Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas encore de commentaire

[Cinéma] Avis / Critique : Code Momentum

[Cinéma] Avis / Critique : Code Momentum
ERROR_815
  • Le 17 novembre 2015
  • https://twitter.com/ERROR_815

Prévu pour le 13 novembre en E-cinéma (encore…), Code Momentum ( Momentum en VO) est le nouveau, mais surtout premier, film du réalisateur Stephen Campanelli. Au programme, de l’action, des gun fight, des cambriolages et des petites culottes.

Chez les acteurs, on retrouve tout d’abord la belle Ukrainienne, Olga Kurylenko que vous avez pu apercevoir dans Quantum of Solace, Hitman, Max Payne ou encore The November Man. À ses côtés et dans les rôles des grands méchant, on retrouve James Purefoy (Resident Evil, Le Sang des Templiers, John Carter) et surtout le grand Morgan Freeman (les Dark Night, Invictus, Red, Insaisissables, et bien d’autres). Mais avant de rentrer dans les détails de Code Momentum, jetons un œil à son synopsis :

Alex Farraday, l’une des meilleures braqueuses du monde, sort de sa retraite pour effectuer un dernier casse et s’emparer de précieux diamants. Lorsque son visage est accidentellement révélé pendant l’opération, elle est contrainte de fuir la ville. Elle devient la cible de la CIA et d’une organisation criminelle internationale, prête à tout pour la faire disparaître. Il ne s’agit pas que de diamants, mais Alex l’ignore encore. Alors qu’ils doivent la neutraliser par tous les moyens, les adversaires d’Alex réalisent rapidement qu’elle est la proie la plus dangereuse qu’ils n’aient jamais traquée…

GRAVITY
Code Momentum n’est pas le film de l’année, il n’est même pas un grand film d’action qui pourrait faire rougir ses confrères, non Code Momentum est un film d’action de base qui se veut sans prise de tête et qui n’a pas honte d’utiliser tous les clichés du genre. Cela passe bien entendu par des explosions, des gun fight, des courses-poursuites, des nanas en petites tenues en passant par un méchant tortionnaire, mais bien habillé qui remet sa cravate en place toutes les 5 minutes.

GRAVITY

Les acteurs sont, dans l’ensemble, plutôt bons, James Purefoy joue comme il se doit le méchant de service (la scène de la chambre d’hôtel est vraiment bien…) tandis qu’Olga Kurylenko peine à démarrer au début du film, j’ai trouvé sa prestation moyenne pour revenir par la suite au niveau de ses camarades. Petite déception du côté de Morgan Freeman qui trouve relégué au second plan avec un second rôle totalement inintéressant. Le film, quant à lui, se veut “simple”, comme je l’ai dit plus haut, sans prises de tête, ne vous attendez donc pas à des retournements de situations incroyables ou à un scénario de haute volée. Le film de Stephen Campanelli se veut sans prétention, mais il remplie correctement son rôle de film d’action en apportant tous les éléments nécessaires à ce genre cinématographique.

GRAVITY

Mais Code Momentum n’est pas exempté de défauts à commencer par son intro en total décalage avec le reste du film, celui-ci nous laisse penser que le film se passe dans un futur proche à cause notamment des costumes ou de la technologie utilisé dans le bâtiment ou se déroule l’action. Le scénario ne vole pas bien haut et ne vous demandera pas de réfléchir outre mesure et enfin, on notera une utilisation poussée de clichés du genre action à tout-va… Mais encore une fois, le film rempli son rôle, fait le taf et le fait bien.

Pour Conclure

6

sur 10

Code Momentum est un film d’action sans prises de tête, plaisant, bien réalisé et dans l’ensemble bien joué. Si vous ne savez pas quoi faire de votre soirée, louez le en E-cinéma, cela vous fera passer le temps ;)