Test : The Last Of Us

par ERROR_815

Cela fait maintenant quelques jours que j’ai fini le jeu. Je me vois encore marcher à pas silencieux dans des rues ou la nature a repris son droit. Au loin j’entends des grognements, des cliquetis bizarres… Je sais ce qu’il m’attend. J’évite du mieux que je peux de faire faire le moindre bruit. Il ne me reste que 2 cartouches dans mon fusil, aucune trousse de santé, rien. Je me cale contre un mur, je tends l’oreille. Ça y est, ils ne sont plus très loin, merde, je crois qu’il m’ont vu. Oui ils m’ont vu. Je suis foutu.

Amies gameuses, amis gamers, cette semaine, je vous livre le test de l’excellent The Last Of Us.

Sorti le 14 Juin 2013, édité par Sony et développé par Naughty Dog (à qui l’on doit les séries Crash Bandicoot, Jak and Daxter et Uncharted), cette exclusivité PS3 dont vous ne ressortirez surement pas indemne est l’un des meilleurs jeux (non je n’irais pas jusqu’à dire LE meilleur) de la console de Sony.

 

Naughty Dog s’est vraiment fait remarquer aux yeux du monde depuis la série Uncharted. Ce jeu nous offrait une histoire vraiment cool et un gameplay fun et intéressant. Mais c’est surtout grâce à leur maîtrise de la Playstation 3 que le studio Californien s’est démarqué de la concurrence en nous offrant des graphismes d’une beauté incroyable sur la machine.

Autant dire que The Last Of Us était attendu par tous les possesseurs de PS3. On avait peur d’avoir un jeu trop orienté action mixé avec du survival, et beaucoup de moment scripté comme dans Uncharted. Que nenni ! Mais avant de vous parler plus en détail du jeu, faisons un tour du côté de l’histoire.

the-last-of-us-playstation-3-ps3-1344983753-043

La relation entre Joël et Ellie est très bien travaillée.

Dans The Last Of Us, vous incarnez Joël, homme d’une cinquantaine d’années qui survit dans un monde ravagé par le Cordyceps. Ce champignon qui a la particularité de se développer dans le corps de son hôte, altère le comportement, rendant la personne agressive. Le champignon se développe tellement que