Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Un Commentaire

[Cinéma] Avis / Critique: Match Retour

[Cinéma] Avis / Critique: Match Retour
ERROR_815
  • Le 27 janvier 2014
  • https://twitter.com/ERROR_815

Quand deux papis du cinéma Hollywoodien se retrouvent devant la caméra pour un film sur la boxe dont les héros sont eux aussi deux papis qui ne savent plus vraiment boxer… Cela donne Match Retour. Alors, Stallone et De Niro sont-ils toujours aptes à se mettre sur la gueule à leurs âges ?

Réalisé par Peter Segal (Y a-t’ il un flic pour sauver Hollywood, Max la menace, …)  avec dans les rôles principaux Sylvester Stallone (Henry « Razor » Sharp) et Robert De Niro (Billy « The Kid » McDonnen), Match Retour ne donne au premier abord pas vraiment envie de foncer dans les salles obscures pour être vu. Pourquoi ? Et bien tout d’abord à cause d’un réalisateur qui ne brille pas vraiment par une filmographie impressionnante, mais aussi à cause d’acteurs, expérimentés et de haut niveau certes, mais dont on a l’impression qu’ils essaient de s’offrir un second souffle sur grand écran (notamment Stallone, bien que The Expandables était plutôt cool, surtout le 2). Mais allez, avant de rentrer dans les détails du film, petit retour sur le synopsis :

Henry « Razor » Sharp et Billy « The Kid » McDonnen sont deux boxeurs de Pittsburgh propulsés sous le feu des projecteurs grâce à leur rivalité ancestrale. Chacun a eu l’occasion de battre son adversaire à l’époque de sa gloire, mais en 1983, alors qu’ils s’apprêtaient à disputer un troisième match décisif, Razor a soudain annoncé qu’il arrêtait la boxe : sans explication, il a ainsi brutalement mis fin à leur carrière à tous les deux.

Trente ans plus tard, le promoteur de boxe Dante Slate Jr., y voyant une occasion de gagner beaucoup d’argent, leur fait une offre irrésistible : monter sur le ring pour obtenir leur revanche une bonne fois pour toutes. 

Stallone : Pourquoi ce mec ce prend pour Kanye West ? De Niro : J’en sais rien Bro, j’en sais rien…

 

En voilà un scénario totalement original… Mais il faut reconnaître que celui-ci fonctionne plutôt bien, surtout porté par des acteurs avec des vrais gueules de boxeurs retraités. On retrouve un Stallone posé, avec sa petite vie pépère, loin de la boxe et des projecteurs. De l’autre côté, un De Niro qui a toujours autant la niaque, gérant d’une concession automobile et d’un bar-restaurant sur le thème de la boxe, lui en revanche est resté bloquer  dans sa gloire passé des années 80. Et c’est là qu’entre en scène Dante Jr (incarné par Kevin Hart, que l’on a pu croiser dans Scary Movie (3 et 4) ou encore dans Mon beau-père et nous), qui n’a qu’une envie, réunir les deux retraités de la boxe sur un ring dans l’unique but de ramasser un paquet de blé. Personnage exubérant, « drôle » (ça dépend de l’humour que l’on a), l’intrigue du film démarre vraiment grâce à lui.

GRAVITY

A 70 ans, dur de faire des tractions…

 

Peter Segal arrive quand même à donner un petit quelque chose à son film, je n’irais pas jusqu’à dire que celui-ci a une âme ou autre chose, mais il n’est pas non plus creux. On en vient à s’attacher aux deux personnages principaux, si bien qu’une fois le match arrivé, il est difficile de prendre le parti de l’un ou l’autre. La dose d’humour présente, bien qu’extrêmement facile, n’est pas déplaisante. Les situations grotesques nous font esquisser un petit sourire, d’autres arrivent même à nous décrocher un rire, notamment une référence à Rambo plutôt réussie, mais aussi la seconde scène d’après générique. Je n’en dirais pas plus, mais pour le coup, le fou rire était au rendez-vous. Un autre des points forts de Match Retour est sa bande originale. Enfin originale… je n’irais pas jusque-là, mais elle colle parfaitement à l’ambiance globale du film, à son histoire et aux différentes situations des protagonistes. Morceaux jazzy, musiques rock, ou encore musiques qui te donnent envie de sortir, de gravir des escaliers en survet’ gris et de taper dans des sacs, il y en a pour tous les goûts.

GRAVITY

Danse avec les Stars n’a pas l’air d’être au gout de Stallone….

 

Mais voilà, Match Retour n’est pas non plus dénué de faiblesses. Que dire des clichés balancés à outrance durant toute la durée du film. On passe d’une histoire d’amour raté avec la présence de Sally (Kim Basinger : 8 Mile, Wayne’s World 2, Batman) à l’histoire du fils qui réapparaît après tant d’années et qui essai de recoller les morceaux avec son père via le personnage de B.J. (Jon Bernthal … Shane ! Dans The Walking Dead !). Bref des situations vus et revus dans ce genre de film. Sans parler des répliques totalement bidon qu’on sent venir à 10 kilomètres (mention spéciale à Kim Basinger pour ça…)

Pour Conclure

5

sur 10

Match Retour est ce que j’appelle un bon divertissement. Loin d’être le film de l’année, on passe un bon moment sans grandes surprises. Porté par de bons acteurs et avec une histoire qui tient la route, ça passe. A aller voir si vraiment vous n’avez rien à faire de votre soirée, au pire attendez un ou deux ans, il passera bien un dimanche soir sur TF1.
  • Naki

    Stallone se spécialise vraiment dans le « film d’anciennes stars » depuis le succès d’Expandables, je me demande jusqu’où il va pouvoir exploiter le filon 😛