Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas encore de commentaire

[Event] CES 2017, un TOP 5 des annonces du salon de l'électronique

[Event] CES 2017, un TOP 5 des annonces du salon de l’électronique
Gornwain

Amis de tous bords, mais surtout de celui de l’informatique et du high-tech qui font ronronner leur Core i7 dans leur chaumière, joie m’en est fait de vous faire un récapitulatif très exhaustif de ce petit salon (indépendant) que je nomme le CES. Des babioles par milliers en passant par le futur des constructeurs, coup de projecteur sur les prochaines innovations que les constructeurs se font un plaisir de nous faire chatoyer !

N°5 : Miliboo Ekko, un miroir à l’aube du sixième jour

Fans d’EnjoyPhoenix, voici le Graal à portée de main. L’entreprise française Miliboo vient de nous faire voir son Ekko, un miroir connecté à écran OLED de 10 pouces, tournant sous Android 5.0 Lollipop. Relié au Wi-fi, il est alors possible de consulter la météo, la bourse, regarder du contenu Youtube suivant son propre profil enregistré.

On navigue grâce à des capteurs infrarouges par les gestes, ce qui évite les traces de doigts de la technologie tactile (+1). Une expérience intéressante qui vous fera passer très rapidement au statut Hipster pour la somme raisonnable de 399€, prix plus que décent au regarde de la technique embarquée. A prévoir dans quelques semaines seulement.

N°4 : Xiaomi Mi TV 4, un concept et une vision novatrice de la télévision

La star montante en Chine nous sort durant sa conférence la Mi TV 4. Disponible sur de nombreuses déclinaisons (49,59 et 65 pouces) et avec une épaisseur de 4,9 mm, on est clairement sur le haut du panier pour un tarif inférieur à 2000$ pour le plus grand modèle (seulement en Chine). Vendue avec un système Home Cinéma en Dolby Atmos, nouveau standard actuel en matière de spatialité sonore, c’est plus sur l’approche de la conception que je vais m’attarder.

En effet, ayant regardé la conférence, leur approche par du principe qu’un écran de qualité doit être systématiquement mis au rebut avec la partie hardware soudé à cette dernière. Ici, on a juste un écran et un dock (Home cinéma) qui fait tout le travail d’affichage, d’interfaçage et de transmission de flux son/vidéo. Une notion d’ingénierie très passionnante et intéressante.

N°3 : Le Mirabook, l’Autobot français

Contre toute prévision, et malgré les tentatives infructueuses de Motorola et HP avant elle, l’entreprise Miraxess réussit le pari de transformer un smartphone en ordinateur. Il faut dire que les monstres de puissance qui nous équipent aujourd’hui sont largement assez puissant pour réaliser la plupart des tâches quotidiennes que nous réalisons sur nos PC.

Par l’intermédiaire d’un câble USB Type-C, vous pouvez donc utiliser votre téléphone Windows ou Android (et le recharger) comme un ordinateur sur un écran 13.3 pouces Full HD, avec une connectique comprenant des ports USB-C et USB-A, une prise jack, une prise HDMI et un lecteur de cartes microSD ; le tout dans un châssis tout en aluminium pour 1 Kg à peine. La batterie permet d’offrir 24h d’autonomie.

Désormais, il ne leur reste plus qu’à financer leur projet par des investisseurs ou quelques plateformes en ligne, pour un tarif qui avoisinerait les 299$. Une solution plus qu’abordable et qui réglerait le casse-tête de nombreuses personnes, pour qui le combo ordinateur/smartphone est indispensable et est un coût non négligeable.

N° 2 : La nouvelle norme HDMI 2.1 : Thunderbolt 3 et DisplayPort au tapis !

Affichage de contenu jusqu’à une définition de 8K, débits maximum théorique de 48 Gbps. On se demande même pourquoi ce n’est pas du HDMI 3.0 tellement c’est fou ! Grâce au HDMI 2.1, la fréquence de rafraîchissement en 4K passe à 120 Hz (avec ou sans HDR) ou encore du 8K en 60 Hz en HDR (même s’il n’existe RIEN qui puisse tirer parti de ce genre d’affichage).

Mais c’est surtout sur la VR (arlésienne usée jusqu’à l’os) que tend ce refresh pour pouvoir profiter d’une expérience plus fluide, et d’une gestion du son plus fidèle par la prise en charge de nouveaux formats haute fidélité.

Les premiers appareils normalisés feront le jour pour la mi-2017. Mais voyant le tarif de ces produits 8K à l’achat, préparer votre dossier de surendettement !

N°1 : NVIDIA en overdose

Mon entreprise-Sama par excellence est presque arrivée à me faire penser qu’elle se tournait les pouces avant ce salon. On attendait des nouvelles brûlantes, on se retrouve avec un plat préparé surgelé réchauffé vite fait au micro-ondes.

Tout d’abord, la présentation de la nouvelle itération de la Shield TV, produit que je trouve terrible malgré son prix. Ici, on perd de la connectique, rien de neuf sur le hardware, une télécommande “cheap” toute plastique maintenant, juste un relooking bienvenu de la manette et c’est tout ; pour moi cela ne justifie pas 30€ de plus comparé à sa grande sœur.

Ensuite, l’arrivée de Google Assistant au sein de la box, et de toutes celles qui tournent sur Android 6 et 7. Difficile de cerner les bienfaits à part dans une installation domotique sérieuse. On passe rapidement sur les NVIDIA Spot, l’entreprise se contentant de remplir un créneau dans le marché de la domotique en se compilant avec Google.

Coup critique et K.O de la technique

Mais c’est plus spécialement sur le GeforceNow que porte tout mon dégoût ! Alors très bien, le service s’ouvre au grand public car accessible sur un très grand nombre de machines désormais ; si vous avez la connexion adéquate mais surtout l’ARGENT qui va avec.

Et Dieu que cela est cher !

Passer une période gratuite “d’essai”, il vous faudra débourser 25$ pour 20h de jeu avec une GTX 1060 ou 10h avec une 1080. Autant dire que le segment hardcore gamer est clairement relayé dans le néant. Sans rire … Avec un jeu comme The Witcher 3 qu’il faut acheter car le jeu n’est même pas fourni à ce tarif, et qu’il faut une centaine d’heures pour le finir, on arrive à une facture plutôt salée d’approximativement 300$ pour jouer en ULTRA !
Merci de m’expliquer ce positionnement tarifaire complétement what the Fuck !!

GeForceNow pour PC et Mac commencera une période d’accès anticipé, avec inscription et pour un lancement complet au printemps, sans plus de détails. Aucune date connue encore pour la France, il nous faudra donc attendre et voir.

 

Nous aurions pu parler de la conférence Xiaomi dans sa globalité, très “bizarre” en terme de communication, de l’arrivée d’Android dans les voitures, des nouveaux téléphones et d’autres produits tout aussi intéressants. Mais rien ne vous empêche de voir ce qui vous attend comme sortie hardware pour cette année 2017, et à venir…

Le Futur

Article suivant

Ceci est le dernier article