La fin de Shogun est une conclusion magistrale et puissante

par JulSa_


Photo (de gauche à droite) : Hiroto Kanai dans le rôle de Kashigi Omi, Hiroyuki Sanada dans le rôle de Yoshii Toranaga. CR : Katie Yu/FX

Un final magistral et puissant clôt l’un des meilleurs spectacles de l’année.

« La guerre est inévitable », déclare Ishido au Conseil des Régents en Shogun Episode 10. Et il se fait l’écho d’un sentiment qui était évident depuis le tout début de la saison, et encore plus maintenant, à la fin. On peut se demander combien de vies auraient pu être épargnées si tout le monde l’avait reconnu dès le départ.

Le dernier décès en date est celui de Lady Mariko en Episode 9qui a laissé tout le monde sous le choc. Blackthorne est accablé par la perte ; Yabushige, partiellement sourd et encore plus excentrique qu’avant, est frappé par la culpabilité. Même Lady Ochiba insiste pour que Mariko reçoive un enterrement chrétien en bonne et due forme, alors qu’Ishido suggère que sa lignée viciée ne justifie aucun service.

Ah, Ishido. Naturellement, il utilise l’attaque des shinobis contre Mariko, qu’il a organisée avec Yabushige, comme excuse pour justifier une guerre ouverte contre Toranaga. Selon lui, il n’y a que lui qui soit assez sournois et déshonorant pour avoir organisé un tel assassinat. Personne au Conseil ne le croit, mais il n’y a pas grand-chose à faire. La guerre est inévitable ; la terre elle-même gronde en prévision.

Le navire de Blackthorne est incendié et la trahison de Yabushige est révélée

Blackthorne se réveille plus tard, après avoir dormi pendant les funérailles. Il est autorisé à quitter Osaka uniquement grâce à Mariko qui a demandé au Père Martin d’épargner sa vie. Ce qui aurait dû être une embuscade dans les bois devient une escorte jusqu’aux docks, où il retrouve un Yabushige de plus en plus frénétique. Yabu veut que Blackthorne le ramène en Angleterre plutôt que de payer le prix de la trahison qui lui incombera inévitablement, mais le navire de Blackthorne a été coulé en son absence. Personne ne naviguera nulle part.

A lire aussi :   Récapitulatif complet de 'Quicksand' : Le drame et les points clés de l'intrigue expliqués

Le sabordage du navire de Blackthorne est imputé à des pillards chrétiens, et Toranaga a mis Ajiro sens dessus dessous pour les retrouver. Il a également appris par Omi que Yabushige a permis aux shinobis de pénétrer dans les quartiers de Toranaga au château d’Osaka et d’attaquer Mariko. Il est arrêté à la seconde où il touche la terre ferme et reçoit l’ordre de se faire seppuku le lendemain. Il tente de léguer le fief d’Izu à Omi, ce que Toranaga refuse puisqu’il ne lui appartient plus, et demande à Blackthorne d’être son second, ce que Toranaga refuse également. Toranaga lui-même accepte d’être le second de Yabu.

Blackthorne offre sa propre vie en échange d’Ajiro

La fin de Shogun expliquée

Sur la photo (de gauche à droite) : Yasunari Takeshima dans le rôle de Muraji, Cosmo Jarvis dans le rôle de John Blackthorne. CR : Katie Yu/FX

Fuji révèle à Blackthorne qu’elle n’est plus son épouse, que son service auprès de Toranaga est terminé et qu’elle va quitter Ajiro pour devenir nonne. Ces scènes sont courtes, mais très tendres, avec Blackthorne balbutiant son japonais défectueux – « Fuji, meilleure nonne » est un sentiment si simple et si beau – et Fuji qui, pour une fois, semble avoir un but dans la vie, au-delà de l’attente de la mort.

En guise de dernière faveur, Fuji s’arrange pour que Blackthorne rencontre Toranaga le lendemain. Sans Mariko pour traduire, Toranaga parle par l’intermédiaire de Muraji, le chef d’Ajiro, qui révèle à Blackthorne qu’il est secrètement un samouraï et un espion chargé de faire un rapport sur les Portugais. Blackthorne offre sa propre vie, par le seppuku, en échange de la sécurité d’Ajiro, affirmant que la destruction de son navire faisait partie du marché pour sa vie que Mariko avait conclu avec les chrétiens.

Toranaga reste inflexible : tant qu’il y aura des sujets déloyaux en son sein, la punition contre Ajiro sera maintenue. Il n’accepte pas le sacrifice de Blackthorne. Cosmo Jarvis est ici impeccable, confessant à Toranaga comment il l’a manipulé depuis le début, comment il est l' »ennemi » qu’il essaie d’éradiquer. Mais Toranaga l’empêche de se suicider et lui demande de reconstruire son vaisseau et de construire une flotte pour Toranaga pendant qu’il y est.

A lire aussi :   "Bodyguard" : Que s'est-il passé dans la saison 1 ?

Toranaga révèle son plan à Yabushige

Shogun Episode 10 Recap &amp ; Fin expliquéeShogun Episode 10 Recap & ; : La fin expliquée

De gauche à droite : Hiroyuki Sanada dans le rôle de Yoshii Toranaga, Tadanobu Asano dans le rôle de Kashigi Yabushige. CR : Katie Yu/FX

La conversation la plus éclairante de Shogun L’épisode 10 se déroule au moment où Yabushige va mourir. Après avoir dit à Omi qu’il le considérait comme le fils qu’il n’a jamais eu, Yabu s’assoit à côté de Toranaga au sommet d’une falaise et écoute sa confession. C’est Toranaga qui a brûlé le navire de Blackthorne. C’est Toranaga qui a approuvé l’accord passé par Mariko avec l’Église pour épargner la vie de Blackthorne. C’est Toranaga qui a envoyé Mariko à Osaka, sachant que son sacrifice inciterait Lady Ochiba à se retourner contre Ishido.

Dans un message secret, Ochiba a promis à Toranaga qu’elle empêcherait l’armée de l’héritier d’intervenir dans le conflit à venir. Bataille de Sekigahara. Ishido n’aura ni bannière ni soutien officiel. Le Conseil des Régents se retournera contre lui avant qu’une seule épée ne soit tirée, et Toranaga prendra le pouvoir. Comme il l’a toujours voulu.

Yabushige est horrifié par la révélation qu’au fond, Toranaga est aussi discrètement ambitieux que n’importe qui d’autre. Il voulait le poste de Shogun depuis le début, et il a manipulé tout le monde pour l’obtenir. Les deux hommes se sourient tandis que Toranaga lui tranche la tête.

La fin de Shogun est puissante et discrète

Shogun Episode 10 Recap &amp ; Fin expliquéeShogun Episode 10 Recap & ; : La fin expliquée

Sur la photo (de gauche à droite) : Cosmo Jarvis dans le rôle de John Blackthorne, Moeka Hoshi dans le rôle de Usami Fuji. CR : Katie Yu/FX

Shogun L’épisode 10 se termine par deux séquences puissantes. Dans la première, Blackthorne emmène Fuji en mer avec les cendres de son mari et de son fils, l’encourageant à les jeter dans les profondeurs, dans un geste qui permet à la fois de tourner la page et de les laisser vivre à jamais dans les profondeurs, ensemble. Blackthorne fait de même avec le chapelet de Mariko. C’est une scène calme, mais l’une des meilleures de la saison.

Dans la seconde, Blackthorne et les villageois d’Ajiro travaillent ensemble pour tirer les restes de son navire vers le rivage. Buntaro, avec un arc, s’agenouille et prend lui-même une corde, symbolisant le fait que Blackthorne est maintenant l’un d’entre eux. Du haut d’une colline voisine, Toranaga observe la scène, fier de tout ce que ses habiles manipulations ont permis d’accomplir.

Vous pourriez également aimer

À PROPOS...

Julsa.fr est une fenêtre sur l’univers du jeu vidéo et de la high-tech. Notre mission ? Découvrir et partager avec vous les pépites du web, les jeux incontournables et les innovations technologiques qui façonnent notre quotidien. Plongez dans une exploration enrichissante et demeurez à la pointe des tendances digitales. En savoir plus…

Julsa.fr – © 2010-2024 -Tous droits réservés