Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas encore de commentaire

[Test] Total War Warhammer, du grabuge dans le Vieux Monde !

[Test] Total War Warhammer, du grabuge dans le Vieux Monde !
Stark Bears Alexis

La franchise Total War, créée par le studio Creative Assembly (à qui on doit notamment le terrifiant Alien: Isolation, ou encore le célébrissime Shogun Total War) s’est attelée à reproduire un univers médiéval-fantastique mythique, celui que détient Games Workshop, j’ai nommé Warhammer Fantasy Battle ! Est-ce que les solides bases de CA suffiront à donner vie au célèbre jeu de plateau ? A découvrir dans notre avis !

test-total-war-warhammer (10)

4 races pour les gouverner tous !

 

Les jeux Total War sont autant des jeux de stratégie militaire que de gestion des populations/armées des territoires conquis. Total War Warhammer ne déroge pas à la règle, en proposant 4 races au gameplay diamétralement différents:

  • L’Empire: Nation humaine entourée de tous les côtés par de viles créatures, l’Empire repose sur de solides relations diplomatiques. A vous de reprendre les rennes de cette nation puissante en incarnant Karl Franz ou Batlhasar Gelt !
  • Les Nains sont une race peu nombreuse, qui s’est éparpillée dans les montagnes, et garde désormais des forteresses puissantes. A vous de rallier tous les clans Nains pour repousser vos ennemis de toujours, les Orcs !
  • Les Comtes Vampires s’éveillent encore une fois en Sylvanie. Mannfred Von Carstein, récemment revenu à la vie, mènera ses hordes mort-vivantes à travers tous les obstacles qui se dresseront contre lui. 
  • Les Orcs: Cette race d’humanoïdes à peau verte s’épanouit dans la violence. Il faudra toute la puissance d’un Orc Noir tel que Grigmor Boit’en Fer pour rallier les différentes tribus en une vague verte innarrêtable. 
  • Le Chaos (pour ceux qui ont activé leur jeu à sa sortir, ou qui ont payé le DLC): Dirigés par Archaon, les forces du Chaos n’ont qu’un seul objectif: détruire toutes les races du Vieux Monde, et prendre le contrôle des territoires au nom de leurs dieux impies !

A vous de choisir parmi l’une de ces 5 factions pour débuter l’aventure en Campagne. Le monde de Warhammer Fantasy Battle est très vaste, en atteste la carte. Pensez à bien répartir vos armées au départ, sous peine de vous retrouver comme moi avec toutes les armées à un endroit, et un ennemi ultra puissant à un autre. Pas très pratique pour défendre vos fiefs hein…

test-total-war-warhammer (8)

Une trame narrative en direct de la Fin des Temps

Pour ceux qui ne seraient pas au courant, l’univers dans lequel se déroule Total War Warhammer est appelé Warhammer Fantasy Battle (ou tout simplement Battle pour les connaisseurs).  C’est un univers qui a été détruit dans la fameuse campagne de la Fin des Temps chez Games Workshop. Cette campagne avait fait un tabac, tout simplement pour avoir retourné le Vieux Monde au sens propre du terme. C’est ultra intéressant, en tant que fan, de pouvoir s’y plonger en incarnant une faction. 

test-total-war-warhammer (1)

 

Outre les quatre factions principales qui vont probablement essayer de s’écharper entre elles, Archaon le Seigneur de la Fin des Temps apparaît bien vite sur la carte, et descend du Nord pour ravager tout ce qui se tiendra entre lui et son but ultime: clamer le monde au nom des Dieux du Chaos. La campagne prend une dynamique différente alors que les ennemis d’hier deviennent progressivement les alliés d’aujourd’hui.

test-total-war-warhammer (5)

Chaque race a un gameplay particulier dans Total War Warhammer

Contrairement à un Total War plus axé sur un aspect réaliste des armées d’autres époques, chaque race de Total War Warhammer offre une façon de jouer très différente. 

test-total-war-warhammer (4)

test-total-war-warhammer (2)

Ainsi l’Empire compte sur de nombreux régiments humains appuyés par une cavalerie très puissante et des mages, les Comtes Vampires sur des pléthores d’unités telles que des zombies et de gros monstres pour briser les lignes et des nuées de chauve-souris pour désorienter les unités de tir. Sans surprise, les Orcs jouent sur le nombre avec des unités peu chères et efficaces au corps-à-corps. Enfin, les Nains sont une armée très lente, dénuée de cavalerie ou même de troupes rapides, mais redoutable au tir, et puissants/résistants au corps-à-corps. 

test-total-war-warhammer (9)

Au-delà de ces différences majeures, chaque race aura ses objectifs particuliers à accomplir pendant la campagne, telles que récupérer un ancien royaume, détruire une faction particulière… On sent que les gars de CA ont bouquinés les livres d’armée !

test-total-war-warhammer (3)

 

Chaque race possède de un à trois Seigneurs légendaires. Ce sont des personnages très puissants, souvent les dirigeants des factions, qui ne peuvent pas mourir. Si jamais blessure il y a, ils reviennent au bout de 5 tours, tandis que les personnages non nommés eux décèdent pour de bon. Ces fameux seigneurs légendaires, en montant de niveau, accèdent non seulement à des capacités propres à leur statut, mais aussi à des quêtes particulières, qui leur apporteront des artefacts de légende. 

test-total-war-warhammer (11)

Un jeu simplifié pour être plus abordable

Si Total War Warhammer est un jeu complexe, de par son système de gestion de territoires, et de batailles, il reste très allégé comparé à d’autres piliers de la licence. 

 

Creative Assembly a peut-être pris le parti d’un jeu qui se veut fidèle à la licence, qui attirerait beaucoup de joueurs pas forcément aguerris, ce qui est une bonne chose. On ne peut pas dire que le jeu est parfait, mais il apportera à tous les joueurs un univers inédit !

Les héros ont désormais plusieurs fonctions (espion, assassin ect…), et les arbres de construction dans les villes sont plutôt génériques, sauf sur certains lieux.

Pour Conclure

8

sur 10

Si Total War Warhammer n'est pas le jeu le plus compliqué dont la licence ait accouché, il est, et restera le plus accessible. Des graphismes sublimes, et surtout une licence parfaitement respectée en font un superbe jeu à découvrir, et à maîtriser. Vous hésitiez à rejoindre les rangs de l'Empire, des Nains, des Comtes Vampires, des Orcs ou des forces du Chaos ? Foncez, vous ne serez pas déçus !