Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

4 Commentaires

[Série TV] Avis / Critique : The Magicians (Saison 1)

[Série TV] Avis / Critique : The Magicians (Saison 1)
ClemStonem

Est-ce que vous aimez Harry Potter ? Oui cette question est importante. Ne nous mentons pas, en tant que fan inconditionnelle d’Harry Potter, je n’ai pas pu m’empêcher de faire le rapprochement.

Je pense que vous allez le faire aussi.

Mais je ne vais pas m’étendre sur l’histoire d’Harry Potter, parce que :
1. Tout le monde la connaît
2. C’est pas du tout le sujet

Voici le topo. The Magicians raconte les aventures d’étudiants dans une école secrète de magie. Enfin plutôt une université de magie parce que les protagonistes ont la vingtaine.

Le personnage principal est un jeune diplômé en marge de la société, féru de magie depuis sa tendre enfance et lecteur de livre d’enfant compulsif. Harry Potter passe presque pour un gamin normal à côté.

J’ai cru halluciner quand j’ai vu la première scène du pilote. Attendez je vous explique. Le directeur de l’université de magie, qui sort de nulle part, rencontre une femme sur un banc. Ils parlent d’un garçon de façon énigmatique sans jamais le nommer.

C’est la même scène que dans le premier film d’Harry Potter. Enfin la même, je me comprends. C’est le même style quoi.

Bref. Je me suis dit que ça partait mal comme série. J’avoue, j’ai eu tord. En réalité, c’est une agréable surprise. Je vais vous dire pourquoi.

the-magicians-episode-101-screenshot-01_1200.0.0-1140x641

Ils sont arrivés à mélanger Narnia et Harry Potter

Comme je vous le disais précédemment, le personnage principal, Quentin Colwater est très particulier. Il ne se sépare jamais de son livre préféré, Fillory. Livre qui lui permettait d’échapper à la dure réalité de la vie lorsqu’il était enfant. C’est aussi grâce à lui que Quentin est fasciné par la magie.

Oui, Quentin était le genre de garçon qui passait toute la récréation assis par terre dans le couloir fasciné par son livre.

Je sens que vous êtes curieux. Qu’est-ce-que ce bouquin a t-il de si spécial ? Ben rien. Ce livre n’a rien de particulier aux premiers abords. Il raconte l’histoire d’enfants qui passent à travers une pendule et découvre un monde magique.

Ça ne vous rappelle rien ? Oui, c’est exactement l’histoire de Narnia.

Ne crions pas tout de suite au plagiat. Le livre de Lev Grossman, dont est issu la série, s’est basé sur des références de la littérature fantasy, mais est un réel OVNI dans son genre.

Une série Rock’n’roll

En terme d’ambiance, on est bien loin d’Harry Potter. Les étudiants de l’université de magie sont plus portés sexe et drogues que bonbons et potions. En même temps, imaginez tous les cocktails que vous pourriez créer avec l’aide de la magie. C’est tentant.

Les scénaristes ne se refusent rien pour notre plus grand plaisir. C’est décalé, parfois à la limite du parodique, mais ça fait du bien de sentir qu’ils ne se prennent pas au sérieux. J’ai bien vite été embarqué dans leur délire. Chapeau messieurs.

C’est pas dégueu

Bon. On est sur Syfy. Vous connaissez beaucoup de séries diffusée sur Syfy ? Non ?
C’est normal, elles ne sont pas fameuses.

J’appréhendais un peu les effets spéciaux. Quand on se lance dans une série aussi ambitieuse, il faut que le budget suive derrière. Je vous invite à regarder Once upon a time ou Arrow pour voir des exemples d’effets ratés.

Passées les premières fois où vous voyez les magiciens faire des choses bizarres avec leurs doigts, c’est loin d’être ridicule. Ils en font ni trop ni pas assez. Ça se laisse agréablement regarder.

Les atouts de The Magicians ne s’arrêtent pas là. Le scénario tient la route. La réalisation est propre. Les plans ne sont pas mauvais. Les personnages sont travaillés et les acteurs se les ont bien appropriés. Mise à part le fameux Quentin qui est légèrement surjoué à mon goût.

Je vois là bien plus qu’une série sur des apprentis magiciens. C’est surtout une série qui dépeint des personnages névrosés et perdu dans ce nouveau monde. Une belle histoire sur ce moment de sa vie où on est plus adolescent sans être tout à fait adulte.

Mais… Il y a toujours un « mais » n’est-ce pas ?

Mais le début de cette première saison m’a parfois perdue dans les intrigues. Quentin est tellement dans son monde que c’est compliqué de le suivre quand il parle de Fillory.
Tout s’enchaîne très vite, on a une vague impression de survoler l’intrigue.

Pour Conclure

7

sur 10

Cette série a des défauts, c’est loin d’être un chef d’œuvre. Elle ne plaira pas à tout le monde, mais je vous conseille de lui laisser une chance. En plus, elle a été renouvelée pour une saison 2. On n’a pas fini de voir nos magiciens préférés !
  • Teujip

    Je suis passé complètement à coté de cette série… qui m’intrigue au plus haut point.
    Je sais ce que je vais regarder cet été 😉

  • Zalmoxis ♫♪‏

     »
    Bon. On est sur Syfy. Vous connaissez beaucoup de séries diffusée sur Syfy ? Non ?
    C’est normal, elles ne sont pas fameuses.
     »

    What What What ?
    J’ai beaucoup aimé Defiance 😀

    En tout cas, j’attends la saison 2 de The Magicians 🙂

  • Cat.

    Alors là franchement, je n’avais jamais entendu parler de cette série, et cela m’intrigue car elle n’a pas l’air mal du tout. Bon visiblement assez légère, mais sans doute plaisante à regarder.
    Je rejoint l’autre commentaire, Syfy fait tout de même des séries intéressante, c’est vrai que Defiance est pas mal.
    En ce moment je regarde 12 Monkeys et j’adore, Behing Human m’a beaucoup fait rire…
    Bref… Merci pour cet article.

  • Cat.

    Hello,
    Ben écoute c’est une série que j’avais envie de regarder et je l’avais complètement zappé.
    Merci beaucoup de me l’avoir rappelé, je vais en sorte de l’a voir parce que ça me parle.
    Bonne soirée.