Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas encore de commentaire

[Test] Gravity Rush 2 - PS4

[Test] Gravity Rush 2 – PS4
Lusgem
  • Le 15 février 2017
  • https://twitter.com/lusgem

Gravity Rush est probablement un des jeux les plus marquants de la PS Vita, et son avenir aurait bien pu être compromis à cause du triste destin qu’a connu cette dernière. Heureusement, l’année dernière la licence a connu un regain d’intérêt et le premier opus a été parfaitement adapté sur nos PS4 (vous pouvez d’ailleurs retrouver mon test ici). C’est donc avec grande impatience que j’attendais le retour de Kat, la reine de la gravité sur PS4.

Perdue

Après avoir sauvé Heskeville dans le premier opus, Kat se fut prendre dans une tempête gravitationnelle et dériva vers un lointain village nommé Banga. Sans Poussière, sans pouvoirs, elle va alors rencontrer Lisa, la chef de la compagnie minière locale qui va l’engager pour extraire du minerai. Petit à petit, tout va empirer pour ce petit village et les nombreux rackets qu’il subit vont finalement le mettre dans une position très délicate. Kat ayant retrouvé son chat lors d’une mission, elle va alors tout faire pour rétablir la justice au seins de cet univers où l’injustice sociale est des plus visible.

Un style maîtrisé

Contrairement au premier opus, la narration ne sera pas décousu et offrira plus de profondeur et d’attachement aux personnages. Gravity Rush 2 nous propose une histoire intense, parsemé de multiples rebondissements, qui ne vous surprendra peut être pas mais qui vous emportera sans aucun doute. L’histoire se déroule en trois actes qui vous feront chacun visiter différentes zones que je vous ne vous dévoilerai pas pour éviter toute traces de spoils. Au final, ces différentes zones vous permettront une grande liberté, vous offriront un nombre non négligeable de quêtes annexes et seront reliées entre elles par des mystérieuses bouches d’égouts. Ces quêtes secondaires, qui n’étaient, pour la plupart, pas très intéressantes dans le premier opus, impliquent beaucoup plus le joueur et sa façon de jouer à présent et seront de ce fait, moins monotones. De plus, à l’instar de Gravity Rush, vous aurez aussi une multitude de défis à accomplir qui ne vous faciliteront certainement pas la tache pour l’obtention du trophée platine !
Le jeu reprend les magnifiques traits de Gravity Rush et leur ajoute des couleurs plus intenses qui peuvent être un petit peu choquante au premier abord (notamment dans les menus) mais qui, au final, lui apporteront une identité encore plus forte. C’est un plaisir de redécouvrir les visuels si particuliers du premier opus avec cette nouvelle identité, et de voir qu’on peut renouveler un univers aussi particulier visuellement. Le bestiaire a lui aussi été retravaillé et on passe presque autant de temps à se battre contre des humains que des névis. Les boss, souvent énorme et impressionnants, sont embellit par un design propre et magnifique. SI j’avais un point presque négatif à donner sur ce jeu, ce serait sur les musiques. Les musiques du jeu, sont pour la plupart, assez plaisantes. Mais ne sont en aucun cas remarquables et peuvent même parfois être hors-propos.

Bien plus grand que son aîné

Gravity Rush 2 est bien plus qu’un simple deuxième opus, c’est aussi une conclusion. C’est au bout des vingt chapitres de l’histoire principale, après avoir résolu tout les problèmes liés à l’histoire qu’on nous a conté depuis notre arrivée à Banga et aperçu le générique de fin que se dévoile le véritable enjeu de Gravity Rush 2. Qui est cette fille tombée du ciel dans le premier opus ? Pourquoi est-elle accompagnée d’un chat lui offrant d’immenses pouvoirs ? Pourquoi est elle arrivée dans ce monde ? Toute ces réponses vous seront donné dans l’ultime chapitre de Gravity Rush 2. Un chapitre des plus différents, où vous serez amenés à jouer d’une façon inhabituelle en résolvant des énigmes par exemple, et qui se soldera par un combat final des plus épiques. C’est un chapitre que je n’attendais vraiment pas et qui m’a très agréablement surpris.
Plus grand, plus long et plus complet que son aîné, Gravity Rush 2 nous offre aussi un gameplay moins répétitif avec son système de styles. Les trois styles vous offriront différentes manières de se mouvoir, se battre et de jouer avec la gravité. L’un vous rendra plus lourd et plus puissant, le normal est celui auquel nous étions habitué depuis le premier opus et le dernier vous permettra d’être constamment soumis à une gravité plus faible, ce qui vous permettra de planer et de vous sentir plus léger. Les combos et attaques sont eux aussi impacté par les phases et changer de phases régulièrement vous permettra de venir à bout de vos ennemis plus rapidement. Chaque phase à aussi son lot d’inconvénients comme la lenteur ou le manque de gravité, mais il sera particulièrement facile de changer de phase grace au pavé tactile de la Dualshock. Cependans, j’ai tout de même trouvé que certaines capacités comme la glissade étaient particulièrement incontrôlables dans n’importe quel style. 

 

 

Les points positifs :

  • Une histoire bien maîtrisée et conséquente
  • Le chapitre d’Eto
  • Les différents styles
  • Les ennemis bien plus variés
  • Un univers convaincant
  • Beaucoup de missions annexes et défis
  • Les personnages très attachants

Les points négatifs :

  • L’OST parfois hors sujet
  • La glissade gravitationnelle souvent incontrôlable

Pour Conclure

9

sur 10

Gravity Rush 2 est un gros coup de cœur, notamment grace à son dernier acte. Il surpasse de loin le premier opus qui était déjà très bon et je le conseille à tout les gens qui n'ont pas peur du vide !