Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas encore de commentaire

Ecrire sur ses passions

Ecrire sur ses passions
Lusgem
  • Le 3 juillet 2018
  • https://twitter.com/lusgem

Après de longs mois d’absence sur le blog, j’ai décidé de vous revenir avec un article personnel qui va me permettre d’essayer de comprendre pourquoi j’ai voulu commencer à écrire sur mes passions et aussi pourquoi j’ai été obligé de m’arrêter ces derniers mois. J’espère aussi vous donner envie de faire de même et vous prévenir, de par mon expérience, des points négatifs et positifs que cette expérience m’a apporté.

Le commencement

Il y a maintenant près de deux ans et demi, le jeux vidéo et tout ce qui concernait la pop culture monopolisaient quasiment toute mon attention. Que ce soit sur internet, avec des amis ou manette en main, presque chaque instant de ma vie pouvait s’y rapporter. Les films, les mangas, les séries, les animes et surtout les jeux vidéo m’ont beaucoup apporté pendant cette période. Mais j’avais besoin de plus, besoin d’exprimer ces passions autrement qu’en les appréciant. Plusieurs choix ce sont alors offerts à moi pour partager cette passion : les vidéos, les podcasts ou alors l’écriture. N’étant pas forcément à l’aise avec la mise en scène de mon image et/ou de ma voix, je me suis rabattu sur l’écriture et j’ai donc cherché les moyens de m’exprimer par ce biais.

Les blogs

A ce moment-là, j’ai donc étudié la possibilité de créer un site internet. Je voulais un site qui me permette de m’exprimer librement et où je pouvais écrire sous forme d’articles. J’ai donc créé un premier blog grâce à la plateforme de création de site internet Wix. J’ai choisi cette plateforme car elle est gratuite et qu’elle permet de personnaliser facilement et sans connaissances particulière en développement web et web design son site internet. Une fois le design de mon site choisi, j’ai pu ajouter facilement, grâce à l’app market de Wix, de nouvelles fonctionnalités dans l’optique de le rendre le plus complet possible. Une autre raison m’avait aussi poussé à choisir de créer mon site sur cette plateforme, les sites sont automatiquement compatibles avec les différents types de supports. Cette fonctionnalité était pour moi essentiel car de mon expérience, je lis beaucoup plus souvent des articles sur mon téléphone dans les transports en commun que chez moi sur mon ordinateur (qui lui me sert principalement à jouer ou travailler).
Malheureusement, ce blog naissant n’a pas réussi à prendre et il fut difficile de me faire une place tout seul dans le milieu des blogueurs. C’est à ce moment-là que j’ai vu une annonce en me baladant sur l’application Flipboard, un blog que je consultais régulièrement, julsa.fr, recrutait. J’ai donc envoyé ma candidature et c’est ainsi que mon vrai rôle de blogueur a commencé. Je tiens d’ailleurs à vous préciser que le blog est encore à la recherche de rédacteurs et que vous pouvez nous contacter directement sur notre page Facebook si vous êtes intéressés et que vous aimez écrire.

Pourquoi écrire sur un blog ?

J’ai toujours été à l’aise avec l’écriture, et ça a été une de mes motivations pour commencer à rédiger des articles. Je ne voulais pas perdre ce plaisir d’écrire que ne me procurait pas mes études scientifiques. Au final, sans avoir de connaissances particulières dans la rédaction de critiques, tests ou autres articles, j’ai pu facilement commencer à écrire ma première critique. Honnêtement, c’était vraiment un exercice très enrichissant et j’ai eu envie de continuer. Pendant un an et demi, j’ai enchainé les critiques cinémas, mangas, séries et les tests de jeux vidéo. Plus j’avançais, plus j’avais envie de découvrir de nouvelles expériences, surtout en matière de jeux vidéo. Je voulais tester des jeux auxquels je n’aurai certainement jamais joué sans le blog, dans titres qui ne m’intéressaient pas plus que ça en espérant avoir de bonnes surprises. C’est arrivé plusieurs fois, j’ai eu de très bonnes surprises vidéo ludiques mais à ce moment-là, j’écrivais aussi beaucoup de critiques mangas et c’est là que j’ai commencé à me poser des questions sur l’intérêt de ce que je faisais.
Le risque quand on passe son temps à découvrir de nouvelles choses, c’est qu’à un moment, on risque l’overdose. C’est ce qui s’est passé avec les mangas. Au fur et à mesure de mes lectures, je commençais à avoir l’impression de lire toujours les mêmes histoires et ils devenaient de plus en plus sans saveur. J’étais alors assez triste de commencer à ne plus aimer le manga, un format que j’appréciais vraiment beaucoup avant. J’ai alors totalement arrêté d’écrire des critiques les concernant, j’avais fait le tour de ce que je pouvais dire à leur propos. Maintenant je commence à en relire mais pendant un an, ce fût assez compliqué.
Plus récemment, ce fut au tour des jeux vidéo de me dégouter. J’ai enchainé les jeux à la durée de vie un peu longue et j’avais de moins en moins envie d’écrire dessus, jusqu’à ce que je n’arrive même plus à m’intéresser à un seul jeu vidéo. Globalement, il était même difficile de me plonger dans n’importe quelle œuvre, qu’elle soit littéraire, cinématographique ou vidéoludique. Ceci explique mon absence prolongée sur le blog.

L’espoir et l’envie

Heureusement, au bout de quelques mois, j’ai commencé à m’y re intéresser. Il a fallu que je fasse le choix de jouer d’abord pour moi, sans penser à écrire sur ce que je faisais pour pouvoir apprendre à aimer et redécouvrir le jeu vidéo en tant que joueurs. Maintenant je suis prêt à revenir sur le blog, à réécrire avec passion sur les jeux que je teste ou sur autre chose.
Si j’ai écrit cet article, c’est un peu pour moi, pour me remettre dans l’écriture mais c’est aussi pour vous, lecteurs, qui pourraient être intéressés par la création d’un blog ou pour rejoindre notre team de rédacteurs. Quand j’ai commencé sur le blog, je ne m’attendais pas du tout à éprouver ce genre de difficultés et je pensais que ma passion était intarissable. Je pense que tout le monde passe par ces étapes à un moment de son existence et de sa vie de joueur, et il faut savoir s’arrêter au bon moment pour ne pas perdre totalement la flamme de notre passion. Écrire sur ce qu’on aime est une des expériences les plus intéressante et enrichissante que j’ai pu vivre et j’espère pouvoir le faire encore longtemps.