur fonctionnalité est justifiée. En effet, les amiibos vous offriront un nouveau pouvoir fonctionnant de la même manière que n’importe quel autre pouvoir dans le jeu. Ainsi, vous pourrez profiter de capacités auxquels vous avez déjà accès en jeu mais aussi à des capacités inédites comme le Kirby de smash bros (avec l’amiibo Kirby).
Malgré les six petits mondes de ce kirby, sachez qu’à la fin du jeu, vous débloquerez un mode typé arcade où vous aurez la possibilité de jouer avec Meta Knight à travers certains niveaux chronométrés. De plus, un mode arène où vous pourrez choisir votre pouvoir avant le début du combat des boss, et où vous combattrez plusieurs boss à la suite, fera aussi son apparition. Enfin, un dernier mode de jeu est disponible (sans compter le mode multijoueur), c’est les défis 3D de kirby. Le but ici est de battre les ennemis dans un environnement 3D, le plus vite possible, en faisant le moins de mouvements possibles et en augmentait votre score. L’intérêt de ce mode de jeu n’est pas immense mais il vous permettra de prolonger l’aventure une fois les autres modes complètement finis et pourra même être parfois prenant tel un somptueux jeu mobile inutile.

Un exemple de level design à la direction artistique magnifique

Quand je joue à Kirby Planet Robobot, je me dis que si tous les jeux de plate-formes était aussi bien fait, ça serait très certainement un de mes genres préférés. En effet, le jeu se renouvelle sans cesse, notamment en matière de level design. Et grâce à ça, on ne pourra jamais dire que les différents niveaux sont répétitifs au cours de notre voyage à travers ses six mondes. L’utilisation des différents plans, le sens, le défilement automatique, les niveaux spéciaux ou notre robot se transforme complètement pour laisser place à un avion ou autres véhicules et transformant le jeu en shoot em up simplifié. Tous, absolument tous les choix de level design sont utiles et rendent l’expérience de jeu unique et enrichissante. Ce qui est sûr, c’est que le studio Hal Laboratory sait comment faire un excellent jeu et me prouve une nouvelle fois que le jeu de plate-forme n’a pas dit son dernier mot. De plus, la direction artistique est telle que l’univers change totalement d’un niveau à l’autre. La totalité du jeu ne me déçoit presque pas. Seulement, il existe dans ce Kirby quelque chose que je reproche à pas mal de jeux tant je trouve cela d’une facilité technique déconcertante, c’est la réutilisation constante de boss. Comme vous le savez certainement, les mini-boss de Kirby viendront très souvent essayer de vous stopper sur votre chemin et vous apporteront souvent certaines capacités non négligeable. Et ce planet robobot ne déroge pas à la règle, vous en rencontrerez souvent, très souvent même, et tellement souvent que ça sera presque tout le temps les mêmes. Et dans un jeu qui se renouvelait tellement dans tout le reste et qui bénéficiait de vrais boss tous plus intéressant que les autres ,notamment grâce aux arènes circulaire, à leurs patterns et aussi à leur chara-design, je trouve cela vraiment dommage.

Kirby 3

 

Points positifs :

  • Une DA très diversifiée

  • Un excellent level design

  • Les robots

  • Kirby reste Kirby

  • Tous les vrais boss sont intéressant

  • Un boss final grandiose

Points négatifs :

  • Pas assez de liberté au niveau des robots

  • Mini-boss beaucoup trop répétitifs

Pour Conclure

9

sur 10

La dernière production d'Hal Laboratory a su me rappeler que le jeu de plate-forme a encore de l'avenir. Kirby Planet Robobot est un très bon jeu, et je vous conseille vivement d'y jouer. Ne passez pas à coté simplement à cause de sa durée de vie et de sa facilité. Kirby sera ravir petit et grand et grâce à son level design presque parfait, vous ne pourrez pas vous ennuyer une seule seconde.