Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

4 Commentaires

[Cinéma] Avis / Critique : Les Gardiens De La Galaxie

[Cinéma] Avis / Critique : Les Gardiens De La Galaxie
ERROR_815
  • Le 4 août 2014
  • https://twitter.com/ERROR_815

Ça y est, je l’ai vu. Depuis le temps que je l’attendais celui-là… Car oui, j’ai eu la chance de voir les Gardiens de la Galaxie (Guardians of the Galaxy > GOTG, qui sortira le 13 Août chez nous), au Grand Rex en plus ! Mais je reviendrais plus tard sur les conditions incroyables de cette avant-première de dingue. En attendant, je me concentre, je fais le point, et en avant pour cette critique que j’avais hâte de faire.

On retrouve à la réalisation James Gunn, qui avait réalisé entre autre My Movie Project en 2013, Super en 2010 ou encore Horribilis en 2005… Autant vous dire qu’en terme de réal’, le CV de James n’est pas bien folichon. Mais pourtant, il semblerait qu’avec ce genre de personne, le CV ne veuille rien dire, car je ne vais pas tourner autour du pot 107 ans : Les Gardiens de la Galaxie est une pure réussite sur tous les plans. Voilà c’est dit ! Mais allez, comme le veut la tradition, ou du moins la mienne, jetons rapidement un coup d’œil au synopsis :

Peter Quill est un aventurier traqué par tous les chasseurs de primes pour avoir volé un mystérieux globe convoité par le puissant Ronan, dont les agissements menacent l’univers tout entier. Lorsqu’il découvre le véritable pouvoir de ce globe et la menace qui pèse sur la galaxie, il conclut une alliance fragile avec quatre aliens disparates : Rocket, un raton laveur fin tireur, Groot, un humanoïde semblable à un arbre, l’énigmatique et mortelle Gamora, et Drax le Destructeur, qui ne rêve que de vengeance. En les ralliant à sa cause, il les convainc de livrer un ultime combat aussi désespéré soit-il pour sauver ce qui peut encore l’être …

GRAVITY

Et pour réaliser GOTG, James Gunn a su s’entourer d’un casting d’acteurs tout bonnement incroyable. On retrouve dans le rôle principal de Peter Quill, Chris Pratt. Si ce nom ne vous dit rien, sachez que c’est lui qui a prêté sa voix à Emmet dans The Lego Movie, mais il s’est surtout fait connaître pour son rôle d’Andy Dwyer dans la génialissime série Parks and Recreation. Á ses côtés, dans le rôle de la belle Gamora on retrouve Zoe Saldana (Avatar, Blood Ties, Star Trek…), Dans le rôle de Drax le Psychopathe de service on a Dave Bautista, plus connu sous le pseudo Batista, célèbre catcheur à la WWE. Et dans les rôles des deux voleurs Rocket Raccoon et Groot, on retrouve respectivement Bradley Cooper et Vin Diesel qui ont prêté leurs voix pour l’occasion (mention spéciale à Vin Diesel avec deux répliques dans le film…). Et en vrac pour finir : Lee Pace ( Thranduil dans la trilogie The Hobbit), Benicio Del Toro (Sin City, Paradise Lost) qui reprend son rôle du Collectionneur, Karen Gillan (Doctor Who), Glenn Close (Damages, Mars Attacks !), Michael Rooker (The Walking Dead), ou encore John C. Reilly (Carnage, Aviator).

GRAVITY

Ce casting de guest, d’acteurs peu connus, de très bons ou de moins bons reflète totalement la personnalité du film qui se veut certes un minimum sérieuse, mais à l’inverse complètement déjantée. Car contrairement au reste de l’univers Marvel avec ses Avengers, Iron Man, Captain America ou encore Thor, GOTG se veut totalement barré que ce soit à travers les personnages ou les situations dans lesquelles ils se mettent, mais surtout dans l’humour maîtrisé et parfaitement dosé qui imprègne le film. Le personnage de Peter Quill est bien entendu par moment à mourir de rire, mais l’ensemble des héros n’est pas en reste, Drax, un peu débile nous sort quelques répliques bien marrantes, Groot et Rocket ont aussi droit à leurs moments de fou rire, quand à Gamora… Bon, ce n’est pas vraiment son style quoi. Mais cet humour et cette dérision dans les événements se traduit avant tout dans la relations entre chacun des héros et avec le reste des personnages. Certaines scènes, certaines répliques risquent de devenir tout simplement cultes.

GRAVITY

Que l’on soit d’accord sur une chose, bien que GOTG soit drôle, il n’en demeure pas moins sérieux, cela reste du Marvel tout de même… Et qui dit Marvel dit quand même un scénario et un max d’action. De ce côté-là pas de déception : Le scénario est relativement simple et assez plaisant avec quelques retournement de situations plus ou moins attendus, mais c’est surtout l’action qui ressort vraiment de ce film. De l’action pure et dur comme on aime : Des combats en vaisseaux spatiaux dans l’espace et même sur terre, des gunfights de dingue, des courses poursuites, le tout sublimé par des graphismes tout simplement somptueux. C’est simple, Les Gardiens de la Galaxie se veut par moment contemplatif, beau, magnifique, dans ses décors, ses fresques, ses éclairages, ses paysages… Et que dire de Groot et Rocket Raccoon, tous deux entièrement réalisé en 3D dont le rendu est superbe. Visuellement, le film est tout simplement incroyable ; Bravo à la Team des effets spéciaux.

GRAVITY

Mais voilà, de beaux graphismes, de l’action, de l’humour, un bon casting… Il manque un truc là… La BO ! Et celle-ci est parfaite, presque digne des BO de Tarantino. Mixée à la sauce 80’, cette bande originale que l’on pourrait renommer Awesome Mix Vol.1 (vous verrez pourquoi) se compose de tubes comme Hooked on a Feeling des Blue Swede, I Want You Back des Jackson 5, Cherry Bomb des Runaways, ou encore Moonage Daydream de David Bowie. Bref du lourd très plaisant à écouter et donc chaque morceau cs’adapte parfaitement à des moments clés du film.

GRAVITY

Allez, maintenant que la partie « conventionnelle » est faite, je vais quand même vous donner mon ressenti sur cette avant-première qui était incroyable. On avait pour l’occasion rendez-vous dans la magnifique grande salle du Grand Rex, on rentre dans la salle au fur et à mesure, tous plus ou moins excité à l’idée de voir le film. Bizarrement le bas de la salle n’était pas accessible au public, uniquement le grand balcon était ouvert. Bien que cela me semblait curieux, on s’installe tranquillement à nos places en attendant impatiemment le début du film. Et enfin, après une heure de jeu musical terriblement ennuyant et mal présenté, le rideau se baisse, et là, un écran commence à se dérouler devant nous, je commence à comprendre pourquoi la partie rez-de-chaussée de la salle n’avait pas été ouverte. On se retrouve là devant un écran appelé le grand large, pourquoi ce nom ? Car celui-ci mesure environ 280m²… Oui oui ! Là, la salle entière n’en peut plus, le film commence et dès les premières secondes, ça applaudi. L’ambiance était juste incroyable, je n’avais jamais vu ça dans une avant-première, on était ici en présence uniquement de fans des Gardiens ou de l’univers Marvel. Dans les gros moments de fight ça applaudissait à tout bout de chant, dès qu’une réplique culte ou qu’une blague était placée, la salle était morte de rire. Pour l’apparition de certains personnages à l’écran, on sentait la salle bouillir d’excitation… Bref, une projection tout simplement géniale, dans une ambiance de dingue pour un film parfait (et en 3D)

Ps : Inutile de vous dire qui est plus que fortement conseillé de rester jusqu’à la fin du générique… 😉

 

Pour Conclure

9

sur 10

Voilà c’est ainsi que je vais conclure cette critique des Gardiens de la Galaxie. Vous me direz : y’a-t-il des défauts dans le film ?  On reprochera au personnage de Gamora de ne pas être plus fouillé et mis en avant, car pour une maître assassin modifiée par Thanos, elle subit plus qu'elle ne fait dans le film. A mon sens GOTG frôle la perfection et risque de devenir une référence parmi les films Marvel devant les Avengers. Il s'en tire encore mieux car il s'appuie très peu sur les autres productions, hormis quelques cameos et clins d'oeil, parvenant donc à créer sa propre légende parmi la pléthore de super héros déjà présente. Si le 13 Août vous ne faites rien, ou même si vous faites quelque chose, foncez au cinéma ! C’est ce que je vais faire en tout cas ;) I am Groot !
  • j’en ai souvent entendu parler, je ne l’ai pas encore vu mais j’ai hâte de le voir, il paraît qu’il est excellent!

  • Espérons qu’il sera à la hauteur des espérances suscitées depuis un bon moment. A priori, cela semble être un film pour le moins atypique dans la pléthore de films « de super-héros » actuelle…
    A voir, donc, pour se faire une opinion.

  • vous avez eu de la chance d’être aller le voir au grand rex en grand large le film doit etre sublime
    merci pour vaut critique continuer

  • Pingback: [Cinéma] Avis / Critique : Kong: Skull Island()