Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Un Commentaire

[Série TV] Critique Archer - Saisons 1 et 2

[Série TV] Critique Archer – Saisons 1 et 2
Gornwain

Si vous aussi James Bond vous exaspère car déjà vu sous toutes ses coutures, si Hubert Bonisseur de La Bath d’OSS 117 vu manque, alors prenez votre shaker et ajoutez un peu d’animation style dessin animé, je vous déclame cette série de qualité : Archer.

 

007 + Dr House + GTA = Sterling Archer

Proposé à l’initiative d’un de mes amis, et avec l’accord de mon oncle américain numérique, me voilà parti sur la série animée « Archer », présentant l’espionnage avec un tel irrespect et une telle débauche que j’ai tout de suite accroché dès le premier épisode.

En résumé, la série se déroule au sein de l’ISIS (International Secret Intelligence Service), dont nous suivons le quotidien. Cette production est portée à quasiment 100% par l’espion Sterling Archer, l’anti-héro par excellence, bardé de répliques cinglantes, et d’un égoïste à toute épreuve, défendant la veuve et l’orphelin à travers le globe. Sa mère, Mallory Archer, est la directrice de l’agence et coordonne et supervise toutes les opérations.

D’autres personnages s’y greffent, pour vous faire vivre la vie à l’intérieur des bureaux de l’agence, mais aussi l’influence d’Archer et de sa mère sur ceux-ci.

Pourquoi et comment donc regarder ?

Au premier épisode, mon cerveau a tout de suite fait le lien avec une autre série que j’aime beaucoup « Chuck ». Un anti-héro puissance 1000, et un détournement très fun de l’espionnage.
Ok, jusque-là, tout colle, mais ce n’est encore rien. Le mot de cette série : WTF !

On a tous les personnages qui sont totalement détraqués, entre fantasme malsain, péché capital, répliques blessantes, problèmes psychologiques, … Tout cela dans une agence censée occulter ces agissements, et réaliser des missions de protection ou d’assassinat en toutes discrétions.

Archer : l’agent secret « over 9000 »

La boisson, le sexe, les répliques odieuses, la bizarrerie des personnages, ce n’est clairement pas à mettre devant tous les cristallins. Le trait graphique, très vieillot et saccadé, fait clairement un gros écart avec les autres productions US (Simpsons, Amerian Dad, …). Alors tenez en compte avant de vous délecter des nombreuses punchlines la jonchant.

Une petite recommandation pour la version anglaise sous-titrée, que je préfère même si le doublage français est de très bonne qualité ; mais comme toujours, certaines blagues ne passe pas forcément la barrière de la langue !

 

Pour Conclure

9

sur 10

Un ton corrosif, politiquement incorrect et non adapté aux bonnes mœurs. Pour les fans d’espionnages et d’humour décalé, vous aimerez de suite Archer, ... ou vous le détesterais.
  • Christophe

    Hello !

    Franchement, ce n’est pas trop mon style, même s’il me
    parait sympa. J’y jetterai
    un œil, peut-être bien un de ces jours, LOL..