[Test] Days Gone PS4

par Maxi

Le jeu tant attendu après une annonce fracassante lors de l’E3 2016. Une vidéo montrant un survivant d’un monde apocalyptique combattant une horde impressionnante de zombie. La première question qu’on s’est posé, est-ce que la console tiendra autant de détails dans un champ de vision ? Et bien on a la réponse….

Touche pas à mon frère.

Comme tout scénario de zombie, on ne loupe pas à la question « Comment tout cela à commencer ? » ni aux ennemis qui ne sont pas que les zombies ni aux tristes disparitions au fil de l’aventure. Mais cette recette fonctionne, les personnages deviennent attachant et c’est le but. Dans Days Gone, nous devrons choisir entre deux camps pour pouvoir donner des ressources, si on en donne à l’un, vous serez mal vu par l’autre camp, et inversement. On prend alors des décisions en fonction de l’affection qu’on a avec les personnages. Mais le point fort du scénario reste l’amitié entre les deux frères Deacon et Booker. On aime suivre leurs aventures dont l’un est grièvement blessé dès le début de l’aventure. A noter un très bon doublage français qui nous fais rentrer dans l’intrigue dès les premières minutes du jeu.

 

 

Malheureusement, ce scénario fini par duré et devient très vite très long pour faire durer le finale. Certes nous pouvons constaté une bonne durée de vie, mais on a plus l’impression à du remplissage qu’autre chose… Mais la plupart des quêtes principales restent très bonnes, poursuivre des ennemis à moto, infiltrer une zone scientifique, ou encore des phases de gunfight très plaisant.

 

Previsouly on PS4… The console dead.

Le gameplay restera assez basique, c’est un monde ouvert où nous devrons survivre et rechercher les méchants scientifiques qui prépare un sale coup (et pas un choux farcis). Nous pourrons donc prendre le chemin d’un point A à un point B tout en étant interrompu par des sauvages, des hordes de zombies ou des quêtes annexes : niche zombie à brûler, personne à sauver, radio à allumer pour étendre la vision de la map… Oui, on a vraiment l’impression de parler de Far Cry, qui propose à peu près les mêmes missions annexes d’un monde ouvert très très vaste. Le point fort du jeu est les excursions en moto, la maniabilité est très bonne, on sent une certaine lourdeur réaliste de la bécane, et le véhicule nous permet d’explorer des endroits magnifiques, que ça soit sur PS4 normal ou PS4 pro !

Sony nous avait promis un monde ouvert sans temps de chargement… Et ils ont tenu parole ! Aucun temps de chargement sur un monde ouvert très vaste, avec beaucoup de choses à faire (comme dis plus haut, mais aussi des mécaniques de survie comme ramasser des plantes pour vendre aux camps). Mais ce vaste monde propose aussi un danger omniprésent, de nuit comme de jour. En effet, les zombies sont à chaque recoin, inutile de vouloir nettoyé la zone, d’autres arriveront à la rescousse de leur amis. A vous de les éliminer à votre souhait : en bourinant avec votre moto, avec votre panoplie d’arme mais aussi avec la méthode infiltration.

Parlons maintenant du gameplay qui donnait envie d’acheter le jeu… La horde de zombie ! Alors oui, voir une horde d’une centaine de zombie qui arrive en pleine face, ça fout le stress, on sait pas quoi faire, on essaye de trouver une solution… Mais c’est totalement injouable sur PS4. Days Gone n’est pas fait pour jouer sur les premières consoles PS4, et c’est dommage. Un jeu n’est pas fait pour sortir sur une console qui est upgrader entre temps. Alors oui, la PS4 pro c’est du 4K, c’est plus puissant, mais on aimerai aussi profiter, même si la qualité n’est pas la même, du gameplay et de la force que devait être Days Gone. Et la force de Days Gone devient alors une faiblesse, à moto ou lors d’une rencontre d’une horde, le jeu a une baisse de FPS conséquente, et même parfois un freeze total de la console, ce qui gâche l’expérience du jeu. On continuera alors l’aventure avec ces freezes, mais on se dira quand même « putain c’est beau, j’ai envie d’une TV 4K maintenant » et ça, c’est le principal.

 

Related Posts

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.