Tout savoir sur le mode Armageddon dans Atomic Heart

par JulSa_

amazon

Atomic Heart est un jeu qui est absolument au ras des choses qui veulent vous tuer. Robots, choux de Bruxelles, etc. S’il vous voit, il veut probablement votre mort. Mais à quel point la difficulté la plus difficile d’Atomic Heart est-elle vraiment difficile? Voici tout ce que vous devez savoir sur le mode Armageddon dans Atomic Heart.

Tout savoir sur le mode Armageddon dans Atomic Heart

Atomic Heart a trois difficultés : Peaceful Atom (facile), Local Failure (moyen) et Armageddon (difficile). Mais Armageddon promet vraiment un défi. Sa description précise :

« Avez-vous une imagination débridée et des pensées sombres ? Que pouvez-vous faire? C’est comme ça. Bouclez votre ceinture : un véritable cauchemar vous attend, où vous aurez besoin d’expérience, de vitesse de réaction et des compétences nécessaires pour gérer correctement vos ressources pour survivre. Gardez vos balles et gardez-en toujours une en réserve… pour vous-même.

Sur Peaceful et Armageddon, vous rencontrerez le même nombre d’ennemis et le même nombre de systèmes de sécurité Jonquille. Les objectifs fixés devant vous sur les deux modes sont également exactement les mêmes.

Mais là où Armageddon se distingue de ses homologues légers et moyens, c’est le les dégâts que les ennemis peuvent subir et les ressources que vous pouvez trouver.

Dans Peaceful Atom, les techniciens de laboratoire (ou VOV-A6) que vous rencontrez tomberont avec deux coups doux de votre hache, comme si vous écrasiez une mouche. Mais sur Armageddon ? Chaque rencontre est comme un combat de mini-boss. Le VOV-A6 peut contenir une douzaine de coups avant de finalement succomber au Suédois, la première arme appropriée que vous obtenez dans le jeu.

A lire aussi :   EA FC 24 : Comment compléter Lucas Vazquez TOTS SBC ? Solutions les moins chères et plus encore

Mais non seulement les ennemis subissent beaucoup plus de dégâts, mais ils aller plus vite et utilisateur attaques puissantes plus fréquemment aussi. Se faire envahir par plusieurs ennemis peut être une condamnation à mort, surtout au début lorsque vous apprenez encore les commandes et que vous n’avez pas eu la chance d’améliorer vos armes ou Charles.

Parce que les ennemis sont si forts, furtivité devient une compétence nécessaire dans la difficulté la plus difficile d’Atomic Heart. Non seulement parce qu’il vous permettra d’éviter les combats, mais aussi parce qu’il vous permettra d’abattre les ennemis et de récolter leurs parties.

Les ressources sont beaucoup plus rares en mode Armageddon, ce qui signifie que vous devrez choisir méticuleusement vos batailles. Non seulement pour sauver vos capsules neruomed, que vous utiliserez souvent, mais parce que vous aurez besoin d’autant de ressources robotiques que possible pour fabriquer des balles et améliorer vos armes.

Les batailles de boss sont presque extrêmement difficiles, alors attendez-vous à voir ce jeu sur écran au moins quelques fois.

En rapport: Réponse au code de verrouillage à combinaison principale de la station cardiaque atomique

Mais ce qui rend le mode Armageddon encore plus difficile, ce sont les points de sauvegarde. Atomic Heart peut parfois sembler presque cruel avec la distance parcourue par ces points de sauvegarde au cours de certaines missions, vous devrez donc souvent revenir en arrière pour sauvegarder votre progression.

Ce n’est certainement pas un mode à essayer s’il s’agit de votre premier jeu de rôle d’action, mais si vous êtes un vétéran chevronné, Armageddon promet de vous garder sur vos gardes.

A lire aussi :   Quels sont les bonus de précommande de l'édition Gold de Dead Island 2 ?

Vous pourriez également aimer

À PROPOS...

Julsa.fr est une fenêtre sur l’univers du jeu vidéo et de la high-tech. Notre mission ? Découvrir et partager avec vous les pépites du web, les jeux incontournables et les innovations technologiques qui façonnent notre quotidien. Plongez dans une exploration enrichissante et demeurez à la pointe des tendances digitales. En savoir plus…

Julsa.fr – © 2010-2024 -Tous droits réservés