Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image
Scroll to top

Top

Pas encore de commentaire

[Test] Okami HD - PS4, Xbox One, PC, Switch

[Test] Okami HD – PS4, Xbox One, PC, Switch
Lusgem
  • Le 8 août 2018
  • https://twitter.com/lusgem

Enfin, j’ai pu jouer à ce jeu que l’on me recommandait souvent avec tant de passion. Okami est sorti depuis presque 12 ans sur PS2, puis sur Wii, PS3 et finalement PC, Xbox One, Switch et PS4. Je vais d’ailleurs mettre les choses au clair tout de suite, il n’y a aucune différence majeure entre la version PS3 et PS4 si ce n’est l’ajout du contrôle du pinceau sur le touchpad (anecdotique puisque optionnel et assez contraignant à utiliser) et le support de la 4K (pour les plateformes la supportant).

Le conte onirique

Okami prend place dans un Japon au bord du gouffre, recouvert d’une ombre menaçante depuis le réveil du grand démon Orochi, une créature malfaisante scellée 100 ans auparavant. Vous incarnez la déesse Amaterastsu réincarnée dans le légendaire loup Shiranui ayant vaincu Orochi. A l’aide de votre compagnon Issun, vous parcourrez le Japon à la recherche de vos pouvoirs du pinceau disparus et ainsi rétablir la lumière dans ces sombres contrées.
Que dire, la direction artistique d’Okami sublime totalement le récit de ces anciennes légendes. Ces légendes s’inspirant directement du folklore et de la mythologie japonaise vous feront voyager et vous donneront envie de vous balader librement dans ce Japon historique pour découvrir de nouveaux environnements et accomplir de nombreuses petites quêtes annexes. Les musiques, s’inspirant allègrement de musiques traditionnelles japonaises ne feront que rendre cette univers plus cohérent et enivrant. Je vous laisse d’ailleurs le soin de lancer la vidéo ci-dessous pour vous baigner dans cette ambiance si particulière tout en lisant mon article.

Un gameplay qui n’a presque pas pris une ride

Je vais passer vite sur les petits défauts du titre, notamment au niveau de sa jouabilité car ce n’est pas ce que je veux mettre en avant pour ce jeu, il a tellement plus à offrir que ça. Le plus gros problème d’Okami est sa caméra, qui se place toujours très bas, limite dans le dos du loup, et ne m’a apporté au final qu’un sentiment désagréable pendant une bonne partie de l’aventure. C’est le seul défaut technique du jeu et même s’il n’est pas négligeable, j’ai réussi à passer outre pendant plus de 50 heures et je vous conseille vivement d’en faire autant ! Voilà, maintenant que le principal problème a été écarté, je vais pouvoir vous parler de ce qui m’a énormément plu dans le jeu, les techniques du pinceau. J’avais une certaine appréhension avant de me lancer dans Okami, il est parfois compliqué de retourner dans un jeu d’une autre époque et de ne pas y trouver les défauts qui y étaient liés. Mais pour Okami, rien de tout ça n’entache le gameplay, tout est parfaitement fluide et se laisse jouer sans difficultés. En plus d’être un jeu d’aventure classique avec des armes tels que les épées, rosaires et miroirs, sa particularité est d’avoir un système de combat complété par les techniques du pinceau. A n’importe quel moment, en combat comme en exploration, vous pouvez accéder à un espace de dessin pour pouvoir trancher, faire apparaitre des bombes, du vent et pleins d’autres choses. Ces particularités offre une grande richesse aux combats de Okami et il faudra souvent se servir de pouvoirs spécifiques pour venir à bout de vos ennemis (et notamment des boss).

Une certaine envie de rester

Cela faisait longtemps, très longtemps que je n’avais pas eu envie de finir un jeu à 100%, et je l’ai fait pour cette version HD d’Okami. Ce n’est pas forcément pour la qualité de ses quêtes annexes que j’ai voulu prolonger l’expérience, mais plutôt pour rester dans cet univers aux personnages hauts en couleurs et en apprendre plus à son sujet. Les dialogues du jeu sont plutôt bien écrits et je resterai toujours fan de l’humour du personnage d’Issun, votre compagnon de route. Ce personnage apportera un peu de légèreté à cette sombre aventure. De nombreux objets à collectionner sont aussi disponibles dans le jeu et je souhaitais aussi obtenir toutes les techniques de combats. Même si, il est vrai que parfois, il est un peu pénible de farmer pour obtenir une technique de combat totalement anecdotique, j’y ai quand même pris du plaisir car cela n’a finalement pas été si long.

Les points positifs :

  • Issun
  • Les techniques au pinceau
  • Toujours beau malgré son age avancé
  • L’OST sublime

Les points négatifs :

  • La caméra
  • Pas beaucoup d’ajouts par rapport à la version PS3

 

 

Pour Conclure

9

sur 10

Okami HD est un must have, peu importe la console sur laquelle vous le prenez. L'aventure qu'il nous propose est inoubliable et il serait vraiment dommage de passer à coté !