Test: Evolve, la chasse revue par 2K et Turtle Rock

par Stark Bears Alexis

Sorti le 10 février dernier sur toutes les plate-formes, le dernier titre de Turtle Rock était très attendu. 

Le jeu se passe sur une planète loin de la Terre. Bienvenue sur Shear, où pratiquement tout essaiera de vous tuer, y compris la faune et la flore (oui ça ressemble beaucoup à l’Australie, mais en pire). L’équipe de chasseurs de Monstres dirigés par Cabot est appelée à la rescousse car des monstres gigantesques apparaissent spontanément sur la planète et ravagent les colonies humaines.

Le temps que les chasseurs arrivent, ce n’est plus une chasse qui s’annonce, mais une évacuation à grande échelle. Le rôle de nos chasseurs ? Tenir les monstres à distance le temps que tout le personnel humain soit parti de la planète. Ca ne sera pas facile. 

Turtle Rock c’est pas eux qui ont fait Left for Dead ?

En effet, le studio Turtle Rock a bien produit le mythique Left for Dead, et on retrouve pas mal de similitudes dans le gameplay, ou des petits clins d’œils dans les succès.

2014-11-03_00006

4 chasseurs sont disponibles au commencement, un pour chaque classe. Les autres (12 au total pour le lancement) se débloqueront au fur-et-à-mesure que vous accomplissez des tâches. 

( pour plus de détails je vous conseille de lire >> http://www.julsa.fr/evolve-monstre-ou-chasseurs-la-chasse-sera-intense/ ).

Après une beta très réussie, que vaut vraiment le jeu ?

Tout d’abord, les graphismes ont encore été travaillés, et on a un jeu vraiment beau. L’environnement varié cache des plantes carnivores et des créatures agressives, on est bien dans l’ambiance d’une chasse. 

Cette sensation de chasse/traque, tantôt par les chasseurs, tantôt par le Monstre est très agréable. On se surprend à retenir son souffle et se donner vraiment à fond pour tuer l’ennemi, et élaborer des techniques pour leurrer les opposants. Le jeu aurait donc peut-être un potentiel en compétition. 

Les monstres ont été rééquilibrés (surtout le Spectre) et les parties sont équilibrées. Le problème avec le type de jeu qu’impose Evolve est une équipe de chasseurs soudés, le teamplay est impardonnable si tout le monde ne remplit pas son rôle. Et bien évidemment il arrive qu’on tombe sur un débutant, ou encore un mauvais joueur. Et là c’est la catastrophe. Mais comme tous les jeux du genre, ce sont des choses qui arrivent. 

2015-02-26_00002

Un autre soucis mineur, à mon goût, est le manque d’explications sur l’histoire. On sait très peu de choses, hormis que Shear a récemment été envahie par ces fameux monstres, et que d’autres planètes du système ont subies le même sort. Il manque de nombreuses choses, alors que les indices sont là. Est-ce volontaire ou signe d’un manque de temps pour peaufiner les détails, je ne saurais le dire.

2015-02-23_00001

Enfin, j’avais peur que le jeu souffre du syndrome TitanFall, à savoir un lancement très réussi, mais un tel manque de contenu et de rejouabilité que les joueurs le boudent vite. Les dernières statistiques font été d’un abandon du jeu progressif, et ça se ressent en multijoueur. Il est plus dur de trouver des parties, et passée une certaine heure c’est mission impossible. Quel intérêt de jouer à un jeu multijoueur contre des bots ? Aucun.

2014-11-03_00004

 EVOLVE est disponible à partir de 34,90€ !

Related Posts

2

Zalmoxis 2 mars 2015 - 12 h 32 min

Je devrais ouvrir une agence de voyance!
Je le sentais gros gros gros…

Merci de m’avoir concerté dans l’idée, J’avais ressentis cela sur TitanFall.
Super jeux mais vite boudé car trop répétitif !

Répondre
Gamescom 2015: Sniper Ghost Warrior 3 révèle le sniper qui est en vous ! 11 septembre 2015 - 10 h 00 min

[…] Ghost Warrior 3 (outre ses graphismes sous Unreal Engine 4, qui l’amène au niveau d’un Evolve, graphiquement parlant), c’est le réalisme. A vous de crafter les objets dont vous aurez […]

Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.